Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Midday Veil - "This Wilderness"

Midday Veil - "This Wilderness"
chronique Midday Veil - This Wilderness
7,92/10 0

Acheter Midday Veil This Wilderness sur Amazon

CD album CD album (41:16)

 

Style musical : 

Synth rock / electro

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Babel (6:49)
2. Cages (4:42)
3. Empire is No More (5:23)
4. The Water (6:09)
5. Circle (5:44)
6. I Am the War (6:14)
7. Universes (6:17)

 

Label : 

Beyond Beyond is Beyond
Dans le même style :
DD/MM/YYYY - Black square

Que c'est bon. Que c'est bon de se dire que l'on peut toujours prendre du plaisir à écouter un disque qui pourtant n'avait absolument rien pour m'attirer à la base.

Une bio qui annonce du synth rock 70's, une pochette de cette même époque; non, vraiment, je ne me souviens pas ce qui m'a poussé à mettre ce CD dans ma platine. 

 

Et pourtant, ces sonorités m'ont happées. Dès les premiers plans de "Babel", j'ai commencé à changer d'avis et eu envie d'écouter ce This Wilderness en entier. 

Je dois dire que l'appellation Synth rock ne me parle pas ici. Il y a bien du synthé, certes, mais il est très souvent utilisé en ambiance, et cet univers me refait plutôt plonger dans la  vague trip hop des fin 90's/début 2000. La voix féminine amplifie cette sensation évidemment,  tout comme ce côté calme et enivrant. Bon il est vrai que pas mal d'effets ("empire is no more", "I am the war") nous font repartir une bonne trentaine d'années en arrière, mais vu que ces sons reviennent à la mode, ce n'est pas plus choquant que ça.

 

N'étant pas du tout spécialiste de cette scène rock synth 70's, difficile de comparer avec ce qu'il peut se faire habituellement mais ce que je peux dire, c'est que je prends vraiment mon pied à écouter ce disque, quand j'ai besoin de calme.

Midday veil n'utilise pas les guitares de plein front, hormis "the water" où elle prends le pas sur les claviers. Mais c'est également pour embellir l'ambiance du titre,  et pas balancer du riff rentre dedans qui de toutes façons n'aurait rien à faire là dedans.

Bon, je tique toujours quand j'entends l'introduction de "i am the war", car pour le coup ce sont des sonorités très disco 70's qui là,  sont too much pour moi.  D'ailleurs,  tout ce titre est too much pour mes oreilles, ce côté dansant mais lancinant, je ne suis pas encore prêt à entendre ça !

Heureusement,  "universes" conclut ce disque de magnifique manière, avec ces xylophones, cette ambiance genre "perdus dans le cosmos", du plus bel effet.

 

Un fan pur et dur de synth rock 70's n'aurait peut être pas du tout été du même avis que moi, mais pour mes oreilles qui n'attendaient rien de ce disque de Midday veil,  j'avoue avoir été conquis. Pas sûr que je m'écoute très régulièrement ce This Wilderness, mais à chaque fois je passe un bon moment. Sûrement que la nostalgie de ma période trip hop/électro joue beaucoup, mais cette voix douce, ces synthés aux effets ambiant, et tout simplement l'ambiance générale un peu mélancolique de cet album m'ont plu. Et c'est bien là l'essentiel,  quelle que soit l'étiquette collée sur la fiche promo à l'origine.

photo de Pidji
le 01/10/2015

Commentaires

Xuaterc

Xuaterc le 01/10/2015 à 17:49:43

Sympa comme découverte

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Yog - Grindcore Deluxe

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016