S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

There Will Be Blood - "Without"

There Will Be Blood - "Without"
chronique There Will Be Blood - Without
7.5/10 0

Acheter There Will Be Blood Without sur Amazon

CD album CD album (42:00)

 

Style musical : 

Rock blues à la Black keys

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

Ain't No Places, No Matter 02:03
Twister 04:19
Kneel To Your Slave 03:43
My Face Carved In Stone 04:09
Souls Cart 02:33
Voodoo 03:05
Truck 04:26
Snout 03:50
Son Of The Lightning 03:47
Swamp 03:09
Deepest Well 04:19
Moonshine 02:57
Back No More 04:01
Last March 06:46

 

Label : 

Ghost records
Dans le même style :
The Austrasian Goat - Paved Intentions

J'suis de nature optimiste et positive (concernant la musique hein).

Mais certains me dépassent sur ce site, puisqu'une chronique du dernier The black keys...est élogieuse.

Pour moi ce n'est pas un album de rock. C'est un album chiant, plat qui n'a pour unique mérite que d'être une tentative (limitée) de renouvellement pour le duo.

 

C'est donc chez des vilains copieurs en retard de 5 ans qu'il faut aller chercher son bonheur.

Celui d'un rock un peu blues, celui d'une formule brute à 2 ou à 3 (c'est ici un trio) pour un rock sans fioriture, "sans concession" comme diraient les étiquettes collées sur le cd à la FNAC ou les pigistes portant des chemises à carreaux chez les Inrocks.
 

Les vilains copieurs sont italiens, ils s'appellent There will be blood (oui comme le film...décidemment ça pompe du côté de la botte italienne) mais c'est le pied.*

S'ils sont à trois, les There will be blood ne s'en tiennent qu'à une guiatre (et demie) et une batterie. Preuve supplémentaire que les bassistes sont au rock ce que les joueurs de triangles sont à l'orchestre symphonique.**

Pour le reste on est exactement dans le trip Black keys, légerement dans le monde de The black angels (pour un léger côté psyché).

 

En bref : le truc entêtant avec quelques refrains, chauds et sympas la plupart du temps, et de temps en temps un petit peu bavard et énervé. 

Pourtant,jamais les italiens n'en font des caisses sur cet album. De là à douter de leur nationalité il n'y a qu'un pas***. 

C'est très justement dosé pour coller à cet univers blues/rock dans la mouvance moderne. C'est hyper assumé et ça fonctionne toujours.

Bien plus rythmé, bien plus varié (l'excellent "Snout" qui va casser le rythme dans le faire perdre) bien plus vivant, bien plus marquant que les deux derniers The black keys, les italiens sont une contrefaçon enchantante, enthousiasmante même, qui n'a rien à envier aux grands (si ce n'est leur compte en banque).

 

 

*Je remercie Popeck et Jean Roucas pour m'avoir transmis cette faculté à faire rire aux éclats.

**Je la dédicace aux bassistes qui ont bien plus d'humour que de fans.

*** C'est un peu raciste oui.

 

photo de Toukene
le 29/11/2014

Note des commentateurs : 7/10 (sur 1 votes)

Commentaires

pidji

Sa note : 7/10

pidji le 29/11/2014 à 20:50:48

bien sympatoche ce disque, et le premier titre est un tube !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Nypc - NYPC

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016