S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Saturn - "Ascending (Live in Space)"

Saturn - "Ascending (Live in Space)"
chronique Saturn - Ascending (Live in Space)
4,5/10 0

écouter "Tower of Terror"


Acheter Saturn Ascending (Live in Space) sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12" (44:02)

 

Style musical : 

Rétro-Hard Rock des familles

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

01. So, You Have Chosen Death
02. Rokktori
03. Over The Influence
04. Leadersheep
05. Peasant
06. Tower Of Terror
07. Last Man In Space
08. Moonstone

 

Label : 

Rise Above Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Borås & Ulricehamn, Suède
Dans le même style :
No One Is Innocent - Propaganda

Si on en croit les photos de presse qui accompagne la sortie de cet opus, les gaillards aiment se payer de bonnes tranches de vie, accoudés au zinc du coin.
Oh, ils ne sont pas du genre à refaire le monde. La vingtaine à peine dépassée, c'est plutôt des filles qu'ils causent. Des filles, de tatouage – même que le chanteur aimerait bien en faire un plus grand, mais pas sûr que son paternel ne le latte pas comme la dernière fois...-.
Parfois pour tromper l'ennui et éviter l'alcoolisme, ils font de la musique.

Ascending (Live in Space) ça s'appelle. Bah oui, ils savent bien que pour sortir un premier disque, il faut que le titre et le nom du groupe en jettent.

Armés d'une poignée de vinyles des M&M'S (Motley Crüe et Mr Big) les voici donc de plein pied dans le grand Rock'n'Roll Circus.

 

Dire de leur musique qu'elle est rétro, est un euphémisme en plus d'être d'une platitude intellectuelle crasse. Non, elle n'est pas que rétro, ni même nostalgique, elle apparaît désuète même si nous étions en 1988. Allez, mes grands, savez, il y'a eu Led Zeppelin, Deep Purple, Black Sabbath et même Cathedral... tout ça quoi.
Parlez d'un tour de force, sortir un album dépassé, se voulant d'une époque, elle aussi révolue. C'est le doyen de cette bonne maison, qui vous dit ça... vous voyez.

 

Bon d'accord, mais la zik alors ?

 

Des riffs vintages dont celui de « Eye of the tiger » sur « Last man in space » pour le plus moderne d'entre tous. Une basse heu ... timide, une batterie wardienne parfois (pardon Bill), des choeurs ouvriers (le travail bien fait ça nous connaît), et la voix ... ah la voix entre Eric Martin et Axl Rose, assez souvent à contretemps.

 

Je n'ose imaginer ce qu'aurait donné ce premier opus, s'il s'était appelé Descending.

 

 

photo de Eric Dtreatle
le 07/01/2015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Soulfly - Dark ages

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)