Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Devil - "Gather the sinners"

Devil - "Gather the sinners"
chronique Devil - Gather the sinners
1/10 0

écouter "Ladies of the night"


Acheter Devil Gather the sinners sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12" (53:05)

 

Style musical : 

Doom traditionnel

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

1 - Southern Sun
2 - Beyond the Gate
3 - They Pale
4 - Legacy
5 - Restless Wanderer
6 - Lead Me Astray
7 - Ladies of the Night
8 - Darkest Day
9 - Mother Shipton Pt I
10 - Mother Shipton Pt II
11 - Demons on Wheels
12 - Coffin Regatta

 

Label : 

Soulseller Records
Dans le même style :
Presumption - From the Judgement to the Grave

L'idée de base m'a semblé être de former un groupe de Doom traditionnel qui se borne à reprendre le flambeau des grands anciens (Black Sabbath, Saint Vitus, Pagan altar, etc.), et pas spécialement dans le mauvais sens du terme "borner" : parfois, pas besoin d'inspiration du moment qu'on fait quelque chose de bien. Je pense que le  mieux est de les voir jouer en live avec un parterre de metalleux à patchs scandant des hymnes à la gloire de la bière et de Wotan. Oui voilà. Mais en fait non c'est vraiment pas bon.

 

Voilà un groupe qui sent la mauvaise blague. Je ne vais pas m'épancher sur leur petite discographie, petite mais suffisamment longue pour constater qu'arrivé à ce deuxième album, Devil fait quelque chose qui ressemble plus à une démo d'un groupe dont la moyenne d'age serait de 15 ans qu'à un album sensé être mature. C'est particulièrement mauvais. Récupérant la mode Doom rétro, le groupe se veut die-hard fan de Saint Vitus et de tous les groupes de Doom traditionnel sans oublier les quelques éléments typiques du proto-Heavy Metal. S'il est vrai que Saint Vitus n'a pas toujours brillé par le jeu de guitare de Dave Chandler, ce dernier jouait tout de même bien mieux et avait des meilleures idées. Enfin merde quoi, aligner quatres accords qui font un riff et que tout ça soit calé dans le temps, c'est pas si dur à faire, surtout quand on se coltine le groupe pendant trois ans, on pourrait être un peu plus créatif ! Trois ans d'existence, des membres ayant tous une expérience musicale, vivant dans un pays où le metal est culturellement bien plus accessible que par chez nous; on a du mal à croire qu'ils aient pu pondre une calamité pareille. Je veux dire, ce Gather the Sinners accumule toutes les erreurs de débutants :

 

- une voix fausse et rythmiquement mal placée. Le fait que je la trouve moche, à la limite, ça reste du domaine de l'avis subversif.

- Des choeurs à foutre à la poubelle.

- une batterie de débutant poussive avec un son en carton, mal callée, et ce putain de batteur qui ne sait pas jouer autrement qu'avec ses trois première pages de cours de batterie pour moins de 10 ans. Les roulements sont juste nuls et mal placés.

- des effets un peu psychés qui tombent complètement à l'eau du fait qu'ils sont entouré d'un ensemble tellement mauvais, en plus d'être, je trouve, d'un très mauvais goût.

- des longueurs inutiles, des hésitations qui me semblent tout aussi difficiles à écouter que pénibles à jouer. Idem pour les solii.

- ces solii de guitare sont juste une épreuve insupportable pour les oreilles. ça sonne limite faux, le son est vraiment en carton, bref c'est vraiment pourri.

 

Alors on peut mettre ça sur le dos de l'attitude jemenfoutiste du metal, des bons vivants buveurs de bières, qui trouvent parfois de la qualité dans une musique parce qu'elle se réfère au culte des groupes précurseurs, c'est à dire que le groupe joue du "Old school". Cet état d'esprit puriste peut aisément leur être attribué, et la qualité de leur musique n'aura plus qu'à se rattraper sur des influences à priori aguichantes, une sortie LP, et voilà que rappliquent la petite foule de passionnés de l'underground qui ne veut rien manquer de ce genre d'authenticité. Alors, ok, pour Hellhammer je comprenais, parce qu'ils faisaient quelque chose de nouveau à leur époque, même s'ils le faisaient mal, là oui ça avait du sens. Mais aujourd'hui, Devil n'invente rien, et n'est même pas capable de nous proposer un album potable. Les influences sont mal digérées, le groupe n'innove en rien, bref : il est inutile, ou tout du moins surrévalué.

 

Achat ou pas achat ? Pas achat.

photo de Carcinos
le 13/03/2014

Commentaires

Deadheads

Deadheads le 13/03/2014 à 13:14:05

IP : 82.216.174.88

N'est pas Uncle Acid qui veut...

swarm

swarm le 13/03/2014 à 19:34:25

Soulseller records... Vendeur d'âme... Marrant, non ?

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

El Ten Eleven - Every Direction Is North

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique