Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Tyrant Goatgaldrakona - "Horns In The Dark"

Tyrant Goatgaldrakona - "Horns In The Dark"
chronique Tyrant Goatgaldrakona - Horns In The Dark
9.666/10 0

Acheter Tyrant Goatgaldrakona Horns In The Dark sur Amazon

CD album CD album (30:23)

 

Style musical : 

Death Metal

 

Année : 

2013

 

Tracklist :

1. The Mountains of Irkalla (From Life to Death)
2. The Thief of Lies
3. Church of the Fire
4. Dawn of Decay
5. Horns in the Dark
6. King of the Desert (Malkum In Rex)
7. Arcanum-Secretum

 

Label : 

Stygian Shadows Productions
Dans le même style :
Iniquity - Serenadium

Inutile de tergiverser et de s'embourber dans des débats à rallonge, voici le meilleur album de 2013. Cherchez pas, c'est comme ça, pis c'est tout. Et si vous n'êtes pas d'accord, allez au Diable, il vous fera sans doute esgourder cette pure merveille de Death Metal ultra crasseux. brutal, morbide, cryptique et surtout EVIL à s'en faire sauter les plombages...
Bref, Tyrant Goatgaldrakona c'est plus fort que toi.

 

Si le premier Ep de ce groupe Hongrois en foutait déjà plein les mirettes, ce tout premier album place la barre très haut en matière de Death Metal Old School. Dès que l'on pose une oreille sur cette tuerie, on est conquis, enchanté de pouvoir se délecter d'une telle platrasse de Death Metal. Evil comme c'est pas permis, englué jusqu'au cou dans les clichés les plus bandants qui soient, poisseux et démoniaque jusqu'au trognon, Tyrant Goatgaldrakona a tout pour plaire au fan de Death, même les plus difficiles seront rassasiés par cette orgie de brutalité primaire. Impossible de rester placide face à Horns In The Dark: mi-molle garantie dès le premier riff, gourdin cosmique dès la moitié du premier titre et à la fin du septième titre passage obligatoire au pressing pour rattraper les souillures de votre calcif détrempé d'émotions.

 

Pourquoi tant d'enthousiasme? Tout simplement parce que tout y est, tout est là, Tyrant Goatgaldrakona réalise un sans faute, tous les clichés, toutes les ambiances glauques, tous les riffs lancinants, les solos "soupe au chou", les tartines de blasts sont là. ils sont venus, ils sont tous là, dès qu'ils ont entendu ce cri: Tyrant Goatgaldrakona... y a même un son dantesque et toute une tripotée de vocaux incantatoire (with Satan) et surtout une atmosphère divinement...

E V I L!!!

 

Si tu trouves (à juste titre) que les meilleurs albums d'Incantation ont plus de 15 ans, Tyrant Goatgaldrakona, te fera danser jusqu'au bout la nuit éveillant en toi le tourbillon d'un vent de folie. Les entrailles de Tyrant Goatgaldrakona voient défiler une joyeuse cohorte d'influences qui vont de Corpsessed, à Dethroned en passant par la Lorraine et qui s'entortillent dans une sarabande apocalyptique avec Immolation ou encore Coffins. On navigue sur les eaux tumultueuses d'un Death Metal élevé au grain en plein air avec double rations d'Archgoat tous les dimanches. Sans trêve ni temps mort, Horns In The Dark déroule inexorablement sa haine sur l'autoroute toute droite de la quasi perfection.

 

Obscur, puissant, primaire et séminal, le groupe alterne entre plans incroyablement suffocants, aussi poisseux que pachydermiques sauce Nar Mattaru et déchainements de fureur oscillant entre  Paroxsihzem et (bien évidemment) Incantation époque Onward to Golgotha - Diabolical Conquest. On reste bouche bée, sidéré par l'ambiance qui règne sur ces neuf chansons où serpente le spectre d'un Grave Miasma d'humeur maussade. Et on applaudira l'omniprésence d'un groove bien particulier qui illumine cette farandole de macchabées plus ou moins frais.

 

Ha! Mes doux petits agneaux! J'en suis esbaudi! Quelle jouissance! Mais quelle jouissance!!!

Je ne puis que vous conseiller de filer vous enduire l'âme de ce coulis de cimetière! L'album indispensable de 2013 et qui continuera à vous coller des fessées tout au long de 2014!
(Et, en plus la pochette défonce)

 

En clair: Hongrois que c'est Incantation, mais c'est encore mieux!

Buy and die.

┼ DEATH METAL ETERNAL ┼

 

photo de Cobra Commander
le 08/01/2014

Commentaires

cglaume

cglaume le 08/01/2014 à 12:14:02

"...à Dethroned en passant par la Lorraine..."

:)))))))))))))))))))))))) Toujours tes gros sabots !!

Keyser

Keyser le 31/01/2014 à 20:09:10

IP : 212.198.69.154

Album bourrin jouissif pour les fans d'Incantation.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Ocean chief - Sten

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique