Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Crest Of Darkness - "Evil Messiah"

Crest Of Darkness - "Evil Messiah"
chronique Crest Of Darkness - Evil Messiah
6.66/10 0

écouter "Sick things (reprise A. Cooper)"


Acheter Crest Of Darkness Evil Messiah sur Amazon

CD album CD album (16:00)

 

Style musical : 

Evil black metal

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

Evil Messiah
Armageddon
Abandonned By God
Sick Thing (Alice Cooper)

 

Label : 

M&O music
Dans le même style :
Uhl + Karcavul - Cancer Au Presbytère - Split K7

Depuis quelques mois je m'interroge.

Plus de 600 articles pour Coreandco, quelques mails d'insultes, aucune agression physique : la lassitude commence à pointer le bout de son nez, avec une question de plus en plus récurrente : vais-je continuer encore longtemps ?
En chef consciencieux, Pidji m'impose alors poliment et discrètement quelque chose de nouveau : chroniquer du black-metal.

En bon manager, il est persuadé que la nouveauté va me rebooster. Parler de black metal. Moi qui n'aime que deux albums de MayheM : "Chimera" et "A grand declaration of war", les deux détestés des trve.

Je n'y connais que dalle, et pourtant je suis face à un EP de blackeux norvégiens nommés Crest of darkness. Tout un programme dans le patronyme. 
Un pentagramme inversé comme photo de profil FB : je pensais que ce folklore cela avait été abandonné il y a 10 ans. Ou alors c'est moi qui ai rangé le mien au fond d'une boîte à souvenirs près des photos de mes ex gothopouffes.

 

Tout un programme dans la tracklist également.
20 minutes d'evil musique, bien produites pour le genre qui, pourtant, ne crache jamais sur la crasse.
Les gars n'ont même pas sortis de K7 audio et viennent même de sortir leur EP en vinyle : VENDUS ! HIPSTERS ! 

Les connaisseurs ne seront (peut-être) pas surpris de croiser le nom de Crest of darkness qui semble vivre depuis 1996, malgré de multiples bouleversements de line-up.
Ok. Mais le chanteur met encore du maquillage et se réclame d'un metal satanique. Soit.

 

Je dois l'avouer : leur metal, black, dark, satanique, tout ce que tu veux est aussi bon qu'extrême. J'vous dis ça sans trembler des genoux, bien qu'affirmé avec les oreilles aussi neuves sur le genre que le regard d'une pucelle sur "le loup".

N'échappant pas à quelques clichés, le chant se concentre sur un vocabulaire (Satan, la mort, l'apocalypse blablabla) qui ne laisse que peu de place à l'enthousiasme, crié dans le classique ton écorché vomissant une haine pour l'espèce humaine (blablabla).
Mine de rien, ça marche pas mal sur les compos et on reprend vite quelques phrases çà et là dans un anglais assez compréhensible pour le coup.

Le classicisme musical aurait également pu me décevoir. Le plus ennuyeux, pour moi, dans ce metal, est que l'on sait ce qu'il va se passer. Cette fois ce n'est pas le cas. Si les artifices ne sont pas novateurs, les musiciens ont au moins eu le mérite de tous les caler dans chaque morceau. 
Le résultat est varié, vivant, et gagne même en ambiance : c'est froid mais violent, agressif mais suffisamment fin pour que se dégage une atmosphère malsaine.

 

En achevant cet EP par une reprise d'un autre mec qui a confondu le maquillage de clown avec la mallette d'un thanatopracteur, (à savoir Alice Cooper) le groupe revisite un morceau que je ne connais pas, d'un artiste dont j'ignore presque tout (C'est un classique, je sais). 
Une écoute de l'originale (fort sympathique d'ailleurs) puis de la reprise qui nous intéresse laisse entendre une version blackisée, à la basse toute aussi lourde, avec une orchestration cheap, mais dont le rendu fait honneur à la création de l'américain avec un finish plus violent, puissant et bien rock'n'roll. De quoi sortir un peu de l'ambiance étouffante du quart d'heure précédent.

Ce petit écart black chez M&O music, qui traîne sur tous les styles de métaux, est une sympathique surprise, agréable, qui a presque su effacer ma lassitude à chroniquer. Il ne faut néanmoins pas oublier que l'on nage malgré tout dans un black qui me semble suranné...de quoi justifier cette note totalement clichée.

photo de Toukene
le 10/08/2015

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 10/08/2015 à 10:42:32

C'est con d'avoir mis une reprise en écoute : c'est très mauvais.

cglaume

cglaume le 10/08/2015 à 12:38:36

Le coup de mou de la 600e chro: classique: heureusement ça repart à 700 :D

Toukene

Toukene le 10/08/2015 à 21:35:46

IP : 79.156.155.184

Vous m'excuserez pour les fautes non corrigées. : pas de relecture et l'incapacité technique de les reprendre.

sepulturastaman

sepulturastaman le 10/08/2015 à 21:48:20

Tu sais bien que l'on te pardonne tout :-*

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Gravebomb - Rot In Putrid Filth

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016