S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Scream Your Name - "Face to face"

Scream Your Name - "Face to face"
chronique Scream Your Name - Face to face
6.75/10 0
 

Acheter Scream Your Name Face to face sur Amazon

CD album CD album (45:00)

 

Style musical : 

present-core

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

1. In Reverse
2. My Game
3. Save & Secure
4. Me vs. Myself
5. Memories
6. Stronger
7. With Or Without You
8. (Un) Expected Ending
9. The Last Call
10. Thank You
11. The Blue House
12. Last Words

 

Label : 

Deepdive Records / Deepdive Music
Dans le même style :
Wormrot - Dirge

Difficile de parler de Scream your name : le groupe rassemble à peu près tout ce que je n'aime pas.
Il fait donc à peu près tout ce que les autres font.
Mais ils semblent le faire un petit peu mieux que tout le monde.
 

Explications : 
Scream your name est un groupe suisse qui fait ce metal-death-core dans l'air du temps. 3 albums en 3 ans, voilà qui fait un peu flipper.
Un peu electro sur les bords.
Un chant clair bien traficoté avec des petits effets, des cris à dégueuler ses cordes vocales.
Des riffs syncopés dans tous les sens, avec des passages bien tremblants sortis d'outre-tombe.
Des rythmiques capables de foutre en l'air un cardiaque un peu fragile.

Histoire d'aller un peu plus loin dans le cliché le groupe nous sert en milieu d'album (tiens tiens) "Memories". Le morceau "mouillette love" "j'te fais des coeurs avec mes doigts" (le briquet sur les slows des années 2000).
La suite se fait sur deux minutes electros qui rappelent ce que le crabcore nous a déjà offert dans le genre.

Tout ça on le voit venir gros comme une maison.
Il y a même des trucs un peu sales, un peu honteux comme faux appel téléphonique sur "(Un)Expected ending" qui me rappelle que la dernière que j'ai entendu ça c'était dans l'inoubliable duo Diam's / Vitaa.
(Enjoy ou plutôt bonne chance et bon courage)

 

Mais alors pourquoi cette note plutôt cool ? 
 

Parce que le "produit" est bien foutu.
Il n'y a pas que le son, hyper moderne, qui colle parfaitement au style.
Il y a cette fureur "adolescente" (pour des gens qui ne le sont plus).
Sans porter de jugement, sans connaître les protagonistes, il faut bien le reconnaître : ça plaira aux mécheux puceaux ou fraîchement vidés.
Aucun jugement de valeur dans cette phrase : de mon temps, on avait le néo-metal pour ça (et j'en garde fièrement des souvenirs heureux).

Ça déroule aussi avec une grande fluidité. Mine de rien, même si les parties les plus folles sont appuyées par des subterfuges qui visent à noyer le son sous un déluge de hurlements et de riffs acérés (quitte à ce que ça fasse un peu bouillie), il y a une vraie vie dans ce "Face to face".
Pas bien finaud, cet album ne laisse aucune place à l'innovation mais mise, avec succès, sur l'efficacité.

photo de Toukene
le 22/12/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Inuendo - Focus On The Heart Of Things

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016