S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

No Sun In San Francisco - "Principles and particles"

No Sun In San Francisco - "Principles and particles"
chronique No Sun In San Francisco - Principles and particles
7.5/10 0
 

Acheter No Sun In San Francisco Principles and particles sur Amazon

CD album CD album (50:00)

 

Style musical : 

Postcore

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

Stranglehole
Northern State Activity
Slow Burn
They Thought It Could Tame the Horsewill
The Great Failure
Mind the Axe, Care for Them
They Looked at Each Other Knowing JF Would Defeat Them All
Omega Void
Swelling Shores

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Alkalys - A pack of lies

Si on ne parle de No sun in San Francisco que maintenant, il est bien possible que cela soit de ma faute.

On a dû me proposer de le chroniquer, j'ai dû écouter, apprécier, mais être sacrément emmerdé : comment pouvais-je en parler ?

 

Alors, j'ai lâchement fait mine d'oublier qu'on m'avait refilé le bébé et je pensais qu'on avait donné la mission à quelqu'un de plus capable que moi.

 

Il semblerait que nous soyons donc tous une équipe de bras cassés, ou que l'on m'ait fait confiance (à tort) pour vous chroniquer cette galette.

Pas que ça me dérange : il n'est jamais trop tard pour parler d'un bon album, mais il s'agit de BIEN en parler.

 

Ce que je ne ferai pas. Je vais donc en parler comme je peux.

 

No sun in San Francisco est un patronyme réducteur. C't'album c'est "No sun partout".

Un album Nord-Pas-de-Calais : sombre, sale, méchant, un peu dérangé.

 

Et j'crois que j'aurais beau vous parler de leur nationalité suisse, gage de qualité pour leur exercice proche du post-core entre Kruger (Pouah c'te proximité vocale oO), Breach, Neurosis and co : je n'aurais pas tout dit.

C'est violent, ça crée des grosses harmonies qui donnent la nausée et qui font un peu peur.

J'pourrais aussi vous parler de ce son si massif qu'on est en branle jusqu'au dernier nerf du petit doigt de pied, que ça ne vous toucherait pas encore complètement.

 

J'aurais beau m'échiner à vous décrire ces 9 morceaux (dont un interlude qui a vraiment un sens) sur cet album qui avance naturellement pendant 54 minutes. J'pourrais dire tant de bien de cette musique qui rend claustro juste ce qu'il faut pour ressentir quelque chose et en redemander...que je n'y serais pas complètement.

 

Oui, j'pourrais en faire un paquet de paragraphes qui tournent en rond ou chier, comme le font quelques collègues de la toile, la revue de presse à deux balles que l'on fournit aux puceaux dans mon genre en mal d'inspiration.

 

Mais j'ai trouvé la formule parfaite il y a 200 mots de cela :

Ce "Principles and particles" de No sun in San Francisco est "Un album Nord-Pas-de-Calais : sombre, sale, méchant, un peu dérangé."

Il pousse le vice jusqu'à avoir ce truc qui donne envie de l'aimer malgré tout...et d'aller toujours au bout.

photo de Toukene
le 29/01/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

SKELETOR - HellFireRockMachine

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016