Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Ha Det Bra - "Societea for Two"

Ha Det Bra - "Societea for Two"
chronique Ha Det Bra - Societea for Two
8/10 0

Acheter Ha Det Bra Societea for Two sur Amazon

CD album CD album (44:10)

 

Style musical : 

noise rock / post hardcore

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1.Burn the Maid 01:55
2.In Lies 02:51
3.Sleeping With the Werewolf 02:43
4.Michael's Nightmyers 03:05
5.Merry Christmas and Lots of Ho Ho Ho's 03:14
6.Lowthing 04:31
7.Hospital St. Grail 03:53
8.Mustafa the Tyrant 02:38
9.The Song My Dad Taught Me 02:52
10.Us in the Desert 03:27
11.Preacherman 02:27
12.Little Clown 02:41
13.Under the Mould 03:45
14.The Owner of Tombstones 03:53

 

Label : 

Geenger Records, PDV

 

Lieu d'enregistrement : 

Studio Kramasonik, Zagreb, Croatia in Winter 2013
Dans le même style :
Robot Orchestra - ...Now we can walk

Ha Det Bra, en norvégien, ça veut dire “porte toi bien”, autrement dit: “au revoir”.

 

En Croatie par contre, c’est aussi un vieux groupe de noise hardcore des années 90. Pour le coup, ça faisait longtemps que j’avais pas enfilé ma chemise à carreau et causé 90’s, mais il semblerait que mon devoir consiste aujourd’hui à porter une nouvelle fois mon regard vers cette décennie qui a bercé mon adolescence. Moi qui espérais profiter de 2015 pour aller de l’avant… Le destin, le karma, que voulez vous.

 

Alors Ha Det Bra, c’est donc un vieux groupe fort d’une vingtaine années de bouteille qui se décide donc à se reformer après 14 ans d’hibernation et se paie le luxe de nous sortir une espèce de compilation de vieux morceaux réengistrés pour l’occasion. Au final, ça donne une petite quinzaine de titres encapsulés dans un disque compact avec une pochette certes jolie mais pas sexy, une police salopée sans réelle personnalité et un titre d’album porté par un jeu de mot à deux francs cinquante… Ouais, je vous avais bien dit qu’on était dans les années 90, y a plus le moindre doute.

 

Côté musique, on est pas non plus particulièrement surpris : batterie organique, son de gratte tout en rugosité claquante, basse bien poussée dans des mediums saturés, chant tiré entre gueulantes déglingués, spoken words et mélodies totalement grungy. Bordel de merde, s’il y a une filière universitaire qui porte sur le noise rock des année 90 en Croatie, je suis sûr que ces mecs ont tous un Master, s’ils sont pas déjà maîtres de conf’. Tout y passe donc, des accalmies chargées de crunch aux explosions syncopées, des refrains imparables aux couplets rageurs, des riffs à deux accords aux dissonances stridentes… à croire que les mecs avaient une checklist sous les yeux quand ils ont défini la tracklist de leur disque. Niveau références évidentes, c’est la même chose : on se fait trimbaler entre les vieux Today is the Day, les à peine moins vieux Sleeppers, les Lungfish, les Jawbox, les Fugazi et une bonne vingtaine de wagons remplis ras la gueule de groupes que vous connaissez forcément de nom (check la discothèque de ton grand frère, fils).

 

Au final, même si l’autoroute que les croates se sont eux-mêmes tracés avec ces quatorze titres n’est pas toujours passionnante, elle n’est jamais chiante : le paysage que l’on peut admirer à travers les vitres, même s’il rappelle très fort les vieux murs de Washington DC (ou de Seattle, à la rigueur), reste assez varié et comporte donc suffisamment de monuments prompt à nous aspirer les mirettes. À coup d’excellents refrains, de gimmicks de guitare imparables et de patterns hypnotisants, Ha Det Bra surpasse l’exercice du best of, voire de l’hommage, pour pondre un (long) disque de rock à même d’éclipser un bon gros paquets de trucs modernes qui ne vieilliront certainement pas aussi bien. Ajoutons à cela une bonne grosse dose de fraicheur ainsi qu’un état d’esprit qui sent la simplicité à plein nez, et on peut sans trop se mouiller se dire que la seule faiblesse d’Ha Det Bra c’est d’arriver 15 ans trop tard… à moins qu’ils ne soient juste en avance d’un an sur le revival des chemises à carreaux.

photo de Swarm
le 03/12/2015

Note des commentateurs : 8/10 (sur 1 votes)

Commentaires

pidji

Sa note : 8/10

pidji le 03/12/2015 à 14:35:54

Bah tu sais quoi ? Moi j'aime bcp ^^

swarm

swarm le 03/12/2015 à 21:34:11

Youpi ! On est deux !

Igloo

Igloo le 10/12/2015 à 10:31:00

IP : 77.156.253.170

Sachez les cailles que ce ne sont pas des nouveaux venus. Ecoutez "Gone Bald" qui ont 6 ou 7 méfaits à leur actif. Ils se sont bien renouvelés , j'adore !

pidji

pidji le 10/12/2015 à 11:45:52

Bah on sait qu'ils ne sont pas nouveaux, on n'a pas dit le contraire ? ;)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Evohé - Tellus Mater

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016