S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Black Bomb A - "Comfortable Hate"

Black Bomb A - "Comfortable Hate"
chronique Black Bomb A - Comfortable Hate
5,5/10 0
 

Acheter Black Bomb A Comfortable Hate sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

metal-hardcore

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Here Comes the...
2. Comfortable Hate
3. Let's Start Again
4. The Point of No Return
5. Rescue from This World
6. Land of Bastards
7. Rise Up
8. Into the Void
9. On Fire
10. The Poison
11. Tears of Hate
12. They Say
13. As a Lion

 

Label : 

Verycords
Dans le même style :
abhora - Noircir Sa Page

Chronique écrite conjointement par Sepulturastaman et Crom-cruach !

 

 

Françaises, français,
Sculptrices de menhir, sculpteurs de menhir,
Belges, belges,
Mon webmestre, ou ne pas mettre, je dis oui, mais quoi et dans qui ?
Crom Cruach l'avocat cornu, mais cela ne nous regarde pas
Messieurs les anarchistes en herbe,
Petites graisseuses, petits graisseux les jurés,
Public chéri mon mieux aimé.
Triste monde cruel, salut ma hargne bonjour ma haine et mon courroux...
au bagne.

 

Ce n'est pas en changeant de complice qu'on échappe à sa peine, d'ailleurs le singe à casquette évadé du zoo vous en avez fait quoi ?

Cela étant dit je rajouterais que le retour d'Arno Flago ne m'émoustillait pas plus que ça, mais au moins on savait à quoi s'attendre, donc ni mauvaise surprise ni bonne surprise, aucune surprise surtout. Cependant le duo entre Poun & Arno n'a jamais aussi bien fonctionné. Enfin quand Poun crie, parce que les passages chantés absolument chiants avec Arno qui fait du bruit derrière, c'est vu, revu et j'en peu plus. Ce n’est absolument pas ça que j'attends de Black Bomb A ! Moi quand on me dit Black Bomb A j'espère du ping agressif & hargneux avec un pong gras & soulard ; il y'en a, c'est sur, je ne le conteste pas ; mais quand ils changent de tactique, c'est franchement dispensable dans l'immense majorité des cas (oui là je caresse un peu le public, j'avoue). Je vous diffuserais bien la première minute de "Tears Of Hate", mais je préfère vous laisser éveillé et ne pas trop ennuyer vos oreilles.

Dans un sens, je ne fais peut être plus parti du public de Black Bomb A, et sans doute depuis le simple "Mary", sauf qu'ils ont réussi à faire un album autour de ce morceau, alors qu'un simple était largement suffisant, et clap de fin.

Et c'est ça le problème de ce Comfortable Hate, même les meilleurs morceaux ne le sauveront pas ; si beaucoup d'entre nous se remémorent « Mary, Oh Mary, sweet Mary, my Mary »; et bien je ne suis pas sûr que "Land of bastards" avec ses chœurs « oh,oh, oh les enfants je suis le père Noël » tout en carton, soit encore dans nos têtes dans six mois. Messieurs les accusés, sincèrement c'est quoi le délire, faut arrêter ça tout de suite avant que la mafia du bon goût vous exécute. Bref je ne vais pas tirer sur l'ambulance en m'acharnant sur le déplorable "Into the void" ; la musique acoustique c'est un métier, et à mon avis vous faites bien de ne pas en abuser, car vous ne ferez pas carrière dedans.

Sinon à part la batterie gonflette sous stéroïde pour metalleux (non pas le groupe de punk ici il n’y a malheureusement plus rien de punk), les riffs de guitare émoussés, des morceaux qui me feraient presque regretter de ne pas écouter du metalcore tellement ils sont in-enthousiasmant, un manque flagrant d’ardeur et de vélocité.

 

Donc oui Black Bomb A est coupable de sortir un album juste passable, mais leur avocat Cromy d’office vous le démontera bien mieux que moi !

