S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Lycosia - "Midnight Rock Celebration"

Lycosia - "Midnight Rock Celebration"
chronique Lycosia - Midnight Rock Celebration
6.5/10 0
Acheter Lycosia Midnight Rock Celebration sur Amazon

CD album CD album (43 minutes)

 

Style musical : 

Indus/Electro/Rock/Glam

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Midnight Rock Celebration
2. A Way Through The Stars
3. Stareïe Kachtane
4. Love
7. Swarm of Needles
8. Divine Embrace
9. Steppes Reflection
10. Burn Da Bitch

 

Label : 

Indépendant
Dans le même style :
Melvins + Lustmord - Pigs Of The Roman Empire

Lycosia est devenu rapidement un groupe à la fois important et connu de la scène métal française grâce à quelques albums plutôt bien foutus et des concerts en compagnie de grosses têtes. Après cinq ans d’absence les revoilà avec un Midnight Rock Celebration qui, comme d’habitude, change avec le reste de la discographie du groupe. Fini le glam, ou du moins mis de côté, malgré la présence encore forte de claviers très Type O Negative pour le coup.

 

Le groupe aime toujours autant les mélodies, toujours efficaces (« A Way Through the Stars », « Midnight Rock Celebration »), mais parfois un peu trop faciles (« Love »)…Mais si le glam a disparu en partie c’est pour faire de la place aux guitares électriques, aux riffs rock et puissants. Pleins d’énergie et propulsés par une grosse rythmique les morceaux font indéniablement bouger, comme le titre éponyme ou le très oriental «Stareïe Kachtane » qui vient, avec «Steppes Reflection » énormément contraster avec le reste de l’album et prouve à nouveau l’amour du groupe pour les rythmes et mélodies orientales.

Le groupe n’hésite pas à durcir allègrement le ton, donnant alors lieu à de gros moments indus qui défouraillent tout. Notamment le break dur de « Stareïe Kachtane » ou encore le monumental « Swarm of Needles » et sa destructrice basse groovy.

 

On pourra reprocher à l’album un certain désordre, parfois organisé, parfois pas du tout donnant une atmosphère bien fouillie… Comme sur les précédents opus en même temps. La fin de l’album part vraiment dans tous les sens parfois, entre morceaux groovy, indus sombre ou d’autres plus mélodiques et posés, voire le tout en un morceau.

 

Au bout du compte, plutôt que d’avoir un album homogène on se retrouve avec un énorme milkshake où le groupe a mis tous les parfums qu’il aime. Visuellement ce n’est pas terrible (l’artwork un peu raté à nouveau), en bouche c’est un brin pâteux et lourd, mais le goût déchire tout sur son passage.

 

A la vôtre !

photo de DreamBrother
le 11/10/2011

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Pine Barrens - Kingmaker

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)