S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Xaxaxa - "Siromasni i bogati"

Xaxaxa - "Siromasni i bogati"
chronique Xaxaxa - Siromasni i bogati
7,77/10 0

Acheter Xaxaxa Siromasni i bogati sur Amazon

CD album CD album (30:00)

 

Style musical : 

Pop-punk à la Fugazi

 

Année : 

2012

 

Tracklist :


1. Hrabar nov svet
2. Kolku nazad možeš da se vratiš
3. Siromašni i bogati
4. Vtora smrt
5. Kon svoite se vrtiš
6. Probav da se isklučam
7. Sekoj raboti
8. Ako se odbojam od bolkata
9. Fanariotska prikazna
10. Ja polni zemljata so smrt

 

Label : 

Moonlee records

 

Lieu d'enregistrement : 

Skopje, Macédoine
Dans le même style :
Von Pariahs - Hidden tensions

 

Ik denk dat ik in het nederlands spreken. Deze plaat is een mooie voorbeeld van Europeaanse beweging. Bon, je ne suis pas certain que, vous, lecteurs attentifs, de Gembloux à Pau en passant par Montréal, vous allez saisir le fond du propos.

 

Xaxaxa, littéralement Hahaha, est un groupe macédonien qui sort son deuxième album dans une inspiration tournée vers Washington DC.  Plus précisément le label Dischord. Ils le revendiquent eux-mêmes, Rites of Spring, Dag Nasty et si ce n’est pas clairement exprimé Fugazi, donc.  À l’écoute de cet album on redécouvre ce mélange de guitares acérées, cette batterie sautillante et ce lead évolutif tant dans le chant que dans les lignes mélodiques. On n’oublie pas la mélodie.

En France, il y’a toute cette référence au fanzine Kérosène dans les nineties, tous ces groupes également baignés par l’ambiance Dischord qui affichaient crânement une belle personnalité. Ce skeud aurait pu sortir aussi chez Vicious Circle en 95 !

 

Le trio se forme sur les cendres des obscurs Bernays Propaganda, un combo qui allia en son temps (2005) les ondulations de Gossip et, déjà, les riffs de Fugazi. Les protagonistes proposaient une musique addictive, sucrée, dansante pour appuyer des textes engagés, sombres et parfois dénonciateurs.

Ce disque est surprenant par une certaine fraîcheur, portée par une instrumentation riche dans les samples (discrets et  justes bien placés), quelques claviers et une trompette décontractée. L’ambiance est punk sans être festive, habillée sans être surchargée. Un punk vitaminé qui mêle habilement ses influences, sans le moindre complexe.  À Skopje, on écoute aussi de la pop Môssieu sans que cela soit un gros mot.

À découvrir.

photo de Eric Dtreatle
le 20/10/2012

Note des commentateurs : 7/10 (sur 1 votes)

Commentaires

toukene

Sa note : 7/10

toukene le 23/10/2012 à 14:21:29

C'est vachement sympa ! Merci pour cette découverte ! (Le bandcamp a bien tourné !)

Bon, je t'avouerai que le Fugazi-like, j'ai encore des difficultés à le percevoir, c'est un peu trop rapide à mon goût pour être comparable...
Après t'as carrément raison pour le reste : ça aurait pu sortir en 95 ! Et c'est d'autant plus appréciable d'entendre ça en 12 ;)

Ukhan

Ukhan le 23/10/2012 à 20:15:55

IP : 81.243.129.196

Je reprend les propos du groupe à propos de Fugazi... c'est peut-être plus perceptible dans leur projet antérieur Bernays Propaganda.
Un album intéressant ... ils ont bien fait d'ajouter des sons synthétiques dans leur fatras punkoïde

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Immortal - All Shall Fall

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)