Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Melvins - "Your Choice Live Series"

Melvins - "Your Choice Live Series"
chronique Melvins - Your Choice Live Series
7/10 0
Acheter Melvins Your Choice Live Series sur Amazon

CD album CD album (30:20)

 

Style musical : 

Rock méchant

 

Année : 

1991

 

Tracklist :

1 Heather Moves And Eyes
2 At A Crawl
3 Anaconda
4 Eye Flys
5 Koolegged
6 Tanked
7 Let God Be Your Gardener
8 Revulsion

 

Label : 

Your Choice / Semaphore

groupe Melvins
Melvins

Chroniques :

Mangled Demos From 1983 (1983)
Gluey Porch Treatments (1987)
Ozma (1989)
Love Canal/Someday (1990)
Live Flexi Single (1990)
With Yo' Heart Not Yo' Hands (1990)
Bullhead (1991)
Your Choice Live Series (1991)
Eggnog EP (1991)
Tanx (1991)
Split 7'' (1991)
King Buzzo EP (1992)
Lysol (1992)
Dale Crover EP (1992)
Night Goat 7'' (1992)
Joe Preston EP (1992)
Melvana EP (1993)
Lizzy EP (1993)
Houdini (1993)
Stoner witch (1994)
Prick (1994)
Stag (1996)
Singles 1-12 (1996)
The Bit EP (1996)
Honky (1997)
Alive At The Fucker Club Australia (1998)
The maggot (1999)
The Bootlicker (1999)
The Crybaby (2000)
Electroretard (2001)
Colossus of destiny (2001)
Millennium Monsterwork (2002)
Hostile Ambient Takeover (2002)
26 Songs (réédition) (2003)
Pigs Of The Roman Empire (2004)
Never Breathe What You Can't See (2004)
Message Saved / Thank you! (2004)
Sieg Howdy (2005)
(A) senile animal (2006)
A Live History Of Glutony And Lust (Houdini Live 2005) (2006)
Pigskin / Starve Allready (2006)
Smash The State EP (2007)
Split Tour Double 7 (2007)
Nude with boots (2008)
Pick your battles (2009)
The Bride Screamed Murder (2010)
Hurray For Me Fuk You / Paraquat Plus (2010)
Black Betty Split 7'' (2011)
Freak Puke (2012)
Amphetamine Reptile Records Cage Match Tour Split 7 (2012)
The Bulls And The Bees (2012)
1983 (2012)
Tres Cabrones (2013)
Melvins 1983 - Gaylord (2013)
Live At Third Man Records (2013)
Everybody Loves Sausages (2013)
Hold It In (2014)
Basses Loaded (2016)
Three Men And A Baby (2016)
Dans le même style :
Melvins - (A) senile animal

CANADA BUZZ HAS A WAY TO SEE THROUGH MY EYES


Pour une vraie-fausse discographie des MELVINS. - Chapitre 19 -

Pour comprendre le pourquoi de la démarche boiteuse, se référer à l'introduction du chapitre 1...

 

Note de jaquette: 0,50 Deutsch Mark par disque vendu sera reversé à Respect For Animals, une organisation anglaise qui combat le commerce de fourrure. Je ne sais si aujourd'hui, 20 ans plus tard, quand vous achèterez ce disque d'occasion cinquante-cinq euros sur internet (dommage pour votre gueule, je l'avais eu à 12 euros port compris...), 0,50 Deutsch Mark iront toujours à cette organisation si concernée.
Existe-t-elle encore, d'ailleurs? Eh bien... oui:
http://respectforanimals.co.uk/
Le militantisme a la peau dure, à défaut de fourrure.

Ce disque retranscrit une partie du concert du 23 janvier 1991 en Allemagne, on ne sait où, demerden sie sich. A cette époque, la divine nausée « Bullhead » n'avait pas encore été expectorée, on n'a droit qu'à un seul extrait de ce disque futur antérieur, « Anaconda » et une bribe de truc vaguement inédit appelé ici « Tanked » (Qui me souffle « Wisssssspyyyy !!! »??? Ne suis-je donc pas seul dans ma tête ? Pourrais-je apprendre de moi-même ?). Tout le reste est extrait de leurs trois premiers disques (« 6 Songs », « Gluey Porch Treatments » et « Ozma »), quand ils pratiquaient encore ce bloc de Rock Sludge altier, abscons, froid et lourd même lorsque le tempo s'accélérait. Période qui a inspiré tout un tas de groupes, apparemment, et pas que des meilleurs. Harvey Milk, par contre, ça c'est grand, mais ils ont transcendé le truc. Même si, c'est vrai, il y a de sacrés points communs. Selon moi, les Melvins ont quant à eux fait bien mieux depuis. Et Harvey Milk aussi.

Mais ce disque est tout de même assez chouette, sans être hibou. Funny Gep frappe à nouveau. « Heather Moves And Eyes » et « At A Crawl » ouvrent l'affaire de bien belle manière « Do these guys look like heterosexuals? » (non, c'est pas ça qu'il dit, putain, je comprends rien, que de mystères!) et c'est parti pour le tournis la tête dans la boue. Riffs malaxés dans tous les sens du 4/4 malmené puis pulvérisé, mises en place improbables et Buzzo qui commençait à être vraiment à l'aise au chant (même si on sentira un peu la fatigue plus tard).
King B rajoute une petite intro, plaisir coupable en son clair, qui pose une ambiance faussement aérienne avant la tornade « Anaconda », véritable tube de malsain qui fera secouer la tête au ralenti avec trois grammes dans le sang. T'aurais pas dû jouer au foot sauvage  Ricard caramel/pétard, maintenant t'as la tronche dans l'herbe et les brins verts ondoient devant tes yeux gaugés de larmes. Pas de tristesse, non : tu as juste vomi douze fois en dix minutes.
Le terrible « Eye Flys » n'est pas la meilleure version que je connaisse, un peu plus molle que d'autres... Bon, OK, sa ligne de basse fait toujours son petit effet et Dale est un authentique gogol derrière ses fûts. Et ça devait de toutes manières avoir une autre gueule en vrai. Paraît qu'ils vidaient les salles, parfois. Les cons.
Accordage LA grave pour « Koolegged ». « The river where your legs meet sprouts wings and runs and crawls and kicks and now speaks. […] A picture of Jesus as an Indian over my bed, and playing with parts of my self. » Chanson d'amour Doomy Rock ou spiritualité charnelle de supérette?
Comment ça j'ai toujours rien compris?!?
Intro swing zarby pour « Let God Be Your Gardener », les Melvins sont là pour faire danser vos petits animaux domestiques, c'est Dale Crover qui le dit. Mais moi je dis que les structures de leurs titres sont parfaitement débiles. Béééh?, pourquoi ils niquent la mesure, là? Et pis pourquoi ils balancent ce pont? Ah non, c'est pas le pont, c'est l'outro après avoir rejoué l'intro. Normal, quoi : Pop, Pearl Jam, tout ça. Tellement Grunge... Tellement 1991...
Hin-hin-hin.
Pas si étonnant qu'ils puissent déclencher la « Revulsion » avec ces plans noisy qui font couic-couic-couic et encore un titre qui se traîne, aux tirés de cordes abusés, lourdeur qui reste énergique, car y'a rien de pataud là-dedans, mon pote. Mais les voix sont moins présentes. Fatigue, disais-je? Z'avez qu'à jouer moins fort, les gars.
Larsens, bruit, pèches-marteaux et final. Qu'est-ce qu'on s'marre! Ah non, c'est pas fini, encore du riffage de chaudronnier, puis re-bruits (pas les mêmes) dronesques et fin. Ça  y'est, on remballe. Les allemands ont coupé la plage brutalement, on suppose que le bordel continuait mais ils devaient manquer de place pour le vinyle ou alors c'était vraiment pas intéressant.
Comme ma chronique, quoi.
Enfoirés d'Allemands, vous n'aurez pas le Lion de Belfort!

Bref, bref, bref. Un disque live ma foi pas dégueu et le son est bon. Mais il faut savoir qu'il ne survole forcément que la première période artistique, plutôt rude et brute, du groupe. Avant la diversité folle et les délires fantasques de la suite. Mais ça vaut dix fois mieux que tous les EyeHateGod ou Unearthly Trance du monde (et ça en fait un paquet).
Tiens, je remarque qu'au milieu de 10000 groupes inconnus de ma petite personne, traînent les No Means No dans les autres disques « Your Choice Live Series ». Merde, je ne l'ai pas trouvé sur le net (à ne pas confondre avec la compil « People's Choice »).
Aveu d'impuissance, tirons le rideau sur mon ignorance: vous avez de grandes choses à réaliser.

photo de El Gep
le 25/09/2011

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Dawn Chorus Ignites - Signs EP

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016