 

La parole est à la défonce, votre déshonneur.

 

Les arguments du procu- rat -teur Sepult' sont recevables et parfaitement visibles, certes, mais dans le noir et avec un éclipse de soleil en plus.

Quand Poun se la joue hyène chantante (On Fire), on ne peut le nier, ça casse les pieds mais le retour d'Arno revit (le) gore. Sans nul doute.

Point de génie oki doki, ce n'est que du bruit. Mais force est de constater que quand ça démoule, ce n'est pas pour les cakes. En effet, la prod maousse stoco n'est pas faite pour les charclos. M'en fout moi du côté « contreplaqué » dénoncé par l'accusation, le Metal c'est du Conforama de toute façon.

La basse est notamment particulièrement salace, sexuelle dirai-je. En mode SM, claque moi la face aux orties mon bibi. Breaks bien amenés, les gaziers ne sont point des gougnafiers même si des fois, c'est un peu abusé (pitié les oreilles sur "Rise Up", achevez-les). Peu me chaut les détracteurs car quand les margoulins envoient le bouzin, grosso merdo une bonne grosse moitié des morceaux, ça fait patatapoum, grave.

Ou alors c'est de la nostalgie.

Bon y'a des coquilles, des envies de pro(ré)gresser qui sabrent sans vergogne une certaine efficacité. Et là je rejoins le bourreau plus haut : un coup de hache n'est pas de trop. Purée d'écureuil, la balade moisie chantée avec la couille gauche : moi je dis NON.

Merde. Bordel.

 

Mais ce type de joyeuseté a été fomenté pour le live et BBA en vrai c'est toujours le saignement de nez assuré.

 

Françaises, Françaises,
Sculptrice de menhir, sculpteur de menhir,
Belges, Belges,

Écoutez le dernier BBA, maintenant en connaissance de cause, c'est toujours mieux que d'aller voter, sans âme ni conscience.

 

 

La note de Sepulturastaman : 4,5/10

La note de Crom-cruach : 6,5/10

 

Soit un final de : 5,5/10 !

photo de Sepulturastaman
le 25/03/2015

Note des commentateurs : 6/10 (sur 2 votes)

Commentaires

daminoux

daminoux le 25/03/2015 à 10:08:47

elle est enorme cette Kronik..... BBA ça reste a mes yeux de la music que j'écouté quand j'étais ado et depuis je pense que j'ai évolué et muri dommage que leur music non. je ne poserais pas une oreille dessus j'ai pas envie de perdre mon temps.

toukene

Sa note : 5/10

toukene le 25/03/2015 à 10:19:01

Cool ce texte ganeshien ! Quant à l'album, je suis malheureusement de vos avis...surtout de celui du camarade Sep'

cglaume

cglaume le 25/03/2015 à 12:32:30

Bien joué les amis (tiens, 'faudra que j'essaie BBA un jour moi !)

Ant1

Sa note : 7/10

Ant1 le 26/03/2015 à 06:55:29

Haha, le Tribunal des Flagrants délires ! Je cautionne !

Je ne sais toujours pas quoi en penser, de cet album. C'est pas tant le chant clair de Poun, qui pose problème, c'est plus qu'à certains moments, ça sonne faux et ça fait retomber le truc...
Le retour d'Arno, ça m’enthousiasmait pas vraiment, préférant de loin Djag sur album et encore plus sur scène, mais faut bien reconnaître, le duo fonctionne.
Pourtant il est pas dégueu, cet album, et même si après Poison, je coupe généralement l'album, y a des passages qui restent en tête.
Taillé pour le live, évidemment, c'est un peu le principe de base chez eux.
Je suis peut-être pas objectif, côté madeleine, tout ça, mais il est bien meilleur que One Sound Bite to React et il y a plus que la moitié des titres à sauver, par rapport à Speech, même si aucun titre ne vaut Look at the Pain ou No one Knows.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Mors Principium Est - Liberation=Termination

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas