Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Something Involving A Monkey - "Dive Into the Great Blue Waffle"

Something Involving A Monkey - "Dive Into the Great Blue Waffle"
chronique Something Involving A Monkey - Dive Into the Great Blue Waffle
7/10 0
Acheter Something Involving A Monkey Dive Into the Great Blue Waffle sur Amazon

CD album CD album (50:24)

 

Style musical : 

Nawak Metal

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

01. It Was Dead When I Found It
02. Cookin da Spleen
03. (Hold On) I'm Confused
04. Eye
05. There Is No Ice Cream (But We Have Cookies)
06. Good Example of a Bad Day
07. Gourmet Poverty
08. 4th Down
09. (Fuck You) Octave
10. Cute n Fluffy
11. Puns Are Fun
12. Elluva Guy
13. Rick Todd Farson
14. Old Banana
15. Ununderstood
16. We Don't Care (That Much)
17. Parannoyed
18. Dive Into the Great Blue Waffle

 

Label : 

Misfit Toy Records
Dans le même style :
6:33 - Orphan Of Good Manners

Quel est ce « Something » évoqué dans le patronyme du groupe de Cleveland dont il est question aujourd’hui? Bonne question. S'il s'avère que cela a un quelconque rapport avec le Gorille chanté par un trublion à pipe et moustache de par chez nous, il ne pourrait s'agir là que d'une allusion à des activités zoo-amicales réprouvées par la morale judéo-chrétienne… Parce que – donc – « Something Involving A Monkey », ça veut dire grosso merdo « Un Truc Impliquant un Singe » en "bon" François. En tous cas, bien que les zozos en question évoluent dans le Nawak Metal pur jus, coupé ni au Prog ni aux expérimentations snobinardes, il est peu probable que depuis l’autre côté de l’Atlantique nos amis fassent ici référence au « Tutti rikiki maousse costo » des pubs OMO Micro.

 

Mais arrêtons là cet aparté patronymico-fumette pour vous présenter rapidos ces 3 américains qui, musicalement, n’arrêtent pas de faire le singe. Formé en 2010, Something Involving A Monkey a sorti un 1er album pour lequel il a tourné dans son Ohio natal ainsi qu’alentours, ceci en compagnie de Polkadot Cadaver, Downtown Brown, Ideamen, Stolen Babies, Circus of Dead Squirrels et tout un tas d’autres combos tout aussi barrés. Malheureusement, fin 2011, quelques heures après un concert avec Mushroomhead, le 1er batteur et membre originel du groupe fait un arrêt cardiaque. Dès lors – et on les comprend – plus moyen d’essayer de faire faire autre chose que la grimace au vieux singe…   

 

Sauf que tel le ouistitix qui renait de ses cendres, Something Involving A Monkey finit par se dresser à nouveau sur ses pattes de derrière et s’attaque dès lors à son 2e album longue durée, Dive Into The Great Blue Waffle, qu’il finance à l’aide d’une campagne Indiegogo.  

 

« Plonger dans une grande gaufre bleue? Putain elles doivent être chargées à la nitro les petites pilules colorées que s’envoient ces affreux-là! »

 

Clair que ça déconne sec sur les 18 morceaux de cette galette! D’autant qu’en fait, 8 d’entre eux ne sont que des petites saynètes au mieux pas bien méchantes, au pire foutraque-dispensables. Parce que Something Involving A Monkey est de cette école du Nawak US – comme Crotchduster, The Global Warming Extravaganza et dans une moindre mesure Circus of Dead Squirrels – qui s’épanouit dans les blagues potaches, les mini-sketch décalés et les titres cartoon mêlant Metal Extrême rugueux et lignes de synthé sautillantes. Pêle-mêle se suivent et se mélangent donc Thrash/Death, solos de trompette buccale, Proto-Metal cracra, jingles irritants, sprints punky et chœurs de Shadoks. Tout ça aboutit à quelques bonnes petites tranches de délires musicaux comme « Eye », « 4th Down », « Ununderstood » ou encore la plâtrée de Woof-Woof Death Metal « Cute N Fluffy » – ces titres étant aussi représentatifs du style pratiqué que sympathiques et pas franchement mémorables. Un cran au-dessus on trouve « Good Example Of A Bad Day » – punky, fonceur et catchy, qui pourrait rappeler une version frapadingue de One Step Beyond – « Elluva Guy » – qui lui aussi rentre bien dans le crâne – ainsi que la longue épopée Nawak « Parannoyed » – aussi effervescente que joliment construite. A l’opposée, et en oubliant les 8 interludes ci-dessus décriés, on trouve un « Cookin Da Spleen » pas si désastreux que ça mais pas non plus folichon, ainsi qu'un morceau-titre à la consistance et au pouvoir de séduction de vieille courge ébouillantée…    

 

Bref, tout ça n’est pas finaud-finaud, on n’y trouve ni l’accroche irrésistible d’un Dog Fashion Disco, ni la finesse pétillante d’un 6:33, mais comme toute galette de Nawak Metal pas trop mal branlée et dotée d’une poignée de morceaux croustillants, Dive Into The Great Blue Waffle nous fait passer un bon moment. De là à vous recommander d’y jeter une oreille de Nawakophile averti, il n’y a qu’un pas… Que vous n’avez plus qu’à effectuer afin de tomber dans cette gigantesque gaufre qui – n'en doutons pas – révélera le King Kong qui sommeille en vous!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chronique, version courte: Pure tranche de Nawak Metal « Mehdi Niou essaie », Dive Into The Great Blue Waffle fait penser à un Crotchduster qui aurait décidé d’aborder le tube digestif non plus en se focalisant sur le trou d’balle et tous les objets turgescents qu’on peut y fourrer, mais en l’envisageant par l’autre extrémité, au niveau de la bouche et de tous les objets sucrés qu’on peut y enfourner. Sympa, divertissant, bonne-humeurisant... Mais pas non plus ze next Big Thing. 

photo de Cglaume
le 15/09/2015

Commentaires

Xuaterc

Xuaterc le 15/09/2015 à 20:58:35

Seal of approval!

Xuaterc

Xuaterc le 05/05/2016 à 16:25:53

Tu as essayé de goggler "blue waffle?"

cglaume

cglaume le 05/05/2016 à 23:46:57

Ouaip. Ca donne pas hyper faim...

Xuaterc

Xuaterc le 06/05/2016 à 07:44:50

C'est une vieille blague de geek...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Hammercult - Anthems Of The Damned

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016