S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Lehnen - "Reaching over ice and waves"

Lehnen - "Reaching over ice and waves"
chronique Lehnen - Reaching over ice and waves
7.25/10 0

Acheter Lehnen Reaching over ice and waves sur Amazon

CD album CD album (47:00)

 

Style musical : 

Post-rock Caspiannien

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

Immer Fremd
How's The Tires
Horsetooth
Nightdrive, Mile High
Isolation
Away
Estes
Tck
Grey Like Travel

 

Label : 

Noise Appeal Records
Dans le même style :
Inga Liljeström - Black Crow Jane

La musique peut donner à ses auditeurs de furieuses envies de rester casanier. Bien au chaud, on peut voyager un casque vissé sur les oreilles, une bière à la main.

Et que l'on ne me dise pas que cet art n'a pas le même impact que la découverte d'un paysage resté sauvage, encore vierge de toute pollution humaine. Un album peut te faire découvrir des contrées avec les oreilles.
C'est d'ailleurs le même frisson qui te parcoure si tu écoutes un album comme celui de Lehnen.

"Reaching over ice and waves" a cette immense qualité : te faire flotter, t'hypnotiser pour te transporter.
Sauf qu'il va falloir lui laisser une chance, ce qui n'est pas si évident après la première écoute.

Les groupes post-rock, electriques, lourds, sont légions...et, de prime abord, cet album a des airs bien connus.

Une guitare qui grésille sombrement, une autre aux arpèges qui grimpent dans les aigus et une base rythmique qui fait dans la frappe lourde ou la lourde vibration.
Parfois la voix est portée par un écho, ou entendue au loin.

Une corde bien usée par les Caspian, Russian Circles ou Shora (sur son album "Malval"). De prime abord, toujours.
 

Lehnen se découvre à force d'écoutes, à force d'attention par sa finesse, sa capacité à tromper l'ennui, même dans la contemplation ou la répétition.
Et c'est à ce moment là qu'on verra s'il te reste un peu de cette imagination candide, enfantine...mais voyageuse.

Le globe-trotter auditif et imaginatif que tu es peut-être encore, va se réveiller. 
Il va parfois s'ennuyer comme sur "Isolation" ou "Away", mais vois ces pistes comme les ponts entre deux nouvelles explorations.
Ce difficile virage des deux-tiers de l'album risque d'avoir raison de nombreux auditeurs...et c'est bien dommage, tant les compositions du groupe sont appliquées, légères et riches derrière ce simple esthétisme.

Tantôt excité ("Estes") ou un peu plus "déprimé" (toutes les autres pistes), Lehnen est cette brise qui t'accompagne dans tes périples intérieurs, cette voix qui peut te laisser guider...à condition de te laisser faire.

Lehnen s'apprivoise, s'écoute facilement, à condition de lui offrir plusieurs chances. Une insistance qui sera payante, crois-moi.

photo de Toukene
le 19/11/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Francky Goes To Pointe-à-pitre - s/t

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016