S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Sunn O))) - "Kannon"

Sunn O))) - "Kannon"
chronique Sunn O))) - Kannon
5,5/10 0

Acheter Sunn O))) Kannon sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Drone

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Kannon 1
2. Kannon 2
3. Kannon 3

 

Label : 

Southern Lord
Dans le même style :
Ascend - Ample.Fire.Within

Nouvel album, nouvelle formule ? On nous annonçait un retour de Sunn O))) en solo (après deux collaborations mi-fuzz mi-raisins l'an passé) en grande forme et surtout condensant toute leur musicalité dans un seul disque. En un seul disque, vraiment ?

Ayant beaucoup apprécié la collaboration avec Scott Walker, je m'attendais donc à un disque allant dans ce sens d'un point de vue 'instrumentation' surtout au niveau des synthés et mais également de l'ambiance en allant chercher la lourdeur autrement qu'avec des tonnes de saturation empilée. Malheureusement, c'est la même impression générale qui ressort de ce dernier qu'à l'écoute de leur autre collaboration de 2014 à savoir Terrestrials en compagnie d'Ulver: c'est trop COURT !

Passer après Monolith & Dimensions n'est pas une tâche facile je l'entends, tant le groupe avait repoussé ses limites et avait accouché d'un disque très fin, varié et avec une réelle écriture s'inscrivant tout au long de l'album. Le déroulement narratif du disque était à la fois cohérent, intelligible et évoluait de piste en piste pour servir un propos musical très riche notamment grâces aux subtils arrangements présents.
Sur Kannon, triptyque d'une 30aine de minutes, rien de tout cela n'a le temps d'être développé. On reconnait la touche du duo O'Malley/Anderson au niveau du grain et de l'ampleur des guitares, on a le droit à un peu de chant caverneux et mystique d'Attila (qui a dit redondant ?), mais on à surtout l'impression d'avoir déjà entendu ce disque. Les mêmes gimmicks - efficaces certes - mais pas de prises de risques à l'horizon comme sur son prédécesseur. On est loin de Black One et de sa noirceur, de l'ouverture et de l'aération du diptyque White 1 et 2, encore plus de Flight Of The Behemoth et de son côté claustrophobe et super harsh. En bref, ce Kannon, c'est du Sunn, bien fait, mais qui ne raconte pas grand chose, ou du moins qui ne prend pas le temps d'en raconter assez et de développer son propos.

Si on considère le foin médiatique qui a baigné la sortie de ce disque on peut dire qu'il est loin d'être à la hauteur, mais il n'en est pas moins raté. Ça fonctionne, mais il ne faut pas lui donner trop d'importance dans la discographie du groupe, qui commence à se sur-évaluer lui même. D'un intérêt assez limité au final, puisqu'on peut trouver dans certaines prestations live un condensé bien plus maitrisé et intéressant de la musicalité dont peut faire preuve Sunn et ses acolytes que sur ce disque.

Un coup dans l'O))).

photo de Viking Jazz
le 13/01/2016

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

FOGWAX : 2 CDs à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Mugison - Mugiboogie

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016