S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Acrania - "Fearless"

Acrania - "Fearless"
chronique Acrania - Fearless
7.75/10 0

Acheter Acrania Fearless sur Amazon

CD album CD album (38:43)

 

Style musical : 

Tequila Thrash/Death

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

01. People of the Blaze
02. Poverty Is In The Soul
03. I Was Never Dead
04. Blinded by Power
05. Overflow
06. En El Puerto
07. Hypocritical Conflict
08. Man's Search for Meaning
09. Point Of Collision

 

Label : 

Autoproduction

groupe Acrania
Acrania

Chroniques :

Fearless (2015)
Dans le même style :
Unsafe  - Evilution

Tiens, c’est vrai ça: en y réfléchissant bien, ça manquait un peu à l’arc-en-ciel métallique le Sombrero Metal! Bon alors en effet, Overdose, Sepultura parfois, ou encore – dans un registre plus velu et peut-être plus spécifiquement Flamenco, ce qui nous emmène moins loin géographiquement parlant – Impureza nous avaient déjà initiés aux plaisirs de la Fiesta Latina. M’enfin ça restait occasionnel, ou alors juste une « coloration » qui ne suffisait pas à transformer la bonne vieille veste à patches en poncho tricoté en poils de lama. Mais heureusement, avec leur 3e album Fearless, les mexicains d’Acrania ont enfin réussi à exporter leur Mezcal Thrash/Death jusqu’aux lointains (...pour eux) horizons hexagonaux…

 

Ariba!

 

Percus omniprésentes, incursions cuivrées lors desquelles trompette et saxo mariachisent à tout va, ambiances Havana Club où l’on siffle des Palomas en écoutant un mélange salsa/jazz/samba… Tout ça vient s’emboîter dans un metal cru, urbain et poussiéreux – à la sud-américaine aurait-on envie de dire – où le Death et le Hardcore ne sont jamais loin du Thrash, où les voix aboient en solo comme en mode « chœurs gangsta-bandana », et où la production possède une certaine âpreté chargée de la poussière du désert et de la crasse des quartiers favelesques.

 

Pour commencer par ce qui fâche, il faut bien avouer que Fearless est entaché par 3 défauts liés les uns aux autres. Tout d’abord une certaine « naïveté de ton », sensible par exemple sur les textes d’un « Poverty Is In The Soul » (qui rappellent la prose d’un Max Cavalera à l’époque où son anglais ne connaissait que le soleil de Belo Horizonte), sur ces clins d’œil un peu lourds (comme ce court extrait de la célébrissime mélodie de « Tequila » sur « People of the Blaze »), ou encore sur cette volonté fiévreuse d’en coller toujours plus dans la marmite, ce qui conduit au final à être trop bavard, trop confus, et pas assez focalisé. Deuxième travers qui renforce cette "naïveté" – au même titre que les vocaux et le son rugueux précédemment évoqués: Fearless souffre d’une certaine inégalité de traitement entre la composante Metal – plus brouillonne, plus râpeuse, et mixée plus en arrière – et la composante « exotique » – plus propre et plus présente au premier plan. On aurait eu tendance à mettre ça sur le compte de moyens limités, et pourtant c’est Brett Caldas-Lima (de Kalisia, qui a fait des merveilles pour Cynic, Septicflesh, Xerath et bien d’autres) qui est aux commandes du mastering (...peut-être trop en aval, du coup). Enfin, le dernier petit reproche qu’on se permettra d’adresser au groupe concerne l’association entre les 2 composantes de sa musique. Idéalement, puissance Metal et soleil latin devraient s’unir en une parfaite symbiose afin que l’on puisse parler de Fusion au même titre que pour les mariages Rap Metal ou Reggae Metal entrepris par les Body count et autre Bad Brains. Le problème c’est que trop souvent les 2 se succèdent, s’entrecroisent, se juxtaposent, mais ils réussissent rarement à se mélanger complètement. Ainsi les percus restent-elles au 1er plan, comme en surimpression sur le flot Metal, et c’est souvent à la basse qu’est confié le soin d’organiser la transition entre les uns et les autres. Ce qui au final fait le job, mais semble parfois un poil artificiel, là où on aurait aimé une osmose fusionnelle totale.

 

Maintenant, redressons le manche de l’opinion dans la bonne direction: Fearless reste un album extrêmement juteux mêlant hargne et soleil mexicain dans une ambiance particulièrement festive. Et si j’ai passé du temps à expliquer que l’album mariait plus qu’il ne fusionnait les genres, un morceau (bien trop court bordel!) comme « Overflow » me fait complètement mentir: on est en effet ici en présence d’un véritable tube métissé, complètement irrésistible de surcroît! Et puis merde quoi: on écoute l’ensemble de l’album le sourire aux lèvres, un Margarita à la main, à triper en écoutant le superbe solo de saxo sur fond de thrash cavaleur au début de « I Was Never Dead », le passage de relais basse+percu -->lead Metal aux deux tiers de « Blinded By Power », ainsi que de multiples autres plans épicés qui démontrent que nos amis sont quand même d’experts zicos.

 

Alors faites confiance à Acrania (et à votre serviteur): comme l’indique son titre, c’est sans peur qu’il faut aborder cet album… Vous n’en tirerez que coups de soleil, envie de faire la fête, voire de traverser l’Atlantique pour perfectionner votre Espagnol. Allez donc m’écouter « Overflow », et on en reparle dans les comm’…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: poussant le bouchon beaucoup plus loin que tous les Overdose, Sepultura et autres Impureza, sur Fearless les mexicains d’Acrania proposent un « Tequila Thrash/Death » plein de soleil, de percus et de cuivres qui sent bon l’Amérique du Sud. Tout ça est parfois un peu fiévreux, un peu confus, un peu naïf… Mais c’est avant tout festif et enthousiasmant. Alors ne passez pas à côté d’un voyage métallique d'excellent rapport qualité/prix!

photo de Cglaume
le 24/08/2015

Commentaires

sepulturastaman

sepulturastaman le 24/08/2015 à 16:43:02

le côtés naïf je trouve ça cool, moi. Puis en France on a Mezcla dans le style flamenco-metal. Tiens une vidéo de part chez moi (https://www.youtube.com/watch?v=3mb-kqNZjRg) v'nez plutôt dans l'Yonne pour réviser votre espagnol;-p

cglaume

cglaume le 24/08/2015 à 17:12:47

'manque de poils ton Mezcla !

sepulturastaman

sepulturastaman le 24/08/2015 à 17:44:59

Alors voila j'apporte de la finesse et vous réclamez de la brutalité : https://www.facebook.com/mezclagrupo/app_178091127385

cglaume

cglaume le 24/08/2015 à 17:51:18

Quand c'est-y que tu nous chroniques ça alors ?

sepulturastaman

sepulturastaman le 24/08/2015 à 18:08:26

Euh j'ai poney, piscine et water polo (faut juste faire gaffe de ne pas noyer les poneys)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 24/08/2015 à 18:17:15

On écrit : Mezcal, bande d'agaves.

cglaume

cglaume le 24/08/2015 à 23:56:54

A part dans les régions éloignées où crèche le Sep' :P

sepulturastaman

sepulturastaman le 25/08/2015 à 05:16:44

Agaves toi-même

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Calvaiire - Rigorisme

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016