Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Bones - "Sons Of Sleaze"

Bones - "Sons Of Sleaze"
chronique Bones - Sons Of Sleaze
8.6/10 0

écouter "13"


Acheter Bones Sons Of Sleaze sur Amazon

CD album CD album (37:01)

 

Style musical : 

Death / Crust

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

1. Poisoned Breed
2. 13
3. Frozen Vein
4. Sons of Sleaze
5. 1000 Lies
6. Suicide
7. Bad Signs
8. Maggots
9. Cold Knife
10. Mindfucked11. 647 Bastards
12. Fear of Napalm (Terrorizer cover)

 

Label : 

Planet Metal / Dark Descent
Dans le même style :
Beton - Konsky Kokot

Bones? Non rien à voir avec la série moisie qui enchante les soirées potages et croûtons de Jacqueline et Bernard.  Ce petit groupe déboule des tréfonds de Chicago avec un album qui flattera les instincts Crust des fans de Death Metal et vice-versa. Zéro compromis, juste de la crasse, de la hargne et un amour immodéré pour la bière tiède!

Sale, mal sapé, furax que demander de plus?

 

Ca commence comme un crachat à la gueule, ça finit comme un coup de savate dans les burnes. Voilà en gros le meilleur résumé de cet album. Bones a le cul entre deux chaises, d'un côté le gros Death/ Black / Thrash / Speed Old School débraillé d'antan et de l'autre le Crust Old School qui sent les dessous de bras humides. Difficile de coller une étiquette à ce groupe tant il parvient à fusionner les genres à merveille. Dans son chaudron magique, Bones fait barboter la relative simplicité d'Obituary, le feeling  fripon de Terrorizer et la rage poisseuse de Venom et un joyeux foutoir où se tripotent Motörhead et Hellhammer. C'est gras, graveleux, gluant, viscéral et – surtout – ça groove plus que l'intégralité de le carrière de Patrick Hernandez. Histoire d'épaissir sa sauce déjà bien dodue, les trois marioles de Bones ont injecté une surdose de Crust/ Punk qui fera frémir les plus cradingues d'entre vous. Toute la galette suinte d'un nectar de glaviots évoquant Disfear, Entrenched, G.B.H. et le Fabienne Thibaut du Crust: Discharge.

 

Rien de foncièrement novateur, Bones mélange du vieux avec du vieux pour faire du vieux. Mais malgré cette partouze en gérontologie, on sent un truc tout dur nous rentrer dans les miches. Une atmosphère poisseuse, authentique et directe qui fait toujours plaisir. On nous colle la tronche dans une bassine de furie qui condense tout ce qui se faisait de mieux à la fin du XX° siècle. Le groupe auquel on pense le plus, n'est autre que le mythique et trop peu reconnu Dellamorte. Tout est présent dans Sons Of Sleaze: le groove Punk, l'ambiance gluante d'un squatt surchauffé, l'aspect jubilatoire 666% Rock'n'Picole incarné par des solos ultra ringardos, des vociférations de PMU et un grain de son plus épais et abrasif qu'une chiasse de lendemain de cuite!

 

Bones fait sa popote dans son coin et nous la tartine sur la gueule avec une frénésie contagieuse! Difficile de rester immobile lorsqu'on entend un tel condensé de Metal sévèrement burné. Un foutoir complet, une orgie de gros son. Rien de neuf, que du vieux... et alors? Pas besoin d'être novateur pour faire de la bonne tambouille! Dès que l'album est englouti dans la chaîne, on a qu'une seule envie: siffler des bières, enfiler sa plus belle veste à patches, pogoter partout et mettre encore plus fort!

 

En somme: un achat purement indispensable! D'autan plus que la prod' est idéale: rugueuse, graisseuse mais néanmoins puissante et baveuse! Bones dépoussière le Metal de nos années Biactol, il lui regonfle les lèvres et rajoute de la pulpe à ses nibards un peu flétris par les ans.

 

 

Quand la musique est Bones... Bones, Bones, Bones, quand elle guide mes pas!!!

 

Le goût de la 33 Export et la consistance d'un bol de tapioca... après ça, vous aurez plus faim mais toujours soif!

Drunks not dead!!!

 

photo de Cobra Commander
le 03/03/2014

Note des commentateurs : 7/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Crom-Cruach

Sa note : 7/10

Crom-Cruach le 03/03/2014 à 11:17:43

A ranger pas trop loin de Bomb Of Hades pour la consanguinité.

cglaume

cglaume le 03/03/2014 à 12:17:36

"Quand la musique est Bones... Bones, Bones, Bones, quand elle guide mes pas!!!"

Je n'en attendais pas moins de toi ! :)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Il Nido - I Piedi Della Follia

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesGOJIRA & TOUMAÏ à La Belle Electrique, Grenoble, le 14 juin Cancer Bats à La Marquise à Lyon le 11 juin 2016