Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Your Demise - "The kids we used to be..."

Your Demise - "The kids we used to be..."
chronique Your Demise - The kids we used to be...
5/10 0
Acheter Your Demise The kids we used to be... sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Hardcore old to new school

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

1. MMX
2. Miles Away
3. Scared Of The Light
4. Life Of Luxury
5. Teenage Lust
6. The Kids We Used To Be...
7. G.T.F.O.O.L.R.
8. Like A Broken Record
9. Shine On
10. Give Up, Get Dropped, Lose Out
11. Xo

 

Label : 

visible noise
Dans le même style :
Atrocia - Dystopia : the machine murders

Ah ! Pour un petit retour aux sources, ça vous dirait qu’on se fasse le dernier Your Demise ? Pourquoi pas ! C’est que c’est avec ce groupe que j’ai posé mes premiers vers  sur Core&Co, mesdames mesdemoiselles messieurs. Et, qui plus est, « Ignorance never dies », l’album chroniqué ici, m’avait à l’époque fait un très bon effet… de l’énergie, du bon gros hardcore old to new school qui fait « bim, dans les dents ! », grâce notamment à des rythmiques ralenties un tantinet histoire de faire bouger au centre du pit, mais sans oublier ces bonnes vieilles accélérations plus old school… le tout savamment servi par un chanteur qui hurlait comme un forcené…

 

C’est donc souriant que je me lance à l’écoute pour une première fois de ce The Kids we used to be. Et là de me souvenir (contraint et forcé…) « ah mais c’est vrai ! George Noble a laissé sa place à un gars qui n’a pas l’air plus vieux que mon petit frère de 18 ans »… Et force est de constater que le changement est radical. Avant, on sentait la rage qui vous était balancé sans sommation… le jeune McRae, ben il gueule, oui, mais bon, ça ne casse pas les 3 pattes du vilain petit canard mutant !

 

D’ailleurs ce dernier commentaire est un peu à l’image de l’album… dans la forme ouais, pourquoi pas… mais en fait non. Le titre Miles Away est pourtant pas trop mal, et est peut être un des meilleurs de l’album… Mais  je ne m’y fais pas, cette voix qui se cherche, un peu poussive : on sent qu’il y a de l’effort derrière ces cris… mais ils sont loin de faire l’effet escompté. Et quelques titres peu marquants plus loin, me voilà frappé par une chose qui me pousse à pousser un « gné ? » qui ma foi doit me faire paraitre infiniment intelligent : bordel ! C’est quoi ce chant clair dégueu ??? Nan, mais… NAN !!! A ce sujet, les titres "Life of luxury", "The kids we used to be", ou "Like a broken record" sont juste trop durs… le chant est mal adapté à la situation ! Les chœurs à la fin, ouais, pourquoi pas… mais faut pas pousser mémé dans les orties, ça risque d’agrandir encore plus le trou de la sécu…

 

Sinon, on notera une composition plus axée sur les mélodies, mid-tempo, qui ont du panache ! Pour ça pas de soucis… ou presque. Je ne retrouve pas de morceaux marquants comme sur les précédentes livraisons et à part les mélodies plus ou moins bien amenées… pas grand-chose de nouveau au rendez vous. Pourtant on ne pourra pas jeter la faute à la production… le rendu est certes très, voir trop propre, mais ce n’est pas la production qui nous empêche d’avoir un album réussi…

 

Vous l’aurez compris, cet album ne tournera pas tous les jours sur ma platine. C’est pourtant sans a priori que je me suis lancé à l’écoute de cet album, mais tout d’abord la voix n’aura vraiment pas pris… la faute à une intensité pas assez forte malgré le fait que je ne doute pas que Ed McRae se donne à fond… et surtout, grosse faute de gout avec le chant clair. La musique ne rattrape pas vraiment le tout, sans être mauvaise : Your Demise nous sert la même recette avec une cuillère de mélodie en plus… le mot est dit : pas bon, sans être mauvais. Ce qui est décevant après les bonnes livraisons dont le groupe nous a fait offrande par le passé… On attend donc la séance de rattrapage, en espérant quand même que la nouvelle formule du groupe trouvera mieux ses marques.

photo de JiBrest
le 10/11/2010

Commentaires

Domain-Of-Death

Domain-Of-Death le 10/11/2010 à 15:26:11

IP : 86.76.91.68

Pfffff... ils sont chier quand même !! Moi aussi j'avais bien aimé celui d'avant et je pense que tes arguments m'ont convaincu de ne pas perdre mon temps avec celui-ci. Si c'est pour les voir, eux aussi, tombé dans le fashioncore :p

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Comity - As Everything is a Tragedy

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016