Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Doom - "Corrupt Fucking System "

Doom - "Corrupt Fucking System "
chronique Doom - Corrupt Fucking System
8/10 0

Acheter Doom Corrupt Fucking System  sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12"

 

Style musical : 

Crust canal hystérique

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

1. Stripped, Whipped & Crucified 03:26
2.Prey For Our Souls 01:51
3. Human Meat 00:53
4.Yes, They Still Test on Dogs 02:28
5. Suffering in Silence 02:08
6. Eat Shit & Buy 02:56
7.Corrupt Fucking System 03:29
8. Apostasy 02:40
9. Own Worst Enemy 02:22
10. Final Hour (for Golden Shower) 02:02
11. Con Dem Nation 01:39
12. Better Off Dead 02:59
13. Thatchercide 01:09
14. Cults of Human Sacrifice 04:42

 

Label : 

Black Cloud Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Studio 1in12
Dans le même style :
Battle Of Disarm - In The War

Yipi yeah yipi yi pi yo !

 

Non ce n'est pas le cri de joie d'un cowboy de Brokeback Mountain après la découverte que le pommeau de sa selle pouvait servir à autre chose qu'à rester à dos de canasson.

C'est le glapissement de contentement du Cimmérien nain, moyen, apprenant par hasard la résurrection d'un groupe culte au logo bien connu par les Crusties et même par Lady Gogol, dont vous pouvez trouver une photo sur le web tirée d'un clip, revêtue d'un blouson clouté signé du nom du groupe.

Parfois, un élan de pure totalitarisme avec son cortège de mesures disciplinaires me saisit mais parfois seulement.

Zen

 

Après Deviated Instinct l'année dernière, c'est donc au tour d'un groupe fondateur du Crust anglais de renaître de ses cendres.

 

1987 : Formation à Birmingham.

1990 : Premier split (entendre séparation) et formation de Police Bastard par Jon Pickering (chant), un des membres fondateurs du groupe.

1992 : Réformation.

2001 : Dernier album studio.

2005 : Wayne Southworth , chanteur du groupe depuis 1995 en remplacement de Tom Croft, meurt des suites d'une crise d'épilepsie.

 

Doom splitte une seconde fois après une tournée hommage.

 

2010 : Sortie du tombeau, énième changement de line-up, concerts.

Seuls Bri Doom (guitare) et Stick (batterie) survivent au gang d'origine.

Mai 2013 : Les vingt-cinq ans du groupe se fêtent chez Moshpit Tragedy.

Décembre 2013 : Nouvel album.

 

Certes, vous pourriez me reprocher d'avoir volontairement ou non fait des ellipses dans la biographie du groupe mais je fais ce que je veux, le plus souvent que je peux.

Et même si je ne suis pas un fan absolu du groupe, je me devais éthiquement parlant de pondre une bafouille sur Corrupt Fucking System au nom galvaudé mais diablement d'actualité, encore et toujours, à jamais, malheureusement.

L'album commence nez au plancher avec le terrible "Stripped, Whipped & Crucified". Bourrin et classique, le morceau rassure d'emblée. La suite va confirmer haut la main (peau de Cglaume) cette première bonne impression.

Abrasif et menaçant, Corrupt Fucking System déroule un tapis de bombes calibrées pour les vieux Punks édentés et les jeunes asociaux désabusés. Denis, l'actuel chanteur possède le timbre de voix parfait de l'ours tiré de son hibernation. Groumpff Groooaaarh, donc, plus ou moins.

Joie

Certains morceaux ("Prey For Our Souls" et "Corrupt Fucking System" respectivement parlé par Andy T et Fag Ash Lil) tapent carrément dans les spoken words mis en musique, chers à la scène anarcho-punk, depuis Crass.

Crédibilité

Les paroles de la plaque sont bien sûr à l'avenant, déboîtant sans une once de pitié, ni de piétée d'ailleurs, le Vatican, l'élevage intensif, la vivisection, l'économie de marché, le consumérisme, la NRA, les condés, le vote pour des charlots en pissant sur la tombe de Thatcher. L'envers du skeud est, en plus, marqué d’une citation de Noam Chomsky, intello et linguiste américain anarcho (genre Gandhi en moins cool, sans toge et avec des cheveux).

Cliché encore ? Oui et j'applaudis des deux pieds. Merci d'éviter de critiquer.

 

Alors laissons le mot de la fin de cette modeste chronique à cet homme éclairé avec une citation résumant le propos de Doom depuis vingt-cinq ans.

 

Cette société durera, avec ses souffrances et ses injustices, tant et aussi longtemps qu'on prétendra que les engins de mort créés par les hommes sont limités, que la Terre est inépuisable et que le monde est une poubelle sans fond. A ce stade de l'histoire, il n'y a plus qu'une alternative. Ou bien la population prend sa destinée en main et se préoccupe de l'intérêt général guidée en cela par des valeurs de solidarité ou bien c'en sera fait de sa destinée tout court.

 

J'ai pas dit qu'on était là pour rigoler.

 

 

 

 

 

 

photo de Crom-Cruach
le 06/01/2014

Commentaires

cglaume

cglaume le 06/01/2014 à 12:41:48

Un pommeau de selle, ça vaut pas un levier de vitesse de 35 tonnes (poil aux nades-gon')

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/01/2014 à 17:37:01

Là je te fais entièrement confiance !!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Asva - What you don't know is frontier

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016