S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

The Cramps - "Bad Music For Bad People"

The Cramps - "Bad Music For Bad People"
chronique The Cramps - Bad Music For Bad People
11/10 0

écouter "Album complet"


Acheter The Cramps Bad Music For Bad People sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Rock Garage Culte

 

Année : 

1984

 

Tracklist :

1. Garbageman
2. New Kind of Kick
3. Love Me
4. I Can’t Hardly Stand It
5. She Said
6. Goo Goo Muck
7. Save It
8. Human Fly
9. Drug Train
10. TV Set
11. Uranium Rock

 

Label : 

A&M Records/ I.R.S.
Dans le même style :
Gloria Parchoc - The Zombies

Voilà c'est la faute à el Gep si j'ose enfin causer d'un des plus grands groupes de rock de tous les temps. Et comme The Cramps est un groupe déviant par excellence, autant chroniquer un album qui n'en est pas un mais une compil de raretés, de reprises et de singles composés entre 1979 et 1984.

 

Pour les béotiens, The Cramps, c'est principalement un couple de mutants, à la ville comme sur scène : Poison Ivy, à la guitare et Lux Interior au micro et aux talons hauts. The Cramps naissent de l'amour du duo pour le sexe, la dope, les vieux films d'horreur des 60's et le rock de la même époque. Sauf qu'au lieu de copier leurs idoles, The Cramps ont inventé à eux seuls tout un pan de la contre culture musicale américaine.

Né en 1975 et splitté en 2009 avec le décès de son leader à 62 ans, le combo n'aura de cesse, pendant sa longue carrière, de vivre le rock et pas simplement de le jouer, allant même jusqu'à se produire dans un asile devant des pensionnaires qui se sont demandés, sûrement, qui étaient les plus fous. Croisement de rockabilly et de garage, le groupe a participé à la naissance thématique du Psychobilly. Voilà pour la biographie sommaire.

 

Bad Music For Bad People est exactement ce que son titre laisse supposer. Un enchaînement de hits primitifs balançant sans cesse entre le franchement malsain de "Garbage Man" (issu de l'album Song The Lord Taught Us), le grand guignol de "Human Fly" (tiré du Ep Gravest Hits) et le rock endiablé de "Drug Train" ou du dément "She Said", reprise de Hasil Adkins, une grosse inspiration du combo. Le chant psychotiques de Lux se marie à la perfection aux riffs binaires et hypnotiques de sa femme, le tout soutenue par une rythmique archaïque limitée à une batterie. En effet, Poison Ivy est seulement  aidée dans son labeur par un second guitariste en la personne du vaudou Bryan Gregory, canné en 2001, et membre fondateur décharné du groupe avec sa flying V. Un troisième gratteux pointe son groin en la personne de (Kid) Congo Powers qui jouera par la suite avec Nick Cave And The Bad Seeds. Difficile de distinguer qui fait quoi et où concernant les six cordes en réalité. Et cela ne revêt aucune espèce d'importance tellement les considérations techniques doivent être bannies en parlant de The Cramps.

L'important est l'entité elle-même, infâme rejeton marginal d'une pop culture américaine écœurante de part son conformisme et qui restera intègre dans sa folie, jusqu'à sa fin.

 

Bad Music For Bad People sonne comme la musique de toutes les gueules de bois du monde, de tous les freaks, travelos, dingos, loups garous et camés de la Terre. Si vous ne rentrez dans aucune de ces cases, ne vous inquiétez pas, cette galette vous traumatisera tout de même.

 

Bzzzzzzz

Rock tonight, and I say

Bzzzzzzz

Rocket ride, and I say

Bzzzzzzz

But I don't know why

Aw, I just don't know why

photo de Crom-Cruach
le 11/01/2015

Commentaires

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 11/01/2015 à 11:25:36

Une porte d'entrée directe pour ceux qui ne connaissent pas l'univers des Cramps.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Yser One + Monark Beats - Wiser Threat

COREandCO radio

Évènements

KICKING FEST 2016 avec LES SHERIFF, BURNING HEADS, GUERILLA POUBELLE, COOPER, NOT SCIENTISTS, THE DECLINE!, GAS DRUMMERS, THE BLACK ZOMBIE PROCESSION, FLYING DONUTS, HATEFUL MONDAY et d'autres les 24 et 25 juin 2016  à NimesGOJIRA & TOUMAÏ à La Belle Electrique, Grenoble, le 14 juin Cancer Bats à La Marquise à Lyon le 11 juin 2016