S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Torche - "Restarter"

Torche - "Restarter"
chronique Torche - Restarter
6,5/10 0

Acheter Torche Restarter sur Amazon

CD album CD album (38:14)

 

Style musical : 

Sludge pop

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Annihilation Affair
2. Bishop in Arms
3. Minions
4. Loose Men
5. Undone
6. Blasted
7. No Servants
8. Believe It
9. Barrier Hammer
10. Restarter

 

Label : 

Relapse
Dans le même style :
Eyehategod - Take As Needed For Pain

La bande de Steve Brooks est décidément bien active ces derniers temps, entre la reformation de Floor l'année passée et ce nouvel album de Torche. La grande question face à ces différentes sorties est donc la suivante: inspiration retrouvée ou trop plein d'idées qui font remplissage ?

Autant le Floor à fait l'effet d'une grosse claque dans la nuque, bien qu'épuisant de part sa longueur, ce Restarter fait un peu l'effet inverse. Dans un format toujours relativement court (à peine 40mn) le groupe ne lasse pas contrairement à son ainé, et même s'il ne se renouvelle pas comme le sous-entend son titre, il se laisse apprécié doucement pour finir par être un moment très plaisant. On retrouve les éternels gimmicks du groupe depuis Meanderthal, gros son ultra fuzzy (la production étant toujours massivement au beau fixe), mélodies très accrocheuses, et lignes de chant ultra pop, mais on s'étonne toujours de la qualité d'écriture du groupe qui ne s'est pas perdue. Là où Songs For Singles était redondant et surtout suffisant, Harmonicraft se voulait plus acide, contrairement à cette dernière sortie qui est un poil plus noise (l'excellent final éponyme ou encore "No Servants") et flirtant avec le punk rock à minette fortement couillu sur "Loose Men" et "Blasted". On retrouve un peu toutes les facettes de la personnalité musicale de Torche dans ce disque, du gros tube "Annihilation Affair" aux morceaux plus lourds comme "Undone" et mon coup de cœur "Barrier Hammer", sans s'ennuyer mais sans être transcendé non plus.


A la première écoute on se dit que ce disque envoi sévèrement dans la tronche, puis on se fait la réflexion que finalement, Torche fait une fois de plus du Torche sans prise de risques, et enfin on arrive à en détacher des bons morceaux et à profiter du disque de façon plus légère. Reste mon impression que le groupe ne se foule pas trop, mais que s'il avait prit les 3/4 meilleurs titres de ses trois dernières sorties, il aurait pu sortir un album de la trempe de Meanderthal qui aurait vraiment cloué le bec à tout le monde, moi le premier. Bilan pas forcément mitigé au final puisqu'un disque dont notre appréhension d'écoute évolue au fur et à mesure vaut peut-être plus le coup d'oeil que ce qu'il n'y parait. Pas si mal donc.

photo de Viking Jazz
le 02/03/2015

Note des commentateurs : 6/10 (sur 1 votes)

Commentaires

pidji

Sa note : 6/10

pidji le 02/03/2015 à 17:15:21

Ouais, depuis "meanderthal", j'ai du mal à accrocher à leurs albums quand même. Dommage.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Rwake - Rest

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016