S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Cetascean - "Crows"

Cetascean - "Crows"
chronique Cetascean  - Crows
9,5/10 0

Acheter Cetascean  Crows sur Amazon

Vinyle 10" Vinyle 10"

 

Style musical : 

Darkened Anarchist Crust

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

1. Mass Extinction 03:12
2. Bled In 01:48
3. Eminent Domain 03:22
4. Crows 03:27
5. Malignant Corridor 05:27

 

Label : 

Mercy of Slumber Records/What Is Making Us Sick Records/Phobia Records
Dans le même style :
Human Compost - Le Jardin Des Bennes

Je m'étais déjà penché sur le cas de Cetascean (Suh-Tay-Shun), l'année dernière, lors de la sortie de leur split bourbeux avec les affreux de Ahna et ce fut par simple curiosité que je remontais, gaiement, par une journée ensoleillé dans leur discographie. Oh pas bien loin, seulement à l'année 2013 avec leur précédent Ep.

Toute gaieté m'abandonna soudain, remplacée par un méchant sentiment de méchanceté pas gentille alors que de sombres nuages obscurcissaient le ciel, patati patata, en mode poète maudit et ridicule.

Alors si leurs titres les plus récents fessaient déjà à la branche de gui votre popotin gourmand, Crows convoque les pires châtiments. De quoi stopper net le Victor Hugo en mode « je déconne sur Napoléon III ».

 

Du Stenchcore UK, les Canadiens ont conservé l'ambiance malsaine et rampante, mais la vraie, pas celle réservée au kikoolol du Sludge. La faute, en grande partie, à un chant mixte, inhumain, surtout concernant la performance de la demoiselle, ayant probablement de sérieux problèmes névrotiques. Et puis ce son... ce son qui érafle et lacère plus sûrement qu'un fouet romain sur un dos messianique...

Du D-Beat scandinave aussi, Cetascean emprunte les fulgurances barbares, les emballages de rythmique à taper sur tout ce qui bouge ou pas.

Avec Cetascean, c'est toute la terreur ancestrale, incarnée en une putain de baleine blanche géante, qui vous saisira entre ses mâchoires, tel le capitaine ACAB moyen.

 

« Yeah motherfucker this is colonial Canada. I want to die. Fuck this. »

 

Des offrandes comme celle-ci sont maudites des Dieux et la meuh que ça fait du bien d’écouter et de croire en la parole des incroyants.

photo de Crom-Cruach
le 22/05/2015

Commentaires

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 23/05/2015 à 07:57:12

"Stenchcore" wtf ??

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 14/12/2015 à 21:06:04

J'avais point vu ta question. Le terme Stenchcore vient de l'album de Deviated Instinct "Terminal Filth Stenchcore" de 1987 et désigne actuellement un crust originel metallique très bourbeux et n'hésitant pas à faire parfois dans le lent et lourd.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Jairus - The need to change the mapmaker

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016