S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Fredag Den 13:e - "Domedagar"

Fredag Den 13:e - "Domedagar"
chronique Fredag Den 13:e - Domedagar
10/10 0

Acheter Fredag Den 13:e Domedagar sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Kängpunk

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Apokalypserna anfaller
2. 13 procent
3. Trygghetens pris
4. Slentriankonsumtion
5. Varför ska jag lyssna?
6. Alla mar skit
7. Mera gift
8. Du ska lida
9. Gubbvrak
10. Varje dag är en domedag
11. Paria
12. Själviskt helvete
13. I ett nav av förljugenhet

 

Label : 

EveryDayHate

 

Lieu d'enregistrement : 

Fvck Life Studio
Dans le même style :
Parasight - Moral Recession

Tjugohundratretton, pondu en 2013, m'avait déjà mis à l'étroit dans mon crust pant plus sûrement que la vision de l'anatomie lascive de Salma Hayek dans Une Nuit En Enfer. Son successeur, Domedagar (Les Jours du Jugement), semble bien parti pour avoir le même genre d'effet sur mon anatomie.

 

Bandant, oui cet album est bandant.

 

Les métaphores sexuelles sont pour les Australopithèques, certes, mais je suis plus évolué, à chercher du côté de votre cousin le Néandertalien, plutôt, bande de Sapiens Sapiens. Qui savent qu'ils savent mais souvent qui ne savent pas ce qu'ils disent ou font.

 

Et Domedagar tape bel et bien du côté de la Guerre du Feu, avec une ouverture au casse-tête comme "Apokalypserna Anfaller". Une rythmique de silex surmontée de leads sous champotes filés par le shaman, nous voilà bien dans le paradis kängpunk, messieurs mesdames de la Tribu.

Loin de miser seulement sur la seule force physique du mâle le plus poilu, ce qui marchait avant que la première massue ne fracasse le premier occiput (c'est prouvé scientifiquement), Fredag Den 13:e pratique également le langage. Celui du break qui tranche ("Trygghetens Pris"), de l'intro qui démonte (son suivant), de la rage d'Homo ergaster et du solo Erectus'N'Roll. Plus grand chose à foutre d'une reformation éventuelle de Disfear alors que "Varför Ska Jag Lyssna" carbonise le clapet anal du mammouth, histoire de lui réchauffer les boyaux.

Putain je viens de faire démonstration d'un sacrilège absolu. Yes et c'est bon quoi.

 

Une seconde raison de se faire bouffer le foie alors ? Histoire que les parois de la grotte pisse le gros rouge poicreux. Projetons-nous un peu dans le futur pour changer de l'ensemble de cette Cro (-Magnon). Le père Lemmy a rendu l'âme, on a pleuré oui mais pas longtemps car, grâce à Fredag Den 13:e, son héritage brûle encore du côté de la constellation nordique du rock méga-burné.

 

Et au niveau des paroles, c'est du granite, aussi.

"13 procent" cause des 13 % de néo fachos installés au parlement suédois. "Trygghetens Pris" déblatère sur le fait d'aller chaque jour bosser pour un truc qu'on déteste. "Slentriankonsumtion" évoque les habitudes bêtifiantes de consommation et le fait  qu'il existe d'autres façons de vivre que comme des abrutis. "Varför Ska Jag Lyssna?" parle encore de politique : qui soutenir alors que le populisme gangrène la démocratie ? "Mera Gift" évoque l'alcool et la dope comme seules façons de vivre pour de plus en plus de personnes. L’humanité est ainsi un troupeau de moutons comme les gars du groupe peuvent l’être aussi. "Varje Dag är En Domedag" constitue l'essence de cet album très pessimiste : tout est foutu, tous les jours, partout. Alors que "Paria" traite des réfugiés rejetés de toutes parts et dont le drame est analysé en terme de coûts et non en terme d'humains.

 

Rien à recycler, pas de temps mort, aucune pitié, juste des fils de Crao bien vivants.

Pas le blond babacool mais plutôt ceux qui critiquent l'histoire et dénoncent, le couteau en ivoire entre les dents, la trique en pierre entre les jambes.

photo de Crom-Cruach
le 02/09/2015

Commentaires

korbendallas

korbendallas le 02/09/2015 à 16:56:33

Plus grand chose à foutre de Disfear ??? T'es fou toi !!! :)
Bon, ton 10 me taquine, va falloir que j'y jette une oreille à celui-ci !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 02/09/2015 à 18:30:41

Bah Tompa fait les guests sur du Grind de Prisu alors je pense que DISFEAR, c'est cuit.

korbendallas

korbendallas le 02/09/2015 à 23:06:09

Il est plus avec Lock-up, qui est quand même d'un sacré niveau ... Ils viennent de récupérer le gars de Brutal Truth.
Mais apparemment Disfear serait de retour ... Pour quand, c'est ça la question !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 09/09/2015 à 20:57:53

On appelle ça une Arlésienne.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Circle Of Dead Children - Psalm of the Grand Destroyer

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas