S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Swans - "To be kind"

Swans - "To be kind"
chronique Swans - To be kind
10/10 0
 

Acheter Swans To be kind sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12" (121:17)

 

Style musical : 

Avant-Garde/Drone/Indus/Folk Noir

 

Année : 

2014

 

Tracklist :

1. Screen Shot
2. Just a little boy (for Chester Burnett)
3. A little god in my hands
4. Bring the sun/Toussaint l'ouverture
5. Some things we do
6. She love us !
7. Kirsten Supine
8. Oxygen
9. Nathalie Neal
10. To be kind

 

Label : 

Young Gods Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Tornillo, Texas, Etats-Unis

groupe Swans
Swans

Chroniques :

To be kind (2014)
Dans le même style :
Thy Catafalque - Sgùrr

Swans, la bête, est un projet qui traîne dans les entrailles de son mentor Michaël Gira depuis le début des années 80. Pour ce treizième album, il pousse encore plus loin l'intimité viscérale qui nous colle à l'os depuis les premiers souffles des K7, maintenant usées, du milieu de la décennie quatre fois vingt. Plus de 120 minutes étourdissantes où les mélodies frêles supportent avec détermination, les apogées sonores.

 

Chez Swans, chaque chanson a un univers propre depuis -disons, leur quatrième album Holy Money de 1986. Mieux dans chaque titre, certains groupes trouveront l'inspiration pour faire leurs propres albums ; n'est-ce pas Justin Broadrick (Godflesh, Jesu). En plus de trente ans, l'entité va accueillir la crème du monde bruitiste, du jeune Thurston Moore (Sonic Youth) à la basse en passant par Jonathan Kane (premier batteur pour Rhys Chattam et son concept d'orchestre à 100 guitares), Vinnie Signorelli (Unsane), Ted Parsons(Prong), ou Norman Westberg (Foetus) dans les plus notables. Oui, on aurait tort de considérer Swans comme un groupe de plus, ici, on vous parle d'Histoire, de pionniers à l'instar de The Fall, Sonic Youth, Einstürzende Neubauten, Joy Division et Killing Joke.

 

Pour ce double opus, la recette reste toujours aussi subtile entre expérimentation, répétitions dronesques, folk boisé et folie industrielle. La voix de Gira agissant comme le médiateur, le point d'accroche de toute cette musique si riche, si libre et intense. Pas la peine de prendre 5 minutes pour écouter de manière aléatoire un album des Swans, c'est juste impossible. Ici la fièvre Drone est si tangible que l'on ne peut y échapper en un clic ! La sortie est d'ailleurs prévue sous différents formats, triple vinyles, 2xCD, double CD +DVD, et numérique (mais là ce serait un peu con, quand même).

 

Gira, revenu de ses errances country métaphysiques avec Angels of light, a mis son expertise de découvreurs de talents (Devendra Banhart, Akron Family) de côté en 2010 pour réactiver l'animal. De nombreux propos relevés à la sortie de My Father will guide me up a rope to the sky (toujours avec le fidèle Norman Westberg) témoignaient de la volonté du créateur a poussé plus loin les choses. À l'écoute de To be Kind, 3iè plaque en 4 ans, on ne peut pas dire qu'il nous a roulé. L’œuvre est tout bonnement magistrale. La durée bien sûr, mais ça ne fait pas tout en regard de la force créative et du caractère fort qui s'en dégage. « Bring the sun/Toussaint l'ouverture » ; monument de 34 minutes, démontre à lui seul, comment le sexagénaire dompte l'électricité blanche et explosive d'une noise imprévisible. Il est parfaitement épaulé par une bande de solides convertis. Prends en une bonne fois pour ton culte MBV !

 

Le combo composé de Chris Han et Westberg aux guitares, Thor Harris et Phil Puleo aux percussions (des maîtres!), et Chris Pravdica à la basse ouvre des espaces pour, entre autres, la désormais bankable St-Vincent, Little Annie (Crass), Julia Kent (arrangements pour Antony and the Johnsons),Cold Specks, et le vétéran Bill Rieflin (Pigface, Ministry). Paye ton casting !

Tous plonge durant ces 2 heures dans une frénésie communicative mais maîtrisée. L'Art.

 

To be Kind prend une tournure résolument heavy sur l'ensemble des titres. Gira aborde des thèmes comme le capitalisme et l'hypocrisie, en témoigne cette représentation d'un bébé horrifié qui orne la pochette du disque. Après plusieurs écoutes, on rencontre des fantômes plus personnels qui hante l'auteur...Words can’t define, a hat this fine…

 

Probablement que le temps ne donnera que plus de grandeur à cet album (-concept?) monstrueux de convictions et de jusqu'au boutisme. Probablement qu'il restera (est-ce la moindre des choses) comme l'un des meilleurs albums du groupe, toutes époques confondus.
L'Histoire s'écrit, un peu plus tous les jours...

photo de Eric Dtreatle
le 14/05/2014

Note des commentateurs : 9/10 (sur 1 votes)

Commentaires

el gep

el gep le 14/05/2014 à 20:28:23

Ouch! 120 minutes, ça fait un peu peur, quand-même... Mais je m'empresserai de pirater tout cela dès que je pourrai, éhéh.

pidji

pidji le 15/05/2014 à 09:53:18

Ouais, et il est sacrément dûr à digérer, mais c'est une sacrée oeuvre en tout cas !

Eric Dtreatle

Eric Dtreatle le 15/05/2014 à 11:18:58

Effectivement, c'est dur à digérer parce que chaque titre est un tout... qui verse dans un grand tout... La 3ième écoute ne procure plus les mêmes sensations que la première... et à la 8iè c'est encore autre chose...
Un album qui doit poser, que l'on doit reprendre, reposer etc...
Dans l'intention et les émotions, on dépasse de loin l'aspect "disque".

el gep

el gep le 18/05/2014 à 21:16:46

J'ai commencé à l'écouter. Et si je ne crierais pas forcément au génie absolu et divin - mais plutôt "excellent album de reggae!!!" pour les premiers titres, ahahah - il faut avouer que quand ça part, ça part!
A creuser...

el gep

Sa note : 9/10

el gep le 29/05/2014 à 15:30:59

Ces disques font un bien fou. Merci.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Dethrone - Ascension

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)