Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Joe 4 - "Enola Gay EP"

Joe 4 - "Enola Gay EP"
chronique Joe 4 - Enola Gay EP
9/10 0
Acheter Joe 4 Enola Gay EP sur Amazon

mp3 mp3 (16)

 

Style musical : 

Noise rock

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1) Pigman
2) Postman
3) Pop is
4) Johnny
5) His Profile

 

Label : 

Whosbrain records

 

Lieu d'enregistrement : 

Croatie
Dans le même style :
Buildings - Melt, Cry, Sleep

C’est officiel depuis que les Etats-Unis ont été déclarés en faillite et rachetés par la Chine, les forces centrifuges ont bougé de place. Après une grande démoralisation générale (en même temps pour ce qui leur restait de moral), un afflux économique massif vers les fleuves du grand Timonier et vice-versa (cocasse pour des communistes de donner une leçon de savoir consommer aux Burgermen with Ipad4 greffé aux doigts boudinés) ; il apparaît que le peu de fierté culturelle qui leur reste prend appartement dans les terres arides de l’Europe de L’Est.  Salauds d’européens qui n’ont même pas bougé d’un iota, pas foutus de se gouverner alors qu’ils ont tous grandi sur nos amplis Marshall… Heu nos emprunts Marshall ! Les riants garçons de Joe 4 nous viennent de Croatie, là où Chicago s’est érigée en capitale culturelle avec AmRep et Touch&Go comme bureaux des affaires sérieuses !

 

Voyez l’humour… Joe 4 tire son patronyme G.I. Joesque de la première Bombe A soviétique, testée le 12 août 1953 (plus de soixante ans quand même).  Pour les chimistes en herbe, un ajout d’hydrogène à d’autres sympathies comme le deutérium et le tritium, contenus dans ladite bombe, permet de mieux brûler le plutonium contenu favorisant ainsi un effet « boost » qui multiplie la puissance initiale par cinq lors de l'impact. On en est pas loin tant les trois lascars turbinent sévère comme Slipknot et Mushroomhead au grand complet… Le tout sans masques bien sûr. Enola Gay est le nom de l’avion américain qui largua la première bombe A sur Hiroshima… Bien avant d’être un hymne synthpop eighties de OMD, non pas Oh My Dick, bande de polissons.

 

Les cinq titres qui constituent Enola Gay sont, vous l’aurez compris, plus qu’enthousiasmants. Entre force de frappe à la Killdozer, basse malmenée à la Girls against boys et barnum du pti Jesus (Lizard). Ah punaise le pied de tomber sur pareil plaque qui ne se prend pas la tête pour délivrer une musique honnête, celle des tripes, avec une gouaille bien en verve. C’est du costaud, je vous dis, et inventif pardi ! « Johnny » va chercher sa formule dans le grimoire poussiéreux de Cop Shoot Cop, diantre ces gars ont des lettres en plus.

Après le format digital, le décidemment excellent label Whosbrain propose un format cédé - pour ma part j’attendrai avidement le 7’’.
5 étoiles.

photo de Eric D-Toorop
le 24/08/2011

Note des commentateurs : 8.5/10 (sur 2 votes)

Commentaires

whosbrain records

Sa note : 10/10

whosbrain records le 29/08/2011 à 13:16:32

IP : 217.31.74.105

Dispo au format 10" dès maintenant !!!

park

Sa note : 7/10

park le 01/09/2011 à 17:04:37

IP : 81.20.208.201

sympa, merci pour la découverte !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

10 years Kicking Fest 2016 : 2 places à gagner pour le samedi !

Dernières news

Chronique au Hasard

Syn - Road to ruin

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesGOJIRA & TOUMAÏ à La Belle Electrique, Grenoble, le 14 juin Cancer Bats à La Marquise à Lyon le 11 juin 2016