S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Sparkle In Grey - "The Calendar"

Sparkle In Grey - "The Calendar"
chronique Sparkle In Grey - The Calendar
7,8/10 0

Acheter Sparkle In Grey The Calendar sur Amazon

CD album CD album (54:28)

 

Style musical : 

Calme de printemps, automne, été et hiver.

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

1. Ianuarius
2. Februarius
3. Martius
4. Aprilis
5. Maius
6. Iunius
7. Quintilis
8. Sextilis
9. September
10. October
11. November
12. December
13. C'est le treizième mois !

 

Label : 

Grey Sparkle
Dans le même style :
Three Mile Pilot - The inevitable past is the future forgotten

Tout peut m'intéresser dans une musique. Toutes les musiques ne m'intéressent pas pour autant. Après, je sais pas vous mais petit moi, le style, le genre, la nature, l'époque, bah je m'en moque. Fuck ! En voiture ! OK, balisons, sachons un peu où nous en sommes, où nous sommes. Tentons de décrire un peu, un prou, un pet. Pfuiiiit ! Toile cirée ! Ça va vite ! Entre deux déflagrations insensées de violence sonore supposée, dérapons vers le futile sensible, le calme après le Pouet !, la tempête dans un verre d'eau, on y est : noyons-nous. « Des milliers de gouttes reposent dans un verre d'eau », qu'y disent...

Et puis, la violence sonore, toujours plus, toujours plus fort, ma !, que j'ai de grosses couilles ! Va faire de l'ultimate fighting ou cherche la merde in da street, t'en auras d'la violence, par parpaings de treize !

Eeeh.

 

Quant à la question devrais-je, devrait-on, chroniquer ce genre de chansons douces sur un weubzine Rockeuh/Meuhtaaal, bah pourquoi pas. Je fais ce que j'ai dit, même si je me suis fait un peu coincer par Pidji, rah l'animal !

Mais paie ta question, l'heure est grave, ouah, graaave.

Eeeh. J'écris "chansons" mais tout cela est instrumental.

 

Voici donc le calendrier de Sparkle In Grey. Jamais entendu parler, et alors ?

Alors chansons douces. Fuyez, fuyez donc, pleutres sans cœur, toujours accro à l'adrénaline et à la nouvelle sensation, blackened ta mère !

Eeeh.

« Voyez: même Limp Bizkit s'y est mis », disait le père Carcajou. Barre de rire, merci l'ami.

Une musique pour chaque mois de l'année, avec un animal - c'est illustré, siouplaît ! - qui l'accompagne dans le livret annoté.

D'une naïveté confondante, d'une douceur sûre et rassurante. Un cocon de son où on se fait chier, mais pas que. Caca sent bon, ça sent l'enfance, réflexion sur le pot, grand-mère est dans le poulailler.

La fièvre monte, je sens.

Petites berceuses égrainées comme des gouttes, tout cela est très beau en fait. Première écoute, mal jugée. En fait, je respecte. Tu respectes, OK ?!?

Naaaan, mais fais ce que tu veux.

Eeeh.

Quelques notes de guitares parfois spanish, vaguement, sans Paco dedans, mais plutôt jolies simples et fines.

Y'avait une bio avec qui expliquait tout. TOUT. M'en fous des bios, pourquoi pas une échographie et des sandalettes ?

J'ai trouvé : c'est de la musique pour enfants !

Eeeh.

 

Violons et parfois violemment, les violons : des fois c'est complètement faux, mais c'est fait exprès. Ah non c'est pas vraiment les violons mais plutôt la fausse trompette, à un moment... Ahahahah CLARINETTE ! Bref. Un peu de tension dans la douceur, l'air de rien, une blague, un pet, un doigt, Nelson Manala. The Tra-La-La bande ! Oui, j'ai retrouvé Thee Silver Mt. Zion et cie, un tout petit peu, ah le disque avec le corbac sur la pochette et les violons grinçants - ça y'est ? vous y êtes ? J'ai même dû donner ce disque à une fille qui n'a jamais voulu de moi. Triste, vraiment, le sacrifice. Carla Bozulich !

Eeeh. A moins qu'il ne soit encore dans mes cartons ? (le disque)

Y'a même des petites programmations qui grésillent parfois entre deux joliesses et de ténues dissonances, donc, et pas si inoffensives.

Loin au final de m’écœurer, ce disque m'a comme qui dirait ressourcé, un peu. J'aime. Merde.

Je m'y suis laissé perdre.

Et ici j'ai déliré pendant des lignes, encore.

C'est ça aussi de m'acculer : FALLAIT PAS M'ACCULER, OK ? Après je fais n'importe quoi en parlant fort et en tournoyant des bras. Trois Pelforth à jeun et je suis saoul, c'est dur de vieillir.

Eeeh.

 

Juillet. Particulièrement joli sur ce disque.

Je me souviens que cette délicate rondelle a tourné plus en moins en fond pendant une énième discussion confortable avec mon autre moitiéE - nous tenons un magasin de fleurs, z'y croyez ? Des fleurs ! - voguant légèrement de projets en projets légers, d'idées en associations d'idées, sifflotant du vin en plein après-midi, bifurquant du banal au grave sans appuyer sur les notes basses, à peine suggérées : c'est là que j'ai commencé à vraiment apprécier ce disque. En me bourrant la gueule mine de rien avec ma femme.

Eeeh bon, OK, un an, c'est long. On décroche parfois. C'est la vie. Le temps qui passe.

Tout ça.

Le vent dans les branches.

 

Dans la musique – ou ailleurs d'ailleurs – il y en a tant qui jouent un rôle. Mais de quoi êtes-vous faits, bordel ?

De petits riens qui sifflotent plus ou moins faux, sans doute, comme tout le monde. En gros.

Nous ne sommes rien, sifflotons ensemble légèrement sur le chemin.

Eeeh pfuiiiit !

 

NotamBonhomum : merci beaucoup pour l'envoi du joli disque en carton.

photo de El Gep
le 18/10/2014

Commentaires

pidji

pidji le 18/10/2014 à 08:54:29

Pas du tout écouté, mais je trouve la pochette sympathique ^^

cglaume

cglaume le 18/10/2014 à 12:46:13

Parfait la photo de Pidji: c'est carrément lui :D

el gep

el gep le 18/10/2014 à 15:30:47

Chhhhuuuuuut, je crois qu'il n'a pas vu, hihihihi!

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 18/10/2014 à 15:39:10

Puuurrrrée cette chro. Pour le reste, j'ai été me battre dans la rue.

pidji

pidji le 18/10/2014 à 16:03:19

Si si j'ai vu, petit garnement :P Heureusement que je ne censure pas hahahah

el gep

el gep le 18/10/2014 à 21:35:28

Merci Cromy, mais ne va pas te faire mal in da street, hein, quand-même, fais attention...

gg

gg le 19/10/2014 à 14:22:26

IP : 82.228.58.200

Serviteur...

el gep

el gep le 20/10/2014 à 15:10:28

Cours toujours et passe-moi le sel, plutôt.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Regarde Les Hommes Tomber - Exile

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas