S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
DeathDestruction - "II"
chronique DeathDestruction - II
7,75/10 0

écouter ""Money, Blood, Crucificux""


Acheter DeathDestruction II sur Amazon

CD album CD album (54:00)

 

Style musical : 

Power Metal

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

01. Divine Justice
02. Dead Pilot.
03. Money, Blood, Crucifixus
04. Towards The Light
05. I Am The Plague
06. Set The Sail
07. Give It A Try
08. False Flag
09. I Promised You Nothing
10. Taste The Mud
11. A Shelter From Harm
12. Epilogue
13. Insane Stays Sane

 

Label : 

Gain Music
Dans le même style :
S-core - Into the deepest

Voilà le genre d’album qui, techniquement, n’apporte rien de vraiment nouveau mais qui est assez terriblement exécuté pour vous rendre addict. Honteusement addict même tant de nombreux passages rappelleront les références du Power Metal que sont Pantera ou Lamb Of God, mais tout en lorgnant sévère vers celles actuelles à tendances « grand public ».

 

Oui c’est heavy, ça groove, ça hurle, ça double-pédale, ça break, avec un super gros son, et surtout, ça joue bien. Et puis ils savent rester ultra mélodiques, avec de gros refrains catchy pour que leur musique reste « passe-partout », par tout sauf extrême. D’ailleurs, quand ils se la jouent davantage posés et « popisés-toutes proportions gardées », comme sur "Towards The Light", et sur bien d’autres passages vocaux, on pourrait même penser à Faith No More. Ou plutôt à The Dillinger Escape Plan quand ils font des singles qui ressemblent davantage à FNM qu’à TDEP. Parce que oui, afin de ne pas paraître ridicule et nous bourrer le crâne de 54 mn de Power Metal déjà balisé, ils savent varier leurs morceaux, rythmes et ambiances compris. Jusqu’à un "Set The Sail", véritable petit bâtard de Machine Head et Meshuggah.

C’est assez drôle d’ailleurs combien certaines parties vocales ressemblent à la fois à Lamb Of God, et à Machine Head et, encore, à celles de Mike Patton. Ça fait un peu « on mange à tous les râteliers » vous me direz, certes, et ça nous renvoie à ce plaisir honteux dont je vous parlais précédemment. Je me dis que ça doit tout simplement butter en concert. Car comme je le disais, ça joue vraiment bien, c'est gonflé à bloc, pour un album à 98% efficace qu’il ne faudrait vraiment pas sous-estimer.

 

Il ne sert à rien d’en ajouter. Tout simplement le genre d’album qui envoi le steak, fait pour le live et donc pour tous ceux qui aiment le Metal à la fois musclé et assez varié pour ne pas être ennuyeux. Alors attention, soyez prêts à vous aussi être un "DeathDestruction" addict !

photo de R.Savary
le 27/05/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

S:t Erik - From under the Tarn

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique