S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Inferno - "Omniabscence Filled by His Greatness"

Inferno - "Omniabscence Filled by His Greatness"
chronique Inferno - Omniabscence Filled by His Greatness
8/10 0

Acheter Inferno Omniabscence Filled by His Greatness sur Amazon

CD album CD album (48:06 )

 

Style musical : 

Black metal aérien

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

1. Pervasion...
2. The Firstborn from Murk
3. The Funeral of Existence
4. Revelations Through the Void
5. The Vertical Fissure of the Most Distant End
6. Metastasis of Realistic Visions

 

Label : 

Agonia Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Necromorbus Studio.
Dans le même style :
Shining - III Angst - Självdestruktivitetens Emissarie

Aujourd’hui on voyage un poil, et on va aller se pommer du côté de la Moravie-Silésie ! Hagougouhagaga ? Bon d’accords, on n’est pas entre géographes… Disons plutôt que nous partons à l’Est de la république Tchèque, en plein cœur de l’Europe centrale, dans une région limitrophe de la Pologne. Le bled s’appelle Karvina, et à part des HLM on y trouve également du Black metal montagnard !

 

Alors voyons ce que le Silésien a dans le gilet ! Omniabscence Filled by His Greatness est le 6ème album d’Inferno, à la discographie plus que clairsemée, le groupe s’étant formé en 1996.

Les tchèques tapent dans un Black metal singulier, classieux voir parfois épique. On se laisse flotter entre parties aérienne et pilonnage BM. L’ambiance générale de l’album est très bien travaillée, ce qui en fait un tout très homogène, les morceaux s’enchaînent en une suite parfaitement logique. Sachant qu’on est dans des durées allant de 6 à 11 minutes, préparez-vous à vous prendre une grosse patte de 50 minutes en un bloc dans les chicos !

 

De plus, le style d’Inferno est assez opaque, brumeux, il m’a fallu plusieurs écoutes pour bien prendre pied ! Omniabscence Filled…est une sorte de nébuleuse, tournoyant sur elle-même, l'espoir y est rare, on y distingue juste quelques halos de lumière lorsque les harmonies de grattes nous en donne l'occasion.

Le combo nous fait entrer dans un univers mystique, nihiliste, où leur spirale musicale nous hypnotise tout au long des morceaux. Des morceaux qui eux tournent tous autour d’un même point, visant à plonger notre esprit dans un chaos d’immobilisme. C’est par cet aspect qu’on sent de très grosses influences Doom chez eux.

 

Imaginez une batterie aux amplitudes de cathédrale, une voix lointaine aussi audible qu’un hurlement au fond d’une grotte, des lignes de guitares en mille-feuille vous guidant entre oppression et légèreté. Au fil des écoutes, on pense parfois à Aosoth, Process Of Guilt, Temple Of Baal... et c'est tout ce que j'ai dans mes bagages...

 

Cet album est une très bonne pièce d’ésotérisme satanique, très bien illustré par cet artwork. Je manque de références en la matière pour vous situer plus précisément le groupe, mais sachez que cet Omniabscence Filled by His Greatness est un voyage qui vaut le détour.

photo de Domain-of-death
le 05/12/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

10 years Kicking Fest 2016 : 2 places à gagner pour le samedi !

Dernières news

Chronique au Hasard

Noïd - The ever expanding

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesGOJIRA & TOUMAÏ à La Belle Electrique, Grenoble, le 14 juin Cancer Bats à La Marquise à Lyon le 11 juin 2016