S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Strangeways - "Rotting Under the La La Bombs"

Strangeways - "Rotting Under the La La Bombs"
chronique Strangeways - Rotting Under the La La Bombs
8,5/10 0
 

Acheter Strangeways Rotting Under the La La Bombs sur Amazon

CD album CD album (48:59)

 

Style musical : 

Black metal

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

1. Licking the Pussy of Mother Earth
2. BloodRedArt
3. Manifesto
4. Wagner Is Power
5. Ananim YesH Enhag Kvedim Ke`Oferet
6. Shalechet
7. Unfinished Untitled
8. A Song to Remember

 

Label : 

Orgasmatron records
Dans le même style :
1349 - Liberation

On a tous dans notre parcours musical un ou plusieurs albums clés, soit qu'ils nous aient fait plonger dans un style que nous avons dans la peau, soit qu'ils nous aient décidés à attraper un instrument et rejoindre un groupe, ou encore soit, plus modestement, qu'ils sous aient fait faire de l'air guitar devant le miroir de notre chambre. Rotting Under the La La Bombs de Strangeways, pour moi, rentre dans cette catégorie. Non pas qu'il m'ait fait tomber amoureux d'un style particulier, ou donné l'envie de m'acheter une batterie, mais plutôt parce qu'il a ravivé ma flamme à l’égard d'un genre que j'avais tendance depuis quelque années à rejeter plus ou moins violemment : le black-metal. Après plusieurs écoutes, je me suis surpris à ressortir, tous poussiéreux qu'ils étaient, Eld, Blizzard Beasts , Nemesis Divina...


Formé en 2006 et basé à Jerusalem, oui, oui en Israël, Strangeways est un duo composé de Avi Caspi (ex Arallu) et Yossi Darmon (Batholomeus Night, ex Arallu aussi). Les deux musiciens se partagent les instruments et le chant sur ce premier album, aidés de Nir Nakav des célèbres deathmetalleux de Salem. Sorti de manière tout à fait confidentielle sur le label israélien en 2013, Rotting... propose un black metal d'inspiration clairement norvégienne, circa 1990's, au son tout à fait correct, guitares tranchantes comme autant de lames de rasoir. Le seul bémol a apporter de ce côté est la caisse claire qui sonne très sèche.

 

Le titre d'ouverture, "Licking The Pussy Of Mother Earth", est, à mon goût, la pièce maîtresse de cet album. On a là un petit bijou de puissance, de haine et de maîtrise, pour un résultat qui n'est pas sans rappeler les moments les plus épiques de De Mysteriis Dom Sathanas de Mayhem. D'ailleurs les similitudes avec les célèbres Norvégiens ne s'arrêtent pas là puisque le chant évoque souvent Attila Csihar lorsqu'il prend sa voix la plus black. Mais Strangeways ne se contente pas d'imiter sagement ses aînés et modèles puisqu'il parsème l'album de nombreuses expérimentations sonores comme par exemple l'imitation du bruit du CD qui saute sur "BloodRedArt", ou divers bidouillages qui renforcent le côté malsain de l'album. On retrouve également deux intermèdes. Une première piste composée d'un duo de clavier, un d’ordinateur et un piano, mix symbolique entre le moderne et l'ancien. Une seconde piste, purement dark ambiant, vient casser une succession de titres furieux.


Il semble évident que l'origine géographique du groupe a joué un rôle primordial dans la composition de cet album, en particulier dans ce sentiment d'urgence (assez proche de celui du punk originel) que l'on ressent tout au long de l'écoute. Et pour finir, je ne peux que vous inviter à lire le manifeste du groupe afin de mieux comprendre leurs motivations.

photo de Xuaterc
le 01/04/2015

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 01/04/2015 à 12:43:41

Raaaa ce nom de label !!!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Razor Crusade - Infinite water

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016