S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Dying Fetus - "History Repeats"

Dying Fetus - "History Repeats"
chronique Dying Fetus - History Repeats
3/10 0
Acheter Dying Fetus History Repeats sur Amazon

CD album CD album (22"22)

 

Style musical : 

Death Metal

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Fade Into Obscurity (Dehumanized cover)
2. Unchallenged Hate (Napalm Death cover)
3. Gorehog (Broken Hope cover)
4. Rohypnol
5. Unleashed Upon Mankind (Bolt Thrower cover)
6. Twisted Truth (Pestilence cover)
7. Born in a Casket (Cannibal Corpse cover)

 

Label : 

Relapse
Dans le même style :
Necroverdose - OFF

Dying Fetus sort un nouvel album!!!

Non, calmez-vous, il ne s'agit là que d'un mini de reprises à l'intérêt plus que limité. Le groupe qui depuis 1994 a traversé les strates de la notoriété pour finalement échouer sur Relapse pond un disque qui ne mérite ni enthousiasme ni frénésie... Une rondelle qui permettra à Relapse d'ajouter un article au rayon nouveauté de son catalogue mais qui se résumera aux 40 secondes du titre inédit de ce titan du Death couillu...

 

Sur le papier, cette galette a tout pour séduire; Dying Fetus qui rend hommage à ses parrains: Napalm Death, Dehumanized, Broken Hope, Pestilence, Bolt-Thrower et Cannibal Corpse... Il y a de quoi avoir des picotis dans le slibard en voyant cette liste plus alléchante qu'une nuit avec Jenna Haze! On se dit que le ramonage de tympans va être radical et que le dépoussiérage de ces tubes du Death et du Grind va être un brand moment de bonheur... On frétille, on s'agite, on bave et on appuie sur le bouton "play"...

 

Et là... douche froide.

 

Douche froide d'autant plus gelée que le disque commence par le massacre du légendaire Fade Into Obscurity de Dehumanized. Dying Fetus réussit le triste exploit de transformer cette chanson cultissime en la faisant sonner de façon froide, inconsistante et synthétique. Le groove castré, la hargne molle, la furie javellisée... Le riff anthologique d'ouverture résonne comme du Fear Factory endormi et le reste du morceau est complètement vaseux... Plat et dénué de la moindre miette d'intensité...

 

On enchaîne sur le tube de Napalm Death Unchallenged Hate qui est ici totalement rabougri... Même constat que pour le premier titre: zéro groove, aucune urgence, aucune rage... C'est fort! Surtout pour un tel hymne du Grind Core... Le titre original joué par Napalm Death vous donne des frissons et des envie d'émeutes, cette version édulcorée vous fera bailler et vous donnera envie d'aller laver vos carreaux...

 

On continue? Faut bien boire le calice jusqu'à sa lie... Mais sachez que les autres reprises sont du même tonneau: aucune envie... Un ramassis de reprises sans jus, sans verve... La platitude à perte de vue et l'impression de perdre son temps alors qu'on pourrait aller s'éclater sur les "vrais" titres... Les reprises de Broken Hope et de Cannibal Corpse? Sans commentaire... On passe de pures références du Death Metal gras et crasseux tout sanguinolent à quelque chose d'hygiénique et d'aseptisé...

 

Le Twisted Truth de Pestilence? Effectivement, elle schlingue...  Mais la palme du daubeux revient au fiasco de Unleashed Upon Mankind. Là, on applaudit Dying Fetus qui pète les scores en métamorphosant l'atmosphère martiale de ce chant de guerre de Bolt-Thrower en une tambouille gentillette qui collerait parfaitement à une bataille de polochon dans une colonie de Castors Juniors...

 

La prod est grosse, hyper propre, manucurée elle sent bon l'after shave... Mais ce son clinique ne change rien à la fadeur globale. Seul le titre inédit signé Dying Fetus vaut le coup d'oreille... Mais vu que ce dernier ne dure que 42 secondes, on a juste le temps de voir qu'il s'agit d'un condensé de Dying au sirop de Fetus!

 

Bref, en s'essayant à l'exercice difficile des reprises, Dying Fetus s'est copieusement ratatiné en se contentant d'exécuter des partitions en les amputant de leur saveur première et en oubliant d'y glisser son grain de sel perso.

 

Ce disque est aussi indigne de Dying Fetus qu'indigne des groupes qui en ont composé les morceaux.

Un disque bâclé pour honorer les clauses d'un contrat?
Peut-être, on gardera nos sous jusqu'à la sortie du nouvel album!

photo de Cobra Commander
le 10/08/2011

Commentaires

john duff

john duff le 17/08/2011 à 23:15:43

IP : 88.161.100.128

Bon... Vu la critique, autant choisir une nuit avec Jenna Haze alors.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

The March - Crawl space

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016