Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Primus - "Sailing the Seas of Cheese"

Primus - "Sailing the Seas of Cheese"
chronique Primus - Sailing the Seas of Cheese
9/10 0

écouter "Tommy The Cat (live)"


Acheter Primus Sailing the Seas of Cheese sur Amazon

CD album CD album (45:43)

 

Style musical : 

Funk metal alternatif

 

Année : 

1991

 

Tracklist :

Seas of Cheese
Here Come the Bastards
Sgt. Baker
American Life
Jerry Was a Race Car Driver
Eleven
Is It Luck?
Grandad's Little Ditty
Tommy the Cat
Sathington Waltz
Those Damned Blue-Collar Tweekers
Fish On (Fisherman's Chronicles, Chapter II)
Los Bastardos

 

Label : 

Interscope

 

Lieu d'enregistrement : 

Fantasy Studios
Dans le même style :
Bad Brains - Rise

QUOI ? Que font la police, la brigade du bon goût, l'ABBA (l'Association des Bassistes Bien Accordés), et l'escouade nawakophile ? Aucun album de Primus chroniqué sur CoreAndCo ? De quel droit ? Pas assez core ? Pas assez metal ? Pas assez crust ? Pas assez tsagada pouët pouët ? Alors que Gamma Ray et Manowar ont eu le droit aux honneurs, peau d'zob pour le trio californien. On a cassé des pouces pour moins que ça. Pour corriger cet affront, pleins feux sur Sailing The Seas Of Cheese.

 

Avant toute chose, je tient à préciser que je ne suis aucunement musicien, encore moins bassiste, alors ne comptez pas sur moi pour vous dire si Les Claypool est meilleur que Steve Harris, que Jaco Pastorius ou que Paolo Jr, j'en sais foutre rien. Et s'il joue en slap, tapping ou en picking, pareil, j'en sais foutre rien, mais ce n'est pas là l'important.

 

Paru en 1991, il s'agit là du second album de Primus enregistré en 1991 aux Fantasy Studios et produit par le groupe. Laissons les considérations techniques. Sorti au début de la déferlante grunge, le trio avait de sérieuses cartes à jouer pour s'imposer avec sa mixture hautement improbable de metal au groove funky imparable, mais génialement barré. Soutenu par MTV, deux clips ont été tournés pour « Jerry Was A Race Car Driver » et « Tommy the Cat », et l'album sera certifié or.

 

A la batterie, on retrouve Tim « Herb » Alexander, qui remplace Jay Lane. Un ancien Possessed sur « Seven Churches », élève de Joe Satriani, tient la guitare. Et enfin, au chant et aux basses, on a donc Les Claypool, qui avait en son temps postulé pour succéder à Cliff Burton dans Metalloche (on sait que les Mets ont pris peur devant le jeu et la personnalité extravagants du personnage). Véritable force motrice du groupe, son timbre de voix et sa manière de jouer sont immédiatement reconnaissables. L'originalité du combo réside dans le fait que ce n'est pas la guitare qui mène la danse mais la basse : c'est elle qui assène les riffs, tantôt funky, tantôt heavy, toujours costauds, sur lesquels la six-cordes vient placer des leads excentriques, rampants, presque serpentins. Dans l'esprit, on peut rapprocher cette façon de composer de celle de Type O Negative. Poussée très en avant dans le mix, on n'entend presque que la basse, ce qui permet de mettre en évidence la virtuosité de Claypool, autant influencé par Rush que par James Brown ; son audace et son extravagance le rapprochent également de Franck Zappa. En s'appliquant systématiquement à composer de véritables chansons, au sens pop du terme, il tisse des hymnes à faire taper du pied n'importe quel paraplégique cul-de-jatte.

 

Sur cette musique tellement décalée viennent se poser des vocaux eux aussi décalés. Souvent à la limite du ridicule, sans jamais se prendre les pieds dans le tapis, Claypool endosse avec son timbre nasillard et désabusé le costume de bateleur de foire pour nous conter des historiettes parfois futiles (« Fish On »), ironiques (« Jerry Was A Race Car Driver ») ou délicieusement contestataire (« American Life »).

 

Par la suite, les albums de Primus, à mon goût, perdront une partie de cet humour 3ème degré et son côté chien fou (imputable certainement à la jeunesse du groupe). Sailing The Sailing Of Cheese est pour moi une pierre angulaire du mouvement nawak au même rang que Angel Dust.

photo de Xuaterc
le 06/12/2015

Note des commentateurs : 8.5/10 (sur 2 votes)

Commentaires

Crom-Cruach

Sa note : 10/10

Crom-Cruach le 06/12/2015 à 11:27:55

9/10, tu déconnes ?

cglaume

cglaume le 06/12/2015 à 11:55:43

Très bien ça: il était temps que l'on commence à chroniquer du Primus ici !

Xuaterc

Xuaterc le 06/12/2015 à 12:03:56

"9/10, tu déconnes ?"
Je réserve les 10 pour des albums véritablement exceptionnels
La pochette te va si bien au teint Cyril, je suis surpris que tu ne n'en sois pas chargé avant

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/12/2015 à 17:50:05

Primus, j'ai essayé de me fader une chronique du dernier délire sur Charlie et la chocolaterie : c'est imbuvable. Bon il reste Frizzle Fry, Pork Soda et Tales from The Punchbowl.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/12/2015 à 17:53:55

Concernant ta chro, perso je pense que tu as oublié le côté inquiétant de certains morceaux (comme American Life) et qui culminera sur Pork Soda.

Xuaterc

Xuaterc le 06/12/2015 à 20:12:13

"tu as oublié le côté inquiétant de certains morceaux"
Effectivement, oubli de ma part.
Le Brown album faut le coup aussi
En revanche, j'ai adore quand Claypool reprend Pink Floyd

el gep

Sa note : 7/10

el gep le 06/12/2015 à 21:12:02

"Brown Album", oui, très bon! D'excellents morceaux, des vraies chansons, oui et un son crasseux qui leur va bien mieux!
"Frizzle Fry", tout simplement génial!
"Pork Soda", carrément glauque, les deux-tiers du disque sont bien au-dessus de "Sailing..." Mais le reste... "Hamburger train", tout ça, buuuuurps, pardon!
Et donc ce dernier ci-cité, oui, de bons morceaux mais il est un peu chiant à mon goût sur la longueur...
Inégal, comme "Tales From The Punchbowl", oui...
Quelle nostalgie à reparler de Primus...

cglaume

cglaume le 07/12/2015 à 06:23:46

"je suis surpris que tu ne n'en sois pas chargé avant"
... Il y a tellement de choses dont je ne me suis pas chargé ! Heureusement qu'il y a du renfort :)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Dream Theater - A dramatic turn of events

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016