S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Gohr Al Krohn - "La Cour de Lucifer (réédition)"

Gohr Al Krohn - "La Cour de Lucifer (réédition)"
chronique Gohr Al Krohn - La Cour de Lucifer (réédition)
05/10 0

écouter "Trépas"


Acheter Gohr Al Krohn La Cour de Lucifer (réédition) sur Amazon

K7 K7 (16:36)

 

Style musical : 

Black metal

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

o
Trépas
L'opéra des disgraces
La cour de Lucifer
Risen Through Martial Darkness
o (Cauda draconiis)

 

Label : 

Tour de garde
Dans le même style :
1349 - Liberation

La décision du label québecois La Tour de Garde de ressortir en 2015 cette obscure démo française initialement parue en 1999 a de quoi surprendre. Pas réellement culte, on ne peut pas dire que La Cour de Lucifer ait laissé une trace indélébile dans l'underground hexagonal de l'époque, le groupe disparaissant peu après.



Dernière le nom étrange de Gohr Al Krohn se cache en fait un seul musicien, le jeune Valnoir, avant qu'il ne fonde le studio de design Metastazis ou qu'il n'intègre provisoirement The CNK. C'est donc lui seul que l'on retrouve derrière tous les instruments et en charge du chant.



Ressorti au format tape (le format tendance depuis quelques temps) comme à l'époque, la pochette de la démo donne la couleur (ou plutôt son absence) : photo en noir et blanc, chandelier, corpsepaint travaillé, bracelet à clous, la totale. Le reste est dans la continuité de l'artwork : six pièces de black 90's construites autour de quelques riffs simples mais efficaces soutenus par des synthé à tendance sympho. Globalement rapide, la musique de Gohr Al Krohn est porteuse d'une nostalgie un brin naïve pour la scène norvégienne, les premières productions d'Emperor, Dimmu Borgir, Troll... mais aussi les productions Adipocere de l'époque. Le chant est quant à lui hurlé, mais quasi inaudible et incompréhensible.



Le manque d'originalité et le fait que l'Europe avait les oreilles rivées sur la Scandinavie à la fin du siècle dernier expliquent certainement que cette sortie soit passée presque inaperçue en son temps. L'intérêt d'une telle réédition est donc assez limité, surtout que le son n'a pas été retouché ; elle devrait cependant ravir les collectionneurs et les maniaques comme moi.



 


photo de Xuaterc
le 18/09/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

The Healthy Boy And The Badass Motherfuckers - Dolce Furia

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016