S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Hacktivist - "Hacktivist"

Hacktivist - "Hacktivist"
chronique Hacktivist - Hacktivist
7.5/10 0

écouter "Elevate"


Acheter Hacktivist Hacktivist sur Amazon

Maxi-cd / EP Maxi-cd / EP (33:48)

 

Style musical : 

Djent Bizkit

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

01. New Age
02. Unlike Us
03. Blades
04. Hacktivist
05. Cold Shoulders
06. Elevate
07. Elevate (Shikari Sound System Remix)
08. Unlike Us (Ndread MUD Remix)
09. Blades (Live)

 

Label : 

Wake To Reality
Dans le même style :
A Plane To The Void - Commedia

Hîn, hîn, hîn  *** œil mauvais, relents de vieille bile, mains qui se frottent *** Du djent / rap? Hîn hîn hîn… Alors là ils vont se faire recevoir les loustics. A la bombe H que je m'en vais te les arroser moi, ces casquettes made in MTV qui viennent se greffer sur le dernier courant metal à la mode. Du hachis de rebelle-en-jogging qu'il va y avoir au dîner ce soir tiens! Ils vont regretter d’avoir voulu balancer du Yo! et du Represent! sur fond de déhanchement polyrythmique, j'te l'dis!

 

…Bah ouais quoi. Déjà qu’il a fallu se fader la tambouille metalcore / djent aussi opportuniste que boutonneuse de Slaveatgod, alors on ne risque pas en plus d’être tendre avec la soupe Wesh-uggah-core des anglais d’Hacktivist!

 

Arf, sauf que je me suis fait eu Lulu…

 

...Et pourtant les 2 blancs-becs qui "posent leur flow" sur la dentelle télégraphique d’Hacktivist n’ont pas la carrure ni l’énergie sympathique de Zak de Clawfinger. Non, là on n’est plus dans le rap façon Eminem Bizkit dans la face de ta môman, muthafucka. Avec en bonus quelques pointes de chant clair plutôt "gentillettes".

...Et pourtant, rythmiquement et guitaristiquement (si, ça se dit!), Hacktivist ne révolutionne pas le djent avec sa resucée de Textures, aérée quand il le faut, mais également tendue et pleine d’échardes vicieuses quand il s’agit de charcler un peu dans le gras.

...Et pourtant le groupe est encore trop dans l’application systématique de sa formule tressautements-rythmiques-tranquilles / Yo-listen-to-me-Bro / arpèges-légers-en-trame-de-fond plus que dans la composition de titres doués d’une vie propre.

...Et pourtant quand on mate les clips de « Unlike Us » et « Elevate », on aurait envie de leur coller une petite taloche derrière la nuque, juste comme ça, pour se détendre.

...Et pourtant finir sur 2 remixes – dont celui de N Dread qui est vraiment minimaliste, et au final assez casse-couilles – c’est pas forcément la meilleure façon de nous mettre dans leur poche (même si l’interprétation live de « Blades » – qui, elle, finit vraiment cet EP à rallonge – est assez sympa).

 

Mais bordel, quand on apprécie à la fois le bon vieux djent qui fait mouche et la fusion à la Body Count, c’est dur de chier dans les bottes de ces p’tits jeunes certes un peu trop inscrits dans la mouvance qui nique-la-police-du-fond-de-la-téci, mais dont l’impact est indéniable. C’est vrai qu’on a un peu l’impression d’écouter 3-4 fois le même titre – c’est sans doute là le plus gros reproche qu'on puisse leur faire aujourd’hui –, mais honnêtement c’est assez dur de résister à leur force d’attraction. Surtout sur « Elevate », le tube de l’EP, qui mélange le meilleur des 2 mondes et l’agrémente d’un refrain-slogan imparable et d’une tension dramatique qui fait vraiment la différence. Et comme « Unlike Us » et « Blades » sont eux aussi relativement juteux, on se laisse assez vite avoir. D’ailleurs nos petits futés ont l’air d’être assez conscients de ce qui fonctionne et de ce qui marche moins, les 3 titres précédemment évoqués – les meilleurs, donc – étant ceux proposés ici en double, qui agrémenté de sa version remixée, qui en mode live. A ce propos, si l’on n’est pas trop rétif à l’électro-hiphop, la version remaniée de « Elevate » est vraiment sympa, et il est intéressant de constater que le groupe a l’air tout particulièrement à l’aise sur scène, vu que la version de « Blades » qui clôt cette galette est franchement convaincante.

 

Bon, tout ça est trop peu varié et trop bad-boyz-à-maman pour que je fasse péter la grosse note qui casse tout, m’enfin je dois quand même dire que je me suis fait salement retourner par cette galette que j’étais parti pour sulfater sans pitié après visionnage de leurs clips. Gros son, grosse maîtrise, gros impact: j’ai bien peur de n’être pas loin d’aimer tout ça ** le mec qu’assume pas déjà… **

 

PS : Damned, ils ont tourné au Royaume-Uni avec… The Algorithm en 1ere partie! Arf, c't affiche...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: Textures + Limp Bizkit = non non, rengainez vos haches, même si c’est tentant. Car malgré quelques défauts et une attitude qui donne envie de leur faire avaler leurs casquettes sans mayo', les petits jeunes d’Hacktivist proposent une fusion vraiment efficace, et – disons-le, même si ça fait un peu mal – innovante. Ou du moins (ça passera mieux…) « fraîche », et accrocheuse. 

photo de Cglaume
le 13/05/2014

Commentaires

Sam

Sam le 14/05/2014 à 02:19:25

Ouais, bah moi je me suis fait avoir avec le précédent EP. Le djent me sort par les c%(illes, le chant hip hop je t'en parle pas, et pourtant... et pourtant... j'adore ce truc! ça fout la patate, ça donne envie de se trémousser dans son salon, ça donne envie de prendre son maîcccc et de... non je m'arrêterai là! Bon, je file écouter cet album du coup!

Sam

Sam le 14/05/2014 à 02:23:58

ha bah voilà, en fait c'est le EP de 2012 avec un morceau bonus + remix... merde

cglaume

cglaume le 14/05/2014 à 07:57:56

Eh oui, c'est l'EP avec du bonus pour gonfler la bête. Faudra attendre encore un peu pour un vrai album !

toukene

toukene le 14/05/2014 à 08:26:53

Découverte en 1ère partie d'Enter Shikari...et excellent moment !
A l'instar d'E.S, on a un peu honte d'aimer, mais en live comme sur galette c'est hyper vivant et "rafraîchissant"...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Poumon - Apocalypse Needs You

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)