Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Dopethrone - "Hochelaga"

Dopethrone - "Hochelaga"
chronique Dopethrone - Hochelaga
10/10 0
Acheter Dopethrone Hochelaga sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12"

 

Style musical : 

Sludge à Weed

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1 - Sludgekicker
2 - Chameleon Witch
3 - Vagabong
4 - Scum Fuck Blues
5 - Dry Hitter
6 - Bullets
7 - Riff Dealer

 

Label : 

Totem Cat records

 

Lieu d'enregistrement : 

Hochelaga
Dans le même style :
Pressor + Soom + Diazepam - split pressor + Diazepam + Soom

Je ne puis être tout à fait honnête avec ce disque, ni impartial : le fait est que je suis ce groupe depuis leurs débuts, je les ai rencontré, je les connais assez bien pour connaître la sincérité qui se dégage d'eux et de leur musique. Je repense à la tournée que l'on a fait avec eux et les superbes moments qu'aucun de nous n'oubliera. Je suis sensé tenir un rôle de chroniqueur ici, mais le fait est que je défendrais leur musique ne serait-ce que pour les aider à continuer à faire les superbes et imparables concerts dont ils sont capables, et Lucifer m'en soit témoin, ils en sont plus que capables.

 

Après trois albums, on pourrait s'attendre à quelque chose d'un peu différent de ce qu'ils ont enregistré jusque là ? Pensez-vous ! Exactement la même tambouille, les même riffs graisseux, les breaks "in your face" et ce groove facile et entraînant. Mais justement, il m'aura fallu ce quatrième album pour me rendre compte que finalement, les groupes de sludge à weed se ressemblent tous un peu, c'est vrai, y'a des styles comme ça qui ont leurs codes, des codes super cools et bien foutus, mais qui du coup deviennent restrictifs. C'est donc dans l'exercice de ce style que Dopethrone, je le vois à présent, tire son épingle : Ils ont "leur" groove, "leur" façon de faire du rock'n'roll, et à partir de là, il y a de quoi se laisser entraîner dans leurs morceaux. D'ailleurs, le morceau "Ritual" contredirait même un peu mon propos, car comme le nom de ce morceau l'indique, il y a un magnifique côté rituel dans ce morceau, répétitif et lancinant.

 

Avec un son massif tout aussi comparable à celui de Dark Foil, la voix se retrouvera cependant un peu en retrait, c'est dommage vu l'excellent timbre de Gremlins de Vince. Mais ce qui m'a frappé surtout avec cet album, c'est la confirmation que Dopethrone fait, finallement, du Dopethrone, et même si ça ressemble à d'autres trucs ça restera toujours du Dopethrone mec. Je me risquerai même à les comparer à ces groupes classiques qui sont bons parce qu'ils ont toujours fait la même chose : du Rock'n'roll : AC/DC, Bolt thrower, Eyehategod.

 

Achat ou pas achat ? Achat.

photo de Carcinos
le 07/04/2015

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/04/2015 à 12:24:04

Comment ça ce n'est pas un chro objective ? C'est un scandaaaaaal (en mode Georges Marchais) : ça manque de professionnalisme tout ça. :)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Nausea - The Punk Terrorist Anthology Vol.1

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas