S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Mutilated Veterans - "Necro Crust Warhead"

Mutilated Veterans - "Necro Crust Warhead"
chronique Mutilated Veterans - Necro Crust Warhead
7.5/10 0

Acheter Mutilated Veterans Necro Crust Warhead sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12" (13:02)

 

Style musical : 

Death crust

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

Side A
01. March of the Mutilated
02. War Funeral
03. Blood Militia

Side B
04. A Tank Full of Corpses
05. Triumph of Torture
06. Carnage Warfare

 

Label : 

Hells Headbangers Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Treboada studio
Dans le même style :
Black Code - Hanged, Drawn & Quartered

"Comment donc, mais... C’est Crom-Cruach qui aurait dû écrire cette chro plutôt que l'autre tocard de nawakophile de cglaume?!!"

Si vous croyez que je ne vous entends pas baver au-dessus de vos claviers bande de vils malotrus! Est-ce que je vous brocarde, moi, quand vous oubliez d’éteindre la webcam et que, en son absence, vous croyant tranquille, vous enfilez les vêtements de Madame devant le miroir de la chambre? Au moins je ne me planque pas moi, bougres de sardanapales!

 

Hum, bon…

 

Déjà que le Crom en question s’est attribué le promo du dernier Bomb of Hades, il n’y avait pas de raison pour que ce 1er EP de Mutilated Veterans me passe sous le nez, non mais! Et au final, vu comment ces espagnols sont teigneux, on ibère pas au change. Officiant habituellement dans Looking For An Answer, Deadmask, et auparavant dans Machetazo, les 2 furieux qui ont ouvert cette association d’anciens combattants toujours combatifs ont manifestement eu envie de mélanger Bérets verts, macchabées entreprenants et crêtus hirsutes pour créer une version anarcho-crapoto du Realm of Chaos de Bolt Thrower... Comme le dernier Down Among the Dead Men, mouais, si vous voulez, mais en franchement plus cracra, plus mangé par les vers, plus sonorement fétide: c’est qu’on verrait presque suinter le pus des murs de leur vieux squat sépulcral.

 

6 titres, 13 minutes, seulement 3 heures en studio pour mettre le tout en boîte: au moins, avec Necro Crust Warhead, on sait où l’on va! Mais des fois que vous ne verriez pas encore bien ce qu'il en est, tâtez donc des références mises en avant par nos paras amputés: Death Strike, Disgust (les grands bretons), Wolfpack... Et en effet ça sent le coup de rangeo dans les balloches, la boue dans les naseaux, le vieux clou rouillé, le moignon tout dégoulinant de fluides… Les guitares grésillent du fond de la gadoue, les cordes vocales scrofuleuses de J.M. se font appeau à Créature du Marais, la basse atteint 9 sur l’échelle de Richter, la batterie imite le rythme de la vieille locomopunk à vapeur qui s’emballe: c’est le, c’est le, c'est le saaaaale skaaaaa du Démon, talala-talala-lalaaaaaaa!

 

Sauf que – stupeur –, tel Loud Pipes sur The Downhill Blues, Mutilated Veterans nous gratifie de « tout plein » (facilement 4!) de soli bien brulants. Alors ça c’est bonnard! D’autant que pour le coup, les espagnols n’y perdent pas leur âme, parce que ces quelques épanchements guitaristiques déchiquettent de la tôle rouillée comme le plus distordu des vieux rocks de fond de cave.

Evidemment ces 6 titres ne font pas franchement dans le hit single. Mais allez, s’il fallait vraiment effectuer un choix, on dirait que « Blood Militia » – ses 2 soli, son agressivité Death-beatesque et son plan purement Bolt Thrower à 1:32 – est sans doute le meilleur VRP pour vanter les mérites de cet EP. « A Tank Full of Corpses » sera quant à lui le morceau qui parlera le plus aux thrasheurs (à partir de 0:25) quand « Triumph of Torture » sera celui qui plaira le plus aux grindeux.

 

Vous n’avez jamais agacé de prisonnier djihadiste à l'aide d'une gégène dans une prison militaire ricaine? Vous n’avez jamais dormi au milieu des seringues et des rats dans un vieil immeuble livré aux entreprises de démolition? Vous n’avez jamais connu l’extase du coït post-mortem pendant lequel les asticots viennent vous chatouiller l’urètre? Necro Crust Warhead va donc vous permettre de passer une bonne vieille séance de rattrapage.

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: 13 minutes de guerre des tranchées pendant lesquelles anars et zombies se mettent sur la gueule au son d’un death crust putride et bourbeux, ça vous tente? Ça s’appelle Necro Crust Warhead (ce nom!) et c’est le 1er EP des espagnols de Mutilated Veterans.

photo de Cglaume
le 01/09/2014

Note des commentateurs : 7.5/10 (sur 2 votes)

Commentaires

Crom-Cruach

Sa note : 7/10

Crom-Cruach le 01/09/2014 à 18:28:28

Clair que ça change de la scène "plaintive" type Ekkaia !

cglaume

cglaume le 01/09/2014 à 19:31:47

Voilà bien le type de comparaison que je n'aurais su fiare...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 01/09/2014 à 20:13:49

Ekkaia : groupe phare de la scène Néo Crust spanish, très bon mais... un poil plaintif dans ses arpèges d'intro, entre autre. "Demasiado Tarde Para Pedir Perdon" de 2004 est tout de même un méchant classique ayant influencé des formations ibériques comme Blünt ou Madame Germen.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 01/09/2014 à 20:25:18

Au fait, "on ibère pas au change" : chapiteau bas pour celle-là.

cglaume

cglaume le 01/09/2014 à 20:41:17

:P

Crom-Cruach

Sa note : 8/10

Crom-Cruach le 09/12/2015 à 18:14:49

Hop ça mérite un point de plus au final.

cglaume

cglaume le 09/12/2015 à 19:16:15

Ah ouais ?

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Rotting Christ - Rituals

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)