Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Disclose - "Once The War Started... "

Disclose - "Once The War Started... "
chronique Disclose - Once The War Started...
9/10 0

écouter "Full EP"


Acheter Disclose Once The War Started...  sur Amazon

Vinyle 7" Vinyle 7"

 

Style musical : 

D-Crust

 

Année : 

1993

 

Tracklist :

1. The Bombardment
2. Once the War Started
3. Dooms Day
4. Surrender
5. Forget
6. Crying Children
7. Realities of Life

 

Label : 

Overthrow Records ‎

 

Lieu d'enregistrement : 

Grave Studio
Dans le même style :
Extinctexist - Cursed Earth

Chroniquer une légende n'est pas une sinécure.

 

Dans le cas de Disclose, cela s’apparenterait plutôt à une cure (de désintox) couplé à un chemin de croix : un calvaire, rapport à la discographie gargantuesque du gang et à la difficulté pour écouter certaines de ses productions, comment dire, parfois... proprement inécoutables.

 

Disclose vient du japon, plus particulièrement de la ville de Köchi City, et constitue le plus connu des « dis-like » : les intégristes de Discharge, pour lesquels la découverte de la formation anglaise a été un vrai traumatisme.

Disclose aurait pu être un groupe de plus, plagiant le combo légendaire, si ce n'était sans compter avec son origine géographique et avec la personnalité excessive de son leader, Kawakami, mort d'OD en 2007.

Le groupe ne lui a d'ailleurs pas survécu.

 

L'avantage de découvrir le combo avec le Ep Once The War Started … est de se prendre dans les oreilles une des premières productions du groupe résumant plutôt pas mal le style de Disclose.

Le line up du gang étant très évolutif, nous retiendrons donc seulement trois malades mentaux pour cette galette : Kawakami bien sûr, au chant et à la guitare, Fukugawa à la basse et Aki à la batterie.

 

En premier lieu, le mimétisme avec Discharge peut gêner les béotiens. Des compos simples, punks as fuck, un chant scandé et éraillé, des paroles dénonciatrices... je ne vais pas vous refaire la chronique du chef d’œuvre des rosbifs, Hear Nothing See Nothing Say Nothing, merci de vous y reporter. Mais là où Disclose se démarque de son modèle réside dans son approche plus brutale encore et très noisy de ses idoles.

 

Le son est en effet un grésillement continuel de riffs primitifs associés à une batterie linéaire et étouffée où émergent des grognements haineux.

L'avantage de ce genre de production est que vous pouvez l'écouter sur n'importe quel support, dans n'importe quelle condition (séisme, éruption volcanique, visite de la belle-mère,...), le résultat sera le même : l'impression d'un soin des tympans à la perceuse à percussion. Ce son deviendra d'ailleurs la marque de fabrique future de pas mal de groupes nippons (ni mauvais, désolé).

Concernant l'agressivité de l'ensemble de ce Ep, là on met le doigt dans l'oeil du tigre. Once The War Started... suinte l'animosité et le dégoût envers l'humain et ses excès de façon... excessive, justement.

 

Un poil moins culte que le In the War de Battle Of Disarm, Once The War Started... est plus instinctif, plus crade, plus malsain.

Kawakami était en fait le Monsieur Plus de toute une scène.

Bon, un monsieur plus mort, j'en conviens.

photo de Crom-Cruach
le 29/06/2014

Commentaires

SNAKE

SNAKE le 29/06/2014 à 11:21:24

Putain génial!!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Winterhorde - Maestro

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016