S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Pas De Printemps Pour Marnie - "Cover me"
chronique Pas De Printemps Pour Marnie - Cover me
8/10 0

Acheter Pas De Printemps Pour Marnie Cover me sur Amazon

CD album CD album (45:12)

 

Style musical : 

Pop mesurée

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

01. Altogether
02. Well for 82
03. Mankind
04. First Seventh
05. Who Understand
06. Be on Your Own Time
07. Sister
08. Home
09. Esg
10. Demeter
11. Take Shelter
12. Leaves

 

Label : 

Microcultures

 

Lieu d'enregistrement : 

Toulouse, France
Dans le même style :
Marnie Stern - Marnie Stern

En voyant la pochette de ce nouvel album pour les toulousains, on devine la quiétude dans laquelle ils font évoluer bon an, mal an leur projet si singulier.

Sans qu'ils n'y aient eu maille à partir, ils ont consciemment démarrés leur parcours par 2 albums de reprises ; pour les distraits My Bloody Valentine et... les Bee Gees. Après leur ep Brise-Glace (dès fois que certains esprits chagrinent encore), ils nous offrent leur premier opus paré de 12 compositions, subtilement appelé Cover me. Et c'est peut-être tout le mal qu'on leur souhaite...

 

Du précédent opus, on retrouve « Altogether » annonciateur d'un brillant jeu de piste qui va s'installer tout au long de ces 45 minutes. Le duo ayant le goût pour marier chic et guenilles. L'exemple type en est « Who understand » en cinquième piste aussi précieuse que mesurée pour ne pas en faire trop. C'est beau, touchant et respectueux. « Leaves » appuie cette nonchalance si confortable. Oui, la lecture aléatoire est conseillé pour pénétrer leur univers faussement fragile.

 

Secondés par Jens Bosteen et Clémentine Darros-Schook qui assurent des parties vocales marquées, histoire de varier les plaisirs. Le duo développe une pop amoureuse et échevelée à base d'accords sombres et d'electro libre. « First seventh » présenté comme la pièce angulaire, sonne comme une compo perdue dans les 90's et surprend par son envergure à mesure des écoutes. À contrario « Sister » nous plonge dans l'univers des Cure avec beaucoup d'aplomb même en format court et instrumental. Marnie maîtrise l'art du dérapage, d'un certain décalage aussi. « Esg » renvoie vers les belges d'Hooverphonic par exemple.

 

De titres en titres les variations de leur électro-pop soyeuse se veulent dominantes sur les plages plus électriques. La froideur supposée de ce genre d'entreprise laisse toute à la place à ces ambiances molletonnées. Le disque a beau être sorti au printemps 2015, il s'avère vite un inséparable compagnon pour l'hiver.

photo de Eric D-Toorop
le 05/12/2015

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 05/12/2015 à 22:34:51

T'as craqué ton slip Eric ??

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 06/12/2015 à 14:56:39

J'aime encore bien les belles choses... le travail bien fait.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Infernal Execrator - Antichrist Execration

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016