S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Tonne de Briques - "Nos accommodements déraisonnables"

Tonne de Briques - "Nos accommodements déraisonnables"
chronique Tonne de Briques - Nos accommodements déraisonnables
8,5/10 0
Acheter Tonne de Briques Nos accommodements déraisonnables sur Amazon

CD album CD album (19)

 

Style musical : 

Jazz/Funk/Prog jouissif

 

Année : 

2007

 

Tracklist :

1) Le Festin
2) Mr Kouri
3) Bataillon
4) Manga Superstar

 

Label : 

Autoproduction

 

Lieu d'enregistrement : 

Québec
Dans le même style :
Melt Yourself Down - Melt Yourself Down

On devient chroniqueur pour de multiples raisons, certaines plus avouables que d’autres, la passion, l’envie permanente d’aller à la rencontre des musiques, la flagornerie qui pousse le scribouillard à faire systématiquement le malin en annonçant tout de go – Ouais, j’connais –. Et puis, fort de son expérience, on tombe toujours sur des o.s.n.i  (Objet Sonore Non Identifié) qui nous laissent bouche bée. C’est bien dans cette posture, que je tente de vous décrire ces accommodements décidemment déraisonnables.

 

« Le Festin » qui ouvre ce 4 titres annonce magnifiquement ce qui suit. Ripailles, abondance, orgie de sons et de sensations au programme en moins de 20 minutes. Les québecquois œuvrent principalement dans les accidents instrumentaux, à l’affut d’un Jazz fouetté et d’un Funk, on ne peut plus free. Vous l’aurez compris, ça sautille fort. « Manga Superstar » s’offre même les envolées toutes progressives d’un Soft Machine. C’est d’ailleurs du côté de la formation de Canterbury que l’on peut aller chercher une certaine filiation. En version plus psychédélique, toujours « Manga Superstar », « Le Festin » on peut même se laisser aller à penser à Matching Mole. Là où le génie de Robert Wyatt transpirait dans son interprétation et la poésie de ses textes, celui de Tonne de Briques se mue en… folie contagieuse, sans ambages « Mr Kouri » et le bien nommé « Bataillon ». Folie mise en forme dans une espèce de Funk jouissif, comme on l’a connu chez Primus.

 

Tonne de Briques voit donc le jour en 2003 au Québec, soit le dynamitage en règle organisé par Rafael-Alexandre Ramos (Basse/voix) et de Louis Primeau-Barthe (Batterie/voix). La formation se complète en 2005 avec Laurence Lépine (clavier/voix). Leurs objectifs revendiqués ? "Chanter dans la langue de chez nous, combattre le mouvement pop et la facilité musicale et chercher à émettre une certaine critique de la société". Tout un programme !

photo de Eric D-Toorop
le 19/03/2011

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Sevenlowdown - Room, city, landscape.

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas