Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Stangala + Stonebirds - "Kreiz Breizh session"

Stangala + Stonebirds - "Kreiz Breizh session"
chronique Stangala + Stonebirds - Kreiz Breizh session
9/10 0

Acheter Stangala  Stonebirds Kreiz Breizh session sur Amazon

CD album CD album (51:00)

 

Style musical : 

Stoner Doom - Fourre tout psychédélique

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

Stonebirds :
1 - Red is the sky
2 - Game over
3 - Outro drama
4 - Red lights
5 - Dark Passenger
Stangala :
6 - Kemper
7 - Konk Kerne
8 - Ar Stang
9 - Evel ar re yen
10 - St Alar et les algues hallucinogènes

 

Label : 

Autoproduction

 

Lieu d'enregistrement : 

Guéméné-sur-Scorff
Dans le même style :
Electric Wizard - Dopethrone

En voilà une idée qu'elle est bonne. Stangala et Stonebirds, deux groupes ayant en commun les deux premières lettres de leur nom, leur batteur, le nombre de personnes le composant, la proximité géographique (y'avait personne d'autre à la ronde), le goût de la bière et bien plus encore, ont décidé de se mettre en commun pour monter ce split, et ils ont même sacralisé ça par une petite tournée fort sympathiquement racontée ici.

 

A priori, musicalement, il y avait pas mal de points communs entre les deux, mais il s'avère que Stangala, à priori plutôt Doom, rock psyché façon Black Sabbath, a depuis viré sa cutille vers des zones plus expérimentales, allant jusqu'au Black metal, toujours psyché dans un certain sens, enfin... En tout cas quand on écoute, on a une impression de bizarre.
 

Mais j'y reviendrais. Stonebirds, plus jeune, pose ici ses lettres de noblesse, et fait un parcours sans faute à travers ce split. Le son est tout à fait classe, les riffs aussi, c'est plein de fuzz, ça groove allègrement, quelques parties de voix growlées surprennent un peu mais dans l'ensemble la voix de Fañch s'est nettement améliorée. Le style est clairement définissable, on est dans la soupe Stoner Doom, ça fait vaguement penser à Kyuss, à Sleep, à Electric Wizard, à Solace (sur la fin de "Red lights", on se croirait revenu dans Further), et un peu plus précisément aux Français de Mars Red Sky, gage de qualité.

 

L'enchaînement "Red is the sky", "Game over" et "Outro drama" est plein de bonnes idées, de travail sur la structure, les riffs (celui sur Outro drama est tout simplement massif), alors voilà, c'est peut être pas super original dans l'idée, mais c'est tellement bien travaillé que ça a sa place pour moi dans les meilleurs groupes Français du genre... C'est pas pour chier sur le reste mais dernièrement dans le Stoner Doom en France y'a beaucoup de choses assez creuses, là au moins ça sort du lot, y'a de l'esprit dans ces compositions, et ça fait plaisir à entendre !

 

Passons aux diaouligs de Stangala. Difficile à cerner, les coquins de Kemper posent leur cul entre cent chaises, entre le Stoner, le Black, le Rock, le Goth rock à synthé, et bien sûr la musique Bretonne, on sait pas trop où ils veulent en venir, à toucher à tout, mais une chose est certaine, si on insiste un peu, si on écoute plusieurs fois, ça passe bien. Ca s'enchaîne surtout très bien après l'effort des Stonebirds qui lui est plus conventionnel. J'ai d'habitude un peu de mal avec le son des Stangala, mais le fait qu'ils aient enregistrés ensemble avec les Stonebirds a sans doute aidé à relever le son global, et, si, j'insiste, on rentre beaucoup mieux ainsi dans leur musique.

 

C'est assez barré, Stangala. Psychédélique certainement, avec quelques incursions de saxophone, toujours cette voix suave de Steven, pas autant quand il lui prend de brailler à tue tête, après il faut voir ça dans l'ensemble, et l'ensemble est pour le moins hétéroclite, ça fait un joyeux bordel fun comme une série Z sous LSD. Parfois certains enchaînement sont parfaitement réussis, parfois un peu moins comme la fin de "St Alar et les algues hallucinogènes", le fait est qu'avec leur précédent album Stangala avait trouvé une formule que je trouvais plutôt cool, mais qu'ils ont dû trouver trop basique; j'ai l'impression qu'ils ont fait une sorte de table rase, et qu'ils repartent sur de nouvelles bases d'influences; fini les grosses tartines de Doom, y'a plus de pêche, plus de metal aussi, ils cherchent mais je pense que dans leur prochain effort ils auront trouvé ! D'ici là, y'a plus qu'à être patient.

 

Ces Kreiz Breizh sessions sentent bon le chouchenn et les vertes collines de Bretagne, on s'y retrouve assez bien, assez libre finallement. Cette galette a tout ce qu'il faut d'authentique pour passer un bon moment à son écoute.

 

 

Achat ou pas achat ? Achat.

photo de Carcinos
le 14/01/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Clampdown - Vision of splendor

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)