Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Starchild - "Starchild"

Starchild - "Starchild"
chronique Starchild - Starchild
8,5/10 0

écouter "The futurist"


Acheter Starchild Starchild sur Amazon

CD album CD album (41:15)

 

Style musical : 

Doom Stoner

 

Année : 

2003

 

Tracklist :

1 - The Futurist
2 - Wings
3 - Pearl
4 - Freedom
5 - Eyes of Fire
6 - God Shaped Hole
7 - First Dawn
8 - Truth

 

Label : 

12th Records
Dans le même style :
Blood Farmers - Headless eyes

Starchild est une pillule bleue, celle qui envoient vers le monde planant du riff Sabbathien et psychédélique. Il s'agit là d'un groupe qui a splitté depuis quelques années, mais leur discographie reste souvent inconnue des sphères Doom et Stoner, et pourtant ils sont loin d'être un de ces groupes sympas mais redondant dans le style. Influencés peut être par des groupes comme Sleep, Electric Wizard, Kyuss peut être ? Black Sabbath sûrement, Hawkwind dans une certaine mesure aussi.

 

Starchild développe particulièrement cet état planant et profond, sans jouer vraiment lentement, sans se répéter excessivement, et surtout sans repomper des riffs de manière aussi voyante qu'on a l'habitude de le voir dans ce style. On apprécie dès la première note de "The futurist" le ticket pour l'espace que représente ce premier opus. le début chaotique de "Wings" est lui aussi une belle manière d'introduire la foule de riffs d'une puissance cosmique qui suivent ! Et "Freedom" est un morceau d'anthologie, aussi stupéfiant qu'il rentre à l'immédiat dans le propos. L'interlude "Pearl" le précédant est d'ailleurs d'une beauté sans pareil, comme quoi, avec juste une guitare sèche et une réverbe dessus, on peut faire des miracles. "First dawn" est carrément une embardée pleine de riffs affolés, qui rapellent Black Sabbath mais aussi The Sword ou Solace.

 

La voix, mal contrôllée parfois, haute perchée, sincère, ressemble certes à celle d'Ozzy dans sa belle période, elle est, comme pour Count Raven dans le même contexte (il a aussi une voix typée "Ozzy"), qu'une valeur ajoutée qui n'enlève rien à l'originalité de ces deux groupes. Le son de guitare, assez sec, ne manque pourtant pas de ce gros fuzz rond et gras. Bien sûr, il s'agit là d'un premier album qui n'est pas parfait, on entend parfois des guitares un peu désaccordées, parfois la voix fausse, parfois il y a un larsen bizarre. Mais même, malgré ça, on plonge littéralement dans cet album et l'on fait rapidement fi de ces défauts, on finit même par les apprécier, bizzarement.

 

Lorsqu'on écoute Starchild, il en ressort une impression d'aura prophétique, une force profondément positive, une sorte d'Electric Wizard qui ne serait pas tombé dans le côté obscur par exemple. Grotesque comparaison peut être, en tout cas je n'en ai pas trouvé d'autres. On peut aussi penser aux accents d'Alice in chains peut être.

 

Achat ou pas achat ? Achat, si seulement je pouvais le trouver.

photo de Carcinos
le 12/01/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Melt-Banana - Charlie

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)