S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Krang - "Final Bell EP"

Krang - "Final Bell EP"
chronique Krang - Final Bell EP
8,5/10 0

Acheter Krang Final Bell EP sur Amazon

mp3 mp3

 

Style musical : 

Raw Crust

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Orgastic Future 04:29
2. Anesthetized // Caught up in the Razor Wire 06:48
3. Kinds of Pain 04:01

 

Label : 

DIY
Dans le même style :
Paranoid - Hardcore Addict Ep

Krang n'était pas seulement un affreux méchant apparu en 1987 dans la série animée Les Tortues Ninjas mais aussi un groupe américain né en 2009.

Était, oui car la formation vient de tirer sa révérence avec ce présent Ep. Sérieux, pourquoi autant de groupes pourraves continent à pondre des albums pourraves alors que de vrais petits artisan DIY... bon bref.

 

KRANG: plusieurs formations musicales portent encore ce blase. Je cause bien ici du combo de crust de Chicago.

Si les débuts du groupe se font sous le sceau du Stenchcore le plus velu avec un « chant » féminin, la formule évolue, avec le temps, pour se métalliser et ainsi aboutir à un mixte de Crust et de Thrash particulièrement caustique (écoutez le terrible The Bog Of Eternal Stenchcore). Sacrilege, une des références du groupe n'est donc pas loin. Deviated Instinct  aussi. Pourtant, Krang ne s'enferme pas dans une niche bien précise. En témoigne ce trois titres et demi.

 

En écoutant cette ultime sortie sonnant le glas du groupe, on se dit qu'il est vraiment dommage de stopper cet expérience de violence musicale à ce niveau de méchanceté.

 

Car Final Bell push the limit.

Niveau rapidité tout d'abord. Peu de place ici pour le moindre break qui ne passe pas les bornes de l’apoplexie. Les rares solos se font chaotiques, barré et aliénés. Mais c'est surtout le son et le feeling qui retient l'attention. Noisy comme pas permis. Encore une couche de crass(e) et Disclose sort de sa tombe. Les beuglements, au mic, ne louchent par contre pas du côté de feu Kawakami. Ts ! Ts ! Pas de mimétisme pour se planquer. Le chant, désormais uniquement masculin, déborde de glaviots rauques et glaireux. A aller chercher du côté du compatriote Jesse Sanes, donc.

 

R.I.P. Krang.

Rote In Pisse.

photo de Crom-Cruach
le 01/12/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Shining (Nor) - One One One

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesToundra + BIEN À TOI + VALLEY au Gibus Live à Paris le 25 mai 2016GOJIRA & TOUMAÏ à La Belle Electrique, Grenoble, le 14 juin Cancer Bats à La Marquise à Lyon le 11 juin 2016