Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Otargos - "Xeno Kaos"

Otargos - "Xeno Kaos"
chronique Otargos - Xeno Kaos
8/10 0

écouter "Dominatrix"


Acheter Otargos Xeno Kaos sur Amazon

CD album CD album (46:35)

 

Style musical : 

Black Metal

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

Dominatrix
The Ruinous Powers
Chariots ov the Godz
Dark Mechanicus
Phase Shifters
Xeno Kaos
Realm of the Dead
Human Terminate
Infernal Legions Strike A.E.

 

Label : 

Kaotoxin Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Bud Studio
Dans le même style :
Uada - Devoid Of Light

Otargos poursuit son chemin, inexorablement, régulièrement. Avec un line-up renouvelé aux trois quarts depuis l'album précédent, toujours autour de Dagoth au chant et à la guitare, voici déjà la sixième offrande longue durée depuis les débuts des bordelais en 2001. Le son n'a pas énormément évolué depuis Apex Terror malgré les changements de personnel: guitares scie circulaire et batterie presque robotique (petit bémol au "poc poc" de la caisse claire).

 

Fidèle à son black brutal, le groupe poursuit son progressif glissement vers le death, proche de Behemoth, Il est loin le temps de la première démo rappelant Gorgoroth. Construite autour de changements de rythme fréquents au service de riffs et de vocaux barbares, la musique du quartet se fait tour à tour rapide ou lourde pour se faire plus épique et se veut l'expression de toute la haine que portent ses concepteurs aux religions établies. Chaque déflagration est un coup de hache dans les idoles et les icônes devant lesquels s'agenouillent les esprits faibles.

 

Certains riffs, mécaniques, rappellent les expérimentations indus de la période No God, No Satan (« The Ruinous Powers »), alors que lorsqu’ils ralentissent le tempo, les musiciens se rapprochent du côté épique des dernier Satyricon (« Realm Of The Dead »), en plus sauvage. A plusieurs reprises, des solos dans la veine de ceux de Jeff Hanneman, furtifs et rapides, transpercent ce mur de haine.

 

A mesure des morceaux, la hache semble parfois s’émousser et la machine tourner un peu à vide, en particulier sur les passages les plus rapides. Mais le groupe a la bonne idée de varier les rythmes pour y pallier. Au final, jamais Otargos n’aura sonné aussi death sans pour autant se renier et ce Xeno Kaos devrait également plaire aux amateurs de Behemoth et aux fans les plus durs de la Klonosphere.

photo de Xuaterc
le 02/12/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Damnation - Path To Hell

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)