S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Hark - "Crystalline"

Hark - "Crystalline"
chronique Hark - Crystalline
8/10 0
 

Acheter Hark Crystalline sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Heavy Power trio

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

1. Palendromeda
2. Hounded By Callous Decree
3. Sins On Sleeves
4. Black Hole South West
5. Breathe And Run
6. Mythopoeia
7. Scarlet Extremities
8. All Wretch No Vomit
9. Xtal 0.6
10. Clear Light Of....

 

Label : 

Season of mist
Dans le même style :
Saves The Day - Daybreak

Si comme moi vous aimiez TAINT, vous aimerez Hark. Après un premier 7" qui annonçait la couleur, voici enfin le premier full-lenght de la nouvelle mouture du trio de Jimbob Isaac.

Aucune surprise ici, c'est évidemment très bon, très bien produit, interprété avec sincérité et énergie, bref, une petite perle. Il n'y a rien à jeter dans ce Crystalline à part peut-etre sa pochette trop inspirée par Baizley (panne sèche du stylo Jimbo ?) qui ne révèle pas toute la patate que nous file ce disque. Mais c'est vraiment histoire de chipotter et de grogner car je ne trouve aucuns défauts à ce disque.

Le gros heavy rock ultra puissant comme savent le faire les gallois prend tour à tour des chemins mélodiques, péchus, à l'ancienne (plus de solos qu'a l'accoutumé) et ne tourne jamais en rond. La force de composition de son meneur est toujours de mise et entre ses gros riffs (Black Hole South West", "Scarlett Extremities"), ses lignes de chant inspirées ("Clear Light Of..." avec MONSIEUR Neil Fallon de Clutch en guest) et ses mids tempos de folie ("All Wretch No Vomit", "Hounded By Callous Decree") qui peuvent nous rappeler Baroness sur leurs premiers EP par exemple. On a notre lot de tubes, "Palendromeda", "Sin On Sleeves", "Mythopoeia" qui aurait pu sortir de The Ruin Of Nova Roma, et ceux qui sortent un peu du lot ; le dernier titre particulièrement,un peu prog et psyché qui n'est pas sans nous rappeler certains aspects de Mastodon. Un bon point, un de plus me direz-vous.

Finalement, je me rend compte qu'il n'y a pas grand chose à dire de ce disque. Il fonctionne très bien, on l’assimile assez vite, il est sans temps morts, en bref un très bon effort sans points noirs. C'est comme si on connaissait déjà cette galette sans l'avoir écouté plus que ça. La faute à TAINT inévitablement, mais aussi sans doute au rendu "classic rock" de la prod qui ne prend pas de risque mais qui n'est absolument pas critiquable pour autant.

Mais toute cette perfection évidente qui nous saute aux oreilles dès les premières écoutes n'est elle pas souvent synonyme de lassitude prématurée ? L'avenir nous le dira, en attendant on agite ses tifs sur ce Crystalline sans broncher et on en redemande.

photo de Viking Jazz
le 28/03/2014

Note des commentateurs : 8/10 (sur 1 votes)

Commentaires

pidji

Sa note : 8/10

pidji le 28/03/2014 à 10:06:17

Yes ! Excelent disque qui fout la patate. Mais comme tu dis, en effet, l'ombre de Taint est énorme, et ça me donne envie de réécouter "all bees to the sea" ;)

slipman

slipman le 28/03/2014 à 11:59:01

adorant Taint , ce petit skeud sera bientot mien , pour sur!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Glorior Belli - Sundown (The Flock That Welcomes)

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016