S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Eaten Raw - "Demo"

Eaten Raw - "Demo"
chronique Eaten Raw - Demo
7/10 0

Acheter Eaten Raw Demo sur Amazon

mp3 mp3

 

Style musical : 

Crust HxC

 

Année : 

2012

 

Tracklist :

1 - Welfare/Warfare
2 - Bloodhound
3 - Phosphor Clouds
4 - War Profiteers
5 - Filthy Crimes
6 - Head Off
7 - Warpig
8 - Messiah

 

Label : 

DIY

groupe Eaten Raw
Eaten Raw

Chroniques :

Demo (2012)
Dans le même style :
No Fealty - In The Shadow Of The Monolith

Lâchez les clebs pour la curée.

Voilà un peu le sentiment qui se dégage d’une première écoute de la demo des Suédois de Eaten Raw.

Après un premier titre, on se dit que la meute est semblable au chenil habituel venant du Nord. Mais un beau chenil, cependant, où tout ce petit monde est bien nourri pour bien brailler avec comme base d'alimentation : le houblon.

Le matin avec du lait, le soir en soupe, l'après midi en guise de chique, y'a tout de bon dans le houblon. Avec comme surnom Bois Du Diable, le houblon est une des rares plantes qui nous fait regretter notre ancienne condition de chasseur-cueilleur. Bien qu'il soit disponible aussi en version sauvage et pas chez les voleurs-escrocs de Biocoop.

 

Les Suédois de Eaten Raw consomment sans nul doute de cette dernière variété. Bon, les chiens nordiques en question n'ont pas du subir de cour de dressage pour limiter leur mordant de viocs. Car la base de la puissance du combo approche les 1350kg par centimètre carré (avec CM2, vous n'auriez rien pigé). A ce niveaux là, on ne tape plus dans le gentil pitt à pépère mais dans le crocodile à double crête, autre nom du croco marin. On apprend à toc sur COREandCROC.

 

Okay le chanteur en fait des caisses concernant ses borborygmes barbares, forçant un peu le trait anglophile en dérapant de la feuille, sans règle graduée. Okay, les plus allergiques aux alliages damasquinés diront que ça sent trop le hardos, surtout sur les solo. Une tuerie d'intro comme celle de "Head Off" dispense pourtant de toute critique peu étayée. Okay, les batteurs... les batteurs la fermeront pour une fois, sans critiquer le jeu pas trop minimaliste de leur con de frère qui tape, souvent, en D-Beat. Les bassistes par contre se diront : « Mazette tov, on l’ouïe bien le bougre ».

 

Ainsi, malgré une apparence convenue et des astuces de bûcheron galvaudées, Eaten Raw possède ce petit côté qui fait qu'on y revient souvent avec une valeur ajoutée qui comme son nom l'indique ne retranche rien. Par contre, pour le tranchant, vous avez frappé à la bonne cabane.

photo de Crom-Cruach
le 28/11/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Counterfeit - Between the End & the Middle

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique