S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Sickness - "4 Bastards"

Sickness - "4 Bastards"
chronique Sickness - 4 Bastards
7/10 0

écouter "Bastard"


Acheter Sickness 4 Bastards sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Crust'n'Roll

 

Année : 

2007

 

Tracklist :

1. Kill ! Kill ! Kill !
2. Rage
3. Spit
4. We' re Punx
5. Lost
6. Stoned
7. Again
8. Bastard
9. Toxic Clouds
10. Hear Nothing See Nothing Say Nothing
11. Crust Attack
12. Ace Of Spades
13. Punker
14. Outro Rock'n'Roll

 

Label : 

Kanivo Chaos/ Folklore de la Zone Mondiale/La Sauce Aux Gravos/Svaveldioxid/Subversive Ways
Dans le même style :
Fredag Den 13:e - Tjugohundratretton

Avec des influences affichées comme Doom, Skitstystem, Driller Killer mais aussi Nashville Pussy, Motörhead et Zeke, Sickness ne pouvait être qu'un groupe poétique.

Et ça tombe à pique, pour l'homme, car il aime les vers/verres , le gars.

Alors sortez de votre lit (Major), prenez votre colt (Seavers) et partons en balade en Gascogne.

 

Formé en 1998 à Auch dans le Gers, Sickness n'est pas né de la dernière bière. En effet, un de ses membres (Lequel ? Mais le plus doté forcément !) a officié également chez les agitateurs de Disbeer, splittés en 2004, pet à leur âme.

 

Sickness pratique un Crust'n'Roll carrément gaulé, un mélange parfaitement homogène de désinvolture et de hargne.

La plaque commence méchamment. En effet, "Kill ! Kill ! Kill !" ne fait pas rigoler du tout. Les riffs tapent dans le gros-gras-qui-tache alors que le chant se rapproche du timbre du brailleur de Uncurbed, les vétérans suédois. La basse fait valoir son droit au chapitre dès la deuxième piste alors que nous continuons sur la lancée d'un gros Punk/HxC mal embouché agrémenté d'un solo qui a le mérite d'exister mais pas plus. De toute façon, entre nous, ça sert à quoi un solo ?

"Spit" amène enfin ce qui distingue réellement Sickness de toute la masse habituelle de crasse qui vous défonce la face : la décontraction d'un Rock'n'Roll burné comme un diplodocus.

 

Cette alternance d'ambiances moitié funs et moitié rageuses se poursuit jusqu'à la fin de cette galette pour le plaisir de tous sauf des voisins si vous avez de bonnes enceintes. Non, ceci n'est pas un calembour.

Sickness se fend également de deux reprises, une de Discharge, "Hear Nothing See Nothing Say Nothing" et une de Motörhead, "Ace Of Spades". Deux classiques symboliques et parfaitement exécutés par les bourreaux gersois qui y ajoutent leur patte velue.

 

Les gars de Sickness devaient sortir leur prochaine production en 2011 puis en 2012. Nous sommes début 2014 et toujours pas de plaque dans les bacs. Gageons que ce petit contre-temps n'entachera en rien la niak du gang alors que des concerts se profilent à l'horizon.

photo de Crom-Cruach
le 04/04/2014

Commentaires

cglaume

cglaume le 04/04/2014 à 12:34:30

Si vous avez 2 bonnes enceintes ? Putain ça fait des années que j'aurais dû la faire celle-là, mais elle ne m'avait jamais sauté aux yeux (... ou "elles ne m'avaient jamais sauté aux oeufs") :)

SNAKE

SNAKE le 04/04/2014 à 14:43:50

Déçu par cet album. Leurs deux précédents EP déchirent nettement plus.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 04/04/2014 à 21:37:00

J'ai trouvé plus obtus et intransigeant que moi : RESPECT (mais bon ça peut être pénible des fois...)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Zem - Freedom machine

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)