Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Alien Syndrome 777 - "Outer"

Alien Syndrome 777 - "Outer"
chronique Alien Syndrome 777 - Outer
8/10 0

Acheter Alien Syndrome 777 Outer sur Amazon

CD album CD album (31:47 )

 

Style musical : 

Avant-garde Black Metal

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

An Unconscious Reflection
Symmetriads
The Bleeding Anthill of the Universe
Intermission: Mirrors
Unearthly Reveries Unveiled
To Balance and Last
Black Box

 

Label : 

Avantgarde Music
Dans le même style :
Solefald - The Linear Scaffold

J'ai toujours eu un bon a priori vis à vis du label Avantgarde Music. Déjà, un nom comme ça a tout pour me plaire, et le premier album de black que j'ai acheté venait de chez lui (c'est la fin de la partie livemylife59.skyblog.com). Et accessoirement, régulièrement, il est pourvoyeur de sorties de qualité. Outer, le premier album de Alien Syndrome 777 en est une nouvelle.



Né de la rencontre entre l'italien Alessandro Rossi (Blackdrone Inc.) et du producteur d'électro expérimentale Joey Hopkins (R.I.P., l'excellent album posthume Zweizz & Joey Hopkins), dans le but de partager leurs passions communes pour la science-fonction et pour le métal extrême. Mais l'expérience tourne court suite au décès tragique du second en 2008, après la réalisation d'une démo. Réunissant deux nouveaux musiciens, Rossi poursuit le projet aujourd'hui avec la sortie d'un premier album de black indus expérimental et spatial. La présence organique se veut présente au minimum, pour rendre au plus près la vision synthétique et futuriste, comme si des aliens d'outre espace avaient voulu composer une musique qui tirerait son inspiration d'Aborym et de Mysticum, voire de Smohalla. Sur des sons et des beats électroniques avant-gardistes viennent se poser des rifts inhumains avec un son sourd et en même temps le reflet de l'éther intersidéral.



On pense également à l'odyssée interstellaire d'Oxiplegatz ou sur les moment les plus virulents aux débuts de The Berzeker. Le riffing est cru, les samples brutaux, les vocaux graves et agressifs, ne semblant pas sortir d'une gorge humaine. On est plus proche de la Guerre des Mondes que de Rencontre du Troisième Type. Mais le groupe sait aussi s'aménager des plages plus atmosphériques avec du chant clair ("To Balance And Last" ou la dernière piste), bienvenues dans ce déferlement de haine extraterrestre.



Une demi heure, avec une intro et un interlude, le voyage se fait à la vitesse de la lumière et l'auditeur est vite lâché sur le hub intermodal de la station de colonisation d'Antares. Et le cargo corellien A.S. 777 a déjà fait demi-tour, enclenchant l'hyperpropulsion.


photo de Xuaterc
le 14/01/2016

Commentaires

cglaume

cglaume le 14/01/2016 à 12:24:21

Pas mal ce que laisse entendre le player !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 14/01/2016 à 13:17:14

Purée je comprends la détresse de certains face à mes chro ! Enfin, je connais Aborym et The Berzerker tout même...

Xuaterc

Xuaterc le 14/01/2016 à 14:18:03

Tu fais allusion aux références, Crom?

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Valve - Apnée

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas