S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Metallica - "Metallica (Black Album)"

Metallica - "Metallica (Black Album)"
chronique Metallica - Metallica (Black Album)
10/10 0
Acheter Metallica Metallica (Black Album) sur Amazon

CD album CD album (62:31)

 

Style musical : 

Heavy Metal

 

Année : 

1991

 

Tracklist :

1. "Enter Sandman" 5:29
2. "Sad but True" 5:24
3. "Holier Than Thou" 3:47
4. "The Unforgiven" 6:26
5. "Wherever I May Roam" 6:42
6. "Don't Tread on Me" 3:59
7. "Through the Never" 4:01
8. "Nothing Else Matters" 6:29
9. "Of Wolf and Man" 4:16
10. "The God That Failed" 5:05
11. "My Friend of Misery" 6:47
12. "The Struggle Within" 3:51

 

Label : 

Vertigo (Europe), Elektra (US)

 

Lieu d'enregistrement : 

Los Angeles, California; Little Mountain Sound Studios, Vancouver, British Columbia
Dans le même style :
Iron Maiden - Iron Maiden

Mais pourquoi toujours se mettre dans des situations de merde alors que je sais très bien que je vais ramer énormément et pas forcement m’en sortir? Je dois être maso sûrement...
1991, année où le rock a connu trois de ses plus grands albums avec Use Your Illusions de Guns N’ Roses (I et II, mais je compte ça comme une seule et même œuvre), Nevermind de Nirvana et donc ce Metallica (ou Black Album) de... Metallica ( ceux qui dorment vous suivez un peu!).

Car oui qu’on le veuille ou non, mais ce Metallica est le plus gros succès commercial du groupe pour plusieurs raisons. D’abord il est nettement plus abordable que ses prédécesseurs, de par le son et par les morceaux moins «thrash», ensuite Metallica sortait de ...And Justice for All avec un morceau qui annonçait un peu (je dis bien «un peu») la suite: «One». «One» était un peu le slow du groupe (je dis bien «un peu»), et le public qui aurait pu être réticent à écouter les trois premiers albums, a trouvé en «One» un bon compromis de ce que les «Four Horsemen» savent faire: de la violence romantique, du bourrin charmant (enfin qui a du charme... enfin qui charme quoi). Et puis surtout, Lars Ulrich et James Hetfield sont de fins limiers et savent bien que pour ramener un peu d’argent en plus il faut peut-être faire quelques concessions... Putain, les salops ont eu le nez fin: l’album s’est vendu à plus de 15 millions d’exemplaires aux US!

Alors est-ce vraiment nécessaire de présenter cet album? Que celui qui ne l’a jamais écouté lève la main, ça m’évitera d’écrire pour rien. Putain, connard! Comment ça tu ne le connais pas? Tu sors de ta grotte ou quoi? Bah quoi t’étais pas né en 1991? Et alors!? Bon d’accord, mais que je ne t’y reprenne pas.

Alors on commence par «Enter Sandman», premier titre et premier single de l’album, que le groupe a dû jouer des millions de fois en concert et qui malgré le temps ne prend pas une ride... mmmm... quoi que si un peu. A vrai dire c’est le morceau avec «Don’t Tread on me» qui est le plus chiant à écouter, mais bon... Petite intro en son clair, puis ça part comme en ’40 pour un album tout en riffs heavy qui massacrent tout sur leur passage.
Oui Metallica n’est pas thrash mais vire vers le «heavy» sans la voix aiguë (encore heureux), mais le virage pris par le groupe passe tellement bien.
«Sad But True» et sa putain d’intro qui arrache quelques acouphènes, mais qu’on ne peut s’empêcher de foutre à fond. On remarque tout de suite avec ses deux premiers morceaux que Metallica sera moins «speed», moins dans tous les sens, et plus mûr que les quatres opus précédents... Maturité quand tu nous atteins!
«Holier than Thou» est nettement plus rapide, nettement plus violent, et possède un riff qui reste en tête. C'est un morceau que je kiffe personnellement et qui est complètement sous-estimé. Mais putain que la voix de Hetfield se marie bien avec ce nouveau Metallica. Voix beaucoup plus burnée, plus mâle et que j’aurais aimé entendre sur Master of Puppets...

Et ce qui suit est sans doute la plus grande surprise pour les fans de la première heure du groupe, «The Unforgiven»! Metallica nous avait habitué à un petit faux slow qui arrivait toujours sur la quatrième plage, avec «Fade to Black» sur Ride the Lightning, «Welcome Home (Sanatarium)» sur Master of Puppets et «One» sur ... And Justice for All, mais là ça dépasse ce que l’on aurait pu imaginer, et le groupe a le courage de faire un vrai slow, n’en déplaise à la meute qu’il lui sautera à la gorge en l’écoutant. «The Unforgiven» est tout simplement une réussite totale et le groupe arrive à ses fins: toucher le public féminin. Moi ça me va, et je me souviens de mes «boums» de quand j’avais 13-14 ans, avoir dansé sur ce morceau ( et je ne parle pas de celui qui se trouve quatres plages plus loin).

«Wherever I May Roam» ressort la grosse artillerie avec encore une fois un riff qui reste dans la tête.  Le morceau alterne lenteur, lourdeur et vitesse (sans précipitation), avec un petit solo qui va bien de Mr Hammett, qui n’a pas perdu la main en matière de toucher de cordes.
Le son de l’album est une pure tuerie, car vraiment précis, vraiment lourd, et on se surprend même à entendre la basse, chose plutôt rare chez Metallica ( si si je vous assure Jason joue vraiment sur ...And Justice for All!!!). Très bon boulot Bob Rock!
«Don’t Tread on Me» et «Through the Never», morceaux qui suivent, ne me font ni chaud ni froid, donc je passe...

Ah!!!!!! «Nothing Else Matters»!!!! Qui n’a pas dansé avec sa nana sur celui-là?! Quoi encore toi!? Mais t’es vraiment chiant putain! LE slow rock par excellence des années 90 avec «Don’t Cry» de Guns N’ Roses. Morceau très réussi car le groupe capte l’attention par le fait que tout ça est tout neuf pour eux, musicalement parlant, avec guitares sèches, gros son au milieu pour le solo, et une fin où l’on a envie de se tirer une balle. Et pour la première fois, Hetfield est tout en introspection, avec pour sujet, le fait que sa nana lui manque énormément quand il est en tournée. Comme c’est mignon! Mignon certes, mais en tous cas ça marche et c’est efficace.

Pas le temps de sécher la larme qui aurait pu couler sur nos joues, «Of Wolf and Man» nous saute à la gueule et nous rappelle quand même que c’est un album de Metallica qu’on écoute et qu’il faut ne faut pas reposer nos tympans trop longtemps. Et vas-y, encore un riff qui va rester dans la tête toute la journée si on l’écoute dès le matin au réveil (bon morceau pour se réveiller, faites le test, surtout si votre nana n’aime pas tout ce qui est gros riffs meurtriers!), et un solo qui est sûrement celui le mieux travaillé de l’album, petit break tranquille avant de repartir de plus belle, pour une fin de morceau où on a envie de dire ouf...
Ou pas, car avec «The God that Failed» on peut pas vraiment dire «ouf». Intro basse-batterie, puis guitares qui se mêlent à tout ça et on repart encore pour un morceau dont certains passages et riffs resteront collés à notre cerveau, surtout le refrain... Petite parenthèse (merci Wikipedia) concernant le sujet du morceau, et le fait que cet album soit, dans le contenu des paroles, plus personnel à Hetfield. Celles-ci parlent en effet de la mère du chanteur, morte d’un cancer, qui était très très croyante, mais que Dieu n’a pu empêcher de quitter cette terre, d’où le titre...
Ce qui suit est mon morceau préféré de l’album, «My Friend of Misery» est un chef d’œuvre à lui tout seul et résume parfaitement ce que le groupe a cherché à faire, à savoir du très lourd dans les riffs, du plus rapide par moment, une voix parfaite dans le chant et le flot, une ambiance très noire (bah ouais quoi Black Album) et du solo, pas trop «vas-y je m’enflamme», le tout juste ce qu’il faut pour nous mettre des claques dans la gueule.
«The Struggle Within» fini ce cinquième album, qui pour la première fois ne contient pas de morceau instrumental.

Putain je ne sais pas quoi mettre en plus dans cette conclusion... A part que toi là, qui ne connais pas cet album, tu rectifies ton erreur de suite, et tu viens me dire ce que t’en penses après.
Pour les autres, refaites vous une petite cure de cet album noir, ça fait du bien, et ça nous rappelle pourquoi, en cette année 1991, Metallica est définitivement entré dans la cour des Grands...

photo de Jull
le 07/11/2010

Note des commentateurs : 7/10 (sur 6 votes)

Commentaires

sepulturastaman

sepulturastaman le 07/11/2010 à 11:50:22

IP : 88.136.175.80

Je suis très très chiant, et je danse comme un poisson carré, et hormis en live je n'écoute pas les morceaux de cet album. Cet éponyme est la deuxième vaste blague de metallica.

cglaume

cglaume le 07/11/2010 à 19:20:05

IP : 83.157.57.25

C'est marrant, perso j'aime bcp «Don’t Trade on Me» et «Through the Never». Particulièrement le 1er et ce passage: "So be it, threaten no moooooooore, to secure peace is, to prepare for war !!!" J'ai gravé ça un nb impressionant de fois sur les tables de mon lycée !! :)

Pidji

Sa note : 8/10

Pidji le 08/11/2010 à 09:04:23

IP : 80.13.242.208

Perso, même en n'étant pas fan de Metallica, c'est un des premiers albums metal que j'ai écouté, donc je suis obligé de le respecter haha

Jull

Jull le 08/11/2010 à 09:36:44

IP : 80.214.254.11

cglaume, remember la periode lycee! Moi j'etais au college mais rebel quand meme en dessinant le serpent sur les tables egalement!

Toukene

Sa note : 9/10

Toukene le 08/11/2010 à 10:13:51

IP : 82.237.255.82

Bah moi j'étais à l'école primaire et j'apprenais tout juste à lire, il n'empêche qu'après coup il a laissé des traces. Aujourd'hui encore je l'écoute avec un grand plaisir, et je pense franchement que Metallica n'est pas rentré dans la cour des grands par cet album, ils y étaient déjà... Ils sont juste devenus les rois de la cour à ce moment là

CindySanders

Sa note : 5/10

CindySanders le 08/11/2010 à 10:23:36

IP : 82.246.78.91

Non, pitié, pas 10/10 pour le black album! 9/10 pour le son puisqu'il est une référence pour tout bon ingé-son, mais n'oublions pas que c'était le premier album de metallica à proposer autant de morceaux creux! Don't tread on me, the god that failed, une bonne partie de My friend of misery,... Les prises de risques de cet album (ou ôserai-je parler de facilité) ne sont pas compensées par de vraies tueries... Bien évidemment, la moitié de l'album est aujourd'hui culte, mais il représente bien le début de cette seconde partie de carrière : plus de renommée, plus de fric, plus d'espace, moins d'inspiration.

Je mettrais plutôt 10/10 aux immenses tournées qui ont suivi, où Metallica étaient les maîtres, où chaque guitare et chaque grognement d'hetfield, chaque blague et chaque gobelet de bière étaient des symboles incroyable. Le centre du rock à l'époque ^^ Voilà la seule bonne raison du black album d'exister, avoir transformé Met' en monstre, et leur avoir donné assez de thunes pour nous donner les meilleurs shows possibles encore à l'heure actuelle.Mais ce n'est que mon humble avis ^^

Pour être plus constructif, sur la durée, je lui préfère Load qui, même si il a ses énormes faiblesses (des titres inutiles), il a tellement d'émotion, de hargne et de maitrise.

Jull

Jull le 08/11/2010 à 16:46:34

IP : 80.214.254.11

la note ne reflete pas uniquement les morceaux, mais egalement, avec le recul et d'ou les chroniques oldies, ce que l'album represente maintenant et a represente pour les generations de musiciens qui en ont ete inspires. Et un groupe de musique, tout comme la societe et l'Humanite, evolue. Heureusement sinon on ferait toujours du feu avec un silex. Mais chacun son point de vue, c'est egalement ce qui nous fait avancer.

vkng jzz

vkng jzz le 08/11/2010 à 17:04:31

IP : 79.83.8.119

bah moi au final j'en ai jamais eu rien a foutre de ce groupe que j'estime surfait, et tant pis si vous me faites popo dessus. j'aime pas lars ulrich de toute façon..

jull

jull le 08/11/2010 à 17:42:56

IP : 80.214.254.11

lol pdr mdr!!!!!

IanMcKaye

IanMcKaye le 09/11/2010 à 19:31:09

IP : 82.216.217.246

Ces mecs n'ont qu'à aller battre des oeufs, et alors couic couic ils seront durs !!!

JiBrest

JiBrest le 09/11/2010 à 23:58:33

IP : 84.102.5.95

jamais vraiment pris le temps d'écouter en profondeur leurs albums... mais jamais vraiment été tenté non plus... (du coup j'ai pas gravé des serpents sur les tables de l'école maternelle)

NIP

NIP le 10/11/2010 à 14:27:52

IP : 92.105.194.85

Tout à fait d'accord avec vkng jzz (sauf que je préfère qu'on me fasse pas popo dessus)...

Ukhan Kizmiaz

Sa note : 7/10

Ukhan Kizmiaz le 22/10/2011 à 17:36:29

IP : 81.243.117.207

Punaise je n'étais plus au lycée et encore moins au collège... me souvenant à peine des primaires.
y'a eu le Blood Sugar Sex Magic des pois rouges sauteurs qui est sorti le même jour que Nevermind ... le 24 septembre 1991.
Puis Slint et son Spiderland et le dernier Talk Talk qui reprend à peu près toute l'histoire du Post-Rock actuel.
je ne sais pourquoi j'écris ici ptêt parce que je prépare la chronique de Lulu...

Sam

Sam le 23/10/2011 à 22:30:38

IP : 90.8.27.192

"le Blood Sugar Sex Magic des pois rouges sauteurs" les Red Peas Jumpers? Faut que tu change ton traducteur à mon avis...

sepulturastaman

Sa note : 3/10

sepulturastaman le 24/10/2011 à 04:06:38

IP : 78.116.63.202

Ah Sam t'es bien un gars de la ville qui n'a jamais eu son potager de pois rouge (celui du chili, épicé c'est le meilleur) infesté par des papillons qui pondent leur larve dans les pois. C'est a cause de gens comme vous que monsento ils font des conneries, encore des gens de la ville ceux-là.
Je dis ça j'dis rien ; enfin j'me comprends ;-)

Sinon ce cd est la deuxième blague de Metallica

Sam

Sam le 24/10/2011 à 09:52:51

IP : 90.8.27.192

Primo mec je suis pas un citadin, du tout (la dernière fois que tu m'insulte de la sorte!), deuzio t'as pas vu mon jardin potagé, j'ai peut-être pas d'pois, mais des tomates, blettes et scaroles (véridique!), tertio c'est Monsanto avec un A (attend un peu que j'enlève un H à Thrash!!!). Et quattro je pisse à la raie de ces derniers, donc que je te reprenne plus à m'en associer! Sinon, cet album, heu... Metallica, c'est qui déjà?

Ukhan Kizmiaz

Ukhan Kizmiaz le 24/10/2011 à 19:07:17

IP : 81.243.179.155

Il y'a bien longtemps qu'ils ne sont plus poivrés, ni même épicés... donc je les ai rebaptisés

sepulturastaman

sepulturastaman le 25/10/2011 à 08:42:32

IP : 78.116.63.202

Oui enfin quitte à défendre une orthographe moi je préfère défendre celle du thrash que celle de monsanto hein. Après si toi aussi t'as connu la grande invasion en 62 de carpocapse des euphorbiacées sur toute la communauté de commune de Bazoche sur Surche, dans le Tarn et saone , et plus particulièrement à Isougny Les Crémones, envié pour ses pois rouges dans tout le canton jusqu'à Massy-Palaiseau c'est donc peu dire.
Alors tu penses que nous aussi ça nous a pas fait mal d'abandonner la culture des pois rouges ?!?
Mais si nous aussi ça nous a fait mal !!! Et nous sommes pas devenus les pourfendeurs de grosses sociétés multinationales monsieur nous, ni même des adorateur de Dechavanne ; nous on est resté terroir local : on c'est mis à la racloute, au lieu de s'associé à des agriculteurs sur goudron. Et comme t'as déjà du traîner ta kadett chez l'Olivier en haut de la côte du paradis direction Plourhinec-Kermaleur, je vais te donner la recette de not' racloute : Des couennes de porc roulées dans de la graisse et du gros sel, et frites dans de l’huile de colza, sinon c’est fade. Mais confond surtout pas avec la racloute (la fausse) de Neuf-Moutiers-en-Surche ou ces hérétiques remplacent les couennes de porc par des rognons de chiens sauvages et la graisse par du saindoux.

Sam

Sam le 25/10/2011 à 09:42:46

IP : 90.8.27.192

Ukhan Kizmiaz: ha oui, mais il ne me font plus sauter pour autant!

sepulturastaman: mais en es-tu si sur?

sepulturastaman

sepulturastaman le 26/10/2011 à 07:33:15

IP : 78.116.63.202

Être sur de quoi ?

giorgiocastro

Sa note : 10/10

giorgiocastro le 05/11/2011 à 15:10:00

IP : 85.26.116.40

the struggle within, c est pas de la balle ça. les musiciens envoi grave, je connais pas d autre morceau comme celui la.
J ai devellopé mon attirance avec le metal grace à cet album.
nothing, je connais pas une fille qui ne sache pas jouer le début à la gratte, quelle groupe de métal peut se venter de ça?
c est album est excelent, comme tous ceux qui précedent.
10/10 c est le minimum pour un album que tout le monde connait, meme ceux qui detestent cette musique

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/11/2011 à 18:02:07

IP : 90.42.90.152

L'apogée et le début de la chute pour un grand groupe qui me donne des pustules depuis.
Metallica ou un groupe autorisant dans leur jeunesses tous les bootlegs imaginables et qui font des procès par la suite pour payer la Ferrari.
C'est triste !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Mutoid Man - Bleeder

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)