Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Windhand - "Windhand"

Windhand - "Windhand"
chronique Windhand - Windhand
8/10 0

Acheter Windhand Windhand sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12" (42:05)

 

Style musical : 

Doom

 

Année : 

2012

 

Tracklist :

1 - Black candles
2 - Libusen
3 - Heap wolves
4 - Summon the Moon
5 - Winter sun

 

Label : 

Mordgrimm

 

Lieu d'enregistrement : 

Dark room
Dans le même style :
Rorcal - Heliogabalus

L'hiver venant, la douce torpeur et la mélancolie avec, le réflexe humain est alors de se réfugier auprès du feu, alors qu'au dehors le vent frappe vos fenêtres, la pluie cogne au carreau. C'est dans ces moments que l'imagination se développe le mieux, que jadis l'on contait les histoires fantastiques parfois ténébreuses et terrifiantes, où les enfants écoutaient en observant le vacillement d'une bougie, meilleur vecteur d'imagination qu'ils pouvaient trouver.

 

Cette ambiance, la modernité l'a perdue, et l'hermétique bon sens l'a entérrée. Et on aime aujourd'hui retrouver l'ambiance de ces contes ténébreux dans des musiques que je qualifierais "de tempête" pour se replonger dans ce coccon imaginaire. Tous les groupes de prog des années 70 y prenaient part, d'où le penchant Folk qu'on retrouvait à cette époque... Mais avec la venue d'un groupe comme Electric Wizard, on plongeait directement dans la face sombre, le son puissant et psychédélique permettait à notre âme de s'engouffrer dans les tréfonds de l'épouvante à la façon d'un Lovecraft lu au coin du feu. Il y a quelques groupes qui ont repris cette Wizardmania, tous n'ont pas forcément réussi, mais les Windhand, s'ils sont bien issu de cette frange, ont réussi à apporter leur plus au tableau. Ce premier effort a le don de nous submerger par sa tourmente de riffs lancinants et répétitifs, garnissant cette soupe de fuzz par une voix féminine qui se complaît dans des effets fantômatiques, répétant inlassablement les mêmes litanies.

 

L'effet répétitif de Windhand a cela de bon que lorsqu'on écoute cette musique confortablement chez soi, on s'en imprègne plus facilement que l'on le ferait dans d'autres circonstances. La somme de riffs par morceau n'excédant pas le chiffre deux, les riffs ont au moins le mérite d'être envoûtants. Aucun morceau n'est à jeter, ils ont tous cette même teneur poisseuse, surtout le "Summon the Moon" et son introduction sournoise.

 

Le son, surtout, est une réussite de par sa densité et sa justesse entre qualité et puissance. Il y a peut-être une certaine touche 90's, un peu à la façon des groupes de grunge de l'époque, et aussi, à la décharge d'Electric Wizard, un côté couillu typique des Américains qui n'ont pas froid aux yeux pour chier des morceaux de 10 minutes avec deux riffs qui sont tellement bien qu'il n'y avait pas besoin d'en rajouter. Un petit chef d'oeuvre qui pourrait bien sûr faire preuve d'un peu plus de créativité, mais je préfère repousser ce reproche à leur second opus.

 

Achat ou pas achat ? Achat.

photo de Carcinos
le 18/02/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Kyuss - Welcome to sky valley

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas