Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Faith No More - "Sol Invictus"

Faith No More - "Sol Invictus"
chronique Faith No More - Sol Invictus
8/10 0

écouter "Sol Invictus"


Acheter Faith No More Sol Invictus sur Amazon

CD album CD album (39:30)

 

Style musical : 

Rock/Fusion Qualité Premium

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

01. Sol Invictus
02. Superhero
03. Sunny Side Up
04. Separation Anxiety
05. Cone of Shame
06. Rise of the Fall
07. Black Friday
08. Motherfucker
09. Matador
10. From the Dead

 

Label : 

Ipecac Recordings

 

Lieu d'enregistrement : 

Bill Gould's Studio
Dans le même style :
Wolfbrigade - Allday hell

Alors celui-là, on peut dire qu’on l’avait dans le viseur depuis un sacré bail! Pas pour le flinguer en mode « Sniper de la chro » hein, non non. Plutôt pour lui sauter dessus dès qu’il serait à portée d’oreille. Parce que putain: 18 ans! Et comme, au moment où ces lignes sont grattées sur papyrus informatique, ce 7e album de Faith No More a déjà beaucoup tourné dans la casbah, je peux vous le dire direct’: Sol Invictus c’est de la super came! Du coup, même pas obligé de lire la suite de l’article, ‘spèce de feignants: vous pouvez foncer vous procurer cette nouvelle livraison en provenance de Pattonland sans craindre de placer vos économies dans une cause perdue.

 

N’empêche, attention à ne pas non plus se monter trop fort le bourrichon: il faudra savoir être patient et attendre le temps nécessaire avant que l’opus ne daigne livrer son plein arôme. C’est progressivement – mais implacablement – que celui-ci creuse sa route jusqu’à notre petit cœur de rocker, après que quelques morceaux en apparence un peu trop « sages » aient préalablement provoqué en nous quelques hoquets d'inquiétude, et qu'une semi-déception nous ait temporairement flétri l'enthousiasme au moment où il devenait évident que « Motherfucker » – le morceau lâché le premier dans la jungle des oreilles insatiables – s'avère finalement être notre morceau préféré.

 

« Ah bon? On ne trouve pas mieux parmi les 10 nouveaux titres...? »

 

Non mais attendez: stop! Ne résumons pas tout à ces calamiteux « mieux » et « moins bien ». Surtout dans le cas présent! Car les morceaux de ce 7e opus sont plus divers, plus différents les uns des autres que jamais. On ne peut les jauger comme s’ils étaient enfilés à la queue leu leu sur l’axe de la qualité objective. C’est vrai: comment comparer avec pertinence la pulsation tendue et sourdement bagarreuse de « Separation Anxiety » avec l’éclosion progressive, ample et majestueuse de « Matador »? Comment prétendre que la B.O. de « Kill Bill meets El Mariachi » intitulée « Cone of Shame » vaut moins que le vent dans les cheveux au volant de la Cadillac de « Black Friday »? A la limite qualifier un « Sunny Side Up » simple et chaleureux de morceau « mineur » parce qu’un peu en deçà en terme d’ambition, ou avoir du mal avec les ambiances de club de tango argentin virant au nawak de « Rise of the Fall » (dont l’accordéon me fait systématiquement penser au « I’ve seen that face before » de Grace Jones), bon, why not… Mais sur cette nouvelle œuvre continuant dans la logique « Ouverture d’esprit / No limit » initiée depuis au bas mot 4 albums, il est moins judicieux que jamais de procéder à de réductrices comparaisons qualitatives morceau par morceau.

D'ailleurs ma réaction première trouve simplement son explication dans le fait que la démarche viscéralement rythmique, la tension palpable, la violence contenue, et finalement le dépassement de toute cette noirceur en une ascension mélodique magnifique à l'œuvre dans « Motherfucker » entrent plus particulièrement en résonance avec ce que mes canaillous de récepteurs audio-cérébraux attendent. Voilà tout. Pas de véritable jugement de valeur derrière cette préférence, donc.

 

Mais il semblerait que je n’ai même pas indiqué aux lecteurs qui découvriraient ici la bande à Mike Patton et Bill Gould dans quel bain trempe leur musique. Disons pour faire vite que Faith No More pratique un "rock" aventureux mais toujours classieux faisant le grand écart entre atmosphères intimistes, mélodies puissantes, majestueux décors en extérieur et craquages de slips incontrôlés – une formule qui a fait ses preuves depuis 1992, sur Angel Dust. Mike Patton reste ce chanteur caméléon (expression surutilisée mais toujours justifiée) aussi à l’aise dans la confidence de crooner, la confession de psychotique, le refrain pour stade que dans les coincoins cartoonesques. La basse de Billy Gould est toujours ce moteur souple et puissant qui rappelle à qui l'aurait oublié d’où vient le groupe (… une scène fusion particulièrement musclée et bondissante!). D’ailleurs les 2 sont tout particulièrement mis en avant dans la version en streaming qui a été mise à notre disposition (version dont le mix et le mastering n’étaient pas franchement nickel par contre – on espère mieux pour la version définitive!). Pour la petite info, sur la triplette « Cone of Shame » / « Rise of the Fall » /  «Black Friday », le groupe se laisse aller à de suggestives ambiances cinématographiques, tandis qu’au bout d’une grosse demi-heure, on quitte nos amis le cœur gros à l'occasion d'un « From The Dead » amical et doucement mélancolique s’achevant sur un « Welcome Home My Friend » qui fait chaud au cœur.

 

Bien qu’il ait été grillé de peu par un Waltari aussi incroyablement inspiré que sacrément énergique, on peut dire qu’en matière de retour réussi, avec Sol Invictus Faith No More fait très fort. Continuant sur leur lancée tout en élargissant encore le scope, brassant large sans perdre leur intégrité – le tout avec la classe absolue que même Aldo il fait branquignol à côté –, les américains reviennent s'asseoir dans le fauteuil des Boss avec une assurance parfaitement justifiée. Du coup, bien qu’on n’ait jamais franchement perdu la foi (…en eux), on est sacrément heureux de les retrouver!

 

« ... And now we gotta have Faith Faith Faith,

We gotta have Faith No More on stages!  »

 

(... quoi?)

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: Faith No More is fuckin’ back… Et qu’est-ce que c’est bon les aminches!!!! 

photo de Cglaume
le 12/05/2015

Note des commentateurs : 7.5/10 (sur 6 votes)

Commentaires

pidji

Sa note : 7/10

pidji le 12/05/2015 à 09:07:08

Je l'ai écouté 3 fois hier soir. Il y a du bon ! Mais aussi d'autres trucs plus anecdotiques je trouve. Je vais me le refaire quand même ;)

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 12/05/2015 à 09:16:41

première écoute pas super convaincante itou ... et pareil que le patron du coup.
(Libertango le titre de Grace pour les puristes qui cherchent)

Jull

Jull le 12/05/2015 à 09:19:19

Moi je le trouve bon. Pas du niveau de King for a Day (je prends en chro chef si tu veux) mais il est bon. Pas de note ca viendra plus tard hein

cglaume

cglaume le 12/05/2015 à 09:34:57

ll faut y revenir, et y revenir encore. "It's a grower" comme ils disent...

Crom-Cruach

Sa note : 6/10

Crom-Cruach le 12/05/2015 à 12:21:36

4 morceaux très dispensables sur 10 : note fastosh à donner du coup

cglaume

cglaume le 12/05/2015 à 12:28:39

Crom, c'est magique: je lis ton comm' et qu'est-ce que je vois ? CoreAndCo propose, dans son encart "Dans le même style", l'album "Damned" de Wolfbrigade :D Tu vois: ce nouveau Faith No More a vraiment qq chose pour toi si tu te donnes la peine de creuser un peu ! :P

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 12/05/2015 à 12:45:02

DAMNED !!!! C'est le cas de le dire ! :)

Jull

Sa note : 8/10

Jull le 12/05/2015 à 13:26:16

Tres bon apres trois ecoutes je mets donc une note...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 12/05/2015 à 22:42:43

Rien à ajouter, c'était juste pour faire un neuvième commentaire ! Hi Ho Ha

Geoffrey Fatbastard

Geoffrey Fatbastard le 15/05/2015 à 13:55:38

honnêtement, s'il n'y avait pas FNM d'écrit sur la pochette, cet album n'eût même pas valu une chronique. Aucune folie, je retourne sur le dernier Tomahawk.

R.Savary

R.Savary le 15/05/2015 à 19:13:44

IP : 90.49.158.74

putin sur les nouvelles vidéos ils ont mis un "fat" mike au chant ! un peu triste le coup de vieux en live... ça fait même pas très crédible... une prochaine tournée avec Status Quo ?

mcmetal

Sa note : 9/10

mcmetal le 21/05/2015 à 09:58:48

je l 'adore!!!

lord crumb

lord crumb le 21/05/2015 à 21:34:19

IP : 90.32.195.214

complètement fan du dernier album .

Faudrait pas répéter les mêmes erreurs qu'avant. A chaque fois c’est pareil avec FNM, sur le coup , certains disent que c’est pas trop mal alors qu'ils ont un bijou entre les mains. Et puis quelques années passent, et en fait tout le monde est d'accord pour dire que c’était un chef d’œuvre. Franchement cet album , pour moi, il fait partie des tous meilleurs. Quel pied de les revoir avec un album de ce calibre. Ces mecs ont des génies, point barre

cglaume

cglaume le 21/05/2015 à 21:45:34

Je valide Mr Crumb ;)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 22/05/2015 à 13:50:38

Pas moi,"King for a Day" était et demeure toujours un étron.

cglaume

cglaume le 22/05/2015 à 14:02:52

Le provocateur celui-là tu le crois !?! Je m'en vais te tartiner un live report carabiné de Wolfbrigade au Hellfest moi tiens ! :P

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 22/05/2015 à 17:44:08

C'est cool ça : petit veinard va !

Jull

Sa note : 8/10

Jull le 10/06/2015 à 19:36:27

Je le passe tous les jours...
Un melange des trois precedents en fait!
Ils ont toujours autant la forme...

toukene

Sa note : 7/10

toukene le 10/07/2015 à 15:14:08

Depuis le Hellfest je l'écoute assez souvent, fallait peut-être un live pour lui trouver tout son intérêt...

cglaume

cglaume le 10/07/2015 à 22:51:55

C'est clair que les nouveaux titres se sont fait une place au chaud au milieu des classiques comme Mr le Curé dans le rectum de Kevin...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Autopsy - All Tomorrow's Funerals

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016WHILE SHE SLEPS au Warmaudio à Lyon le 31 octobre 2